Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Globe pivotant au musée du Vatican

Globe au Vatican

Peut être que vous ne l’avez jamais vu, mais il y a ce globe fissuré qui pivote sur lui même.

Cette sculpture intrigante qui s’appelle Sphère 6 a été créée par Arnaldo Pomodoro.

On peut voir un oeil de reptile. Qu’est ce qu’un oeil de reptile fait au Vatican? La réponse est simple… Le Vatican ne représente pas la christianisme mais est une série de croyances païennes loin d’être chrétiennes. Et cette sculpture prouve encore une fois que le Vatican n’est rien d’autre qu’une usurpation qui essaye de s’accaparer les paroles du Christ à des fins politiques, et pour convertir un maximum de gens à croire que le pape est le représentant du Christ sur Terre.

Quand on vous parle du Vatican, on ne vous parle pas de Jésus. On parle d’une méga super organisation très ancienne qui utilise la bible pour avoir un maximum de partisans. Voila je pense l’explication la plus correcte pour qu’un tel objet se retrouve dans un lieu aussi « saint ».

Et vous, que pensez-vous de cette sphère?


Publié le 1 novembre, 2010 dans Symbolisme & Symboles, Vatican.

Commentaires (18)

 

  1. admin dit :

    Très intéressant ton lien Commendatori, merci

  2. Commendatori dit :

    Le globe dans un globe ne represente pas l’oeuil d’un reptile mais fais allusiona a la theory expansive (http://en.wikipedia.org/wiki/Expanding_Earth_theory) de la terre, ou d’un autre point de vu le hollow earth theory (http://en.wikipedia.org/wiki/Hollow_earth)

  3. admin dit :

    Vous êtes passionnés! En tout cas oui je crois que pas mal de gens seront d’accord que tout se situe au niveau spirituel, dans le sens ou il y a une raison qui transcende le monde matériel et c’est comme voir les étoiles en plein jour, les gens attendent la nuit pour les voir, mais on peut les voir tout de suite si on le veut avec notre imagination, après il y en a qui ne peuvent pas tenir plus de 1 ou 2 secondes, mais avec de l’entrainement on peut voir l’invisible constamment.

  4. En venant sur ce site et en lisant certains articles.

    J’arrive à comprendre que TOUT se situe au niveau spirituel.

    Les grands de ce monde sont les serviteurs inconscients et de nombreux serviteurs volontaires de Satan. Ils sont plus trompés que la plupart et pensent qu’ils auront le pouvoir et le contrôle pour des millénaires.

    L’ouvrage de Martin est une très bonne explication du contrôle et des jeux politiques joués au Vatican et l’influence du Satanisme là.

    Les ouvrages de Malachi Martin ont également la signification de ce qui se passe au Vatican et aux États-Unis.

  5. « Pourquoi en voulez-vous toujours autant au catholicisme??? Cette haine à travers les siècles, au risque de me répéter, n’est pas le fruit du hasard.

    Là-dessus, bon vent, et au sens littéral… à dieu !  »

    HAINE ?? Où avez-vous vu de la haine… dans les (mes) propos ci-dessus.

    Plusieurs églises protestantes nient l’autorité de l’Église Catholique Romaine ou de l’Église Orthodoxe. Pourtant, elles sont totalement dépendantes des Conciles de l’église pour les doctrines qu’elles soutiennent.

    Concile de Nicée en 325 EC (ère courante)

    Concile de Constantinople en 381 EC

    Concile de Chalcedoine en 451 EC

    La trinité n’a pas vu le jour jusqu’à ce qu’elle n’ait été définie au Concile de Constantinople en 381 EC (Ère Courante). Lors du Concile de Nicée en 325 EC, la trinité n’était pas formulée. Seulement la base de la structure binitaire était établie ici.

    L’introduction de l’adoration du dimanche à Rome était sous l’influence des Cultes du Mystère et du Soleil.

    Le soi-disant Credo de Nicée a été formé en 381 à partir de Constantinople parce que les canons étaient censément perdus.

    L’Église Chrétienne a été divisée en deux groupes, les unitaires et les trinitaires, à partir des conciles du quatrième siècle. Durant les deux premiers siècles, tous étaient unitaires, croyant que Christ était le Grand Ange de l’Ancien Testament. Les Trinitaires n’existaient pas dans le Christianisme. Ils étaient des païens à Rome qui adoraient Jupiter, Junon, et Minerve la Vierge Immaculée.

    Le système binitaire de l’adoration du dieu Attis est entré dans le christianisme à partir de Rome et aussi à partir d’Adonis de l’est. Il a été adopté en tant que le Modalisme au troisième siècle et est devenu le binitarisme à Nicée en 325 EC au quatrième siècle. Après que la trinité a été adoptée à partir de Constantinople en 381 EC, la foi s’est de nouveau divisée. Elle s’est divisée à cause de l’introduction des Pâques/Easter au deuxième siècle.

    Bibliographie :

    Les Pères d’Avant-Nicée, Vols. 1-10, T&T Clark, Eerdmans, 1993 print.

    Bacchiocchi, S., Du Sabbat au Dimanche, Pontifical Gregorian University Press Rome, 1975.

    Burn, le Journal des Études Théologiques, Juillet 1902).

    Encyclopédie Catholique Vols. 1-12, 1907-1912.

    Migne P. L. III, 1143 1165 ; XVI, 1213 ; XVIII, 671 ; XXI, 337 ; XXXIX, 2189 LXXXIX, 1034 ;

  6. cclag dit :

    Je ne me place personnellement nullement au-dessus de personne. Je dis simplement que l’interprétation des écrits dans le protestantisme n’est le fait que de pasteurs isolés puisque, c’est comme ça que cela se passe chez eux, chacun a sa propre vision de la vérité en son for intérieur (libéralisme)

    Contrairement au catholicisme qui est le fruit d’une tradition qui perpétue le message de « pape en pape » et permet à la société qui évolue de toujours pouvoir avoir un repère… un guide plutôt que de rester complètement figés aux écrits datant d’il y a 2000ans et de considérer alors ces écrits, comme toujours, comme de jolis messages abstraits, en en enlevant toute leur essence.
    C’est malheureusement d’ailleurs la porte ouverte à toutes les erreurs…
    Et cela ne veut pas dire non plus qu’il est impossible pour un protestant de se sauver…
    Les protestants disent par contre eux que les catholiques ont autant de chances de se sauver que les protestants… donc, où est le problème…??? Pourquoi en voulez-vous toujours autant au catholicisme??? Cette haine à travers les siècles, au risque de me répéter, n’est pas le fruit du hasard.

    Là-dessus, bon vent, et au sens littéral… à dieu !

  7. "James Djinn" dit :

    Bonjour messieurs,
    j’ai découvert ce site hier soir et j’avoue ne pas l’avoir quitté depuis (comme vous le voyez il est 6 heures passées…)
    tout d’abord désolé de paraitre quelque peu hors sujet.

    Je voulais présenter toute mon admiration et mes encouragements d’abord au webmaster et aux gens qui s’investissent dans ce site car, bien que je pense qu’à notre époque la recherche de vérité peut être parsemée d’embuche selon la voie, le sujet emprunté.
    Je tenais aussi à vous remercier pour les différentes choses que j’ai découvertes.
    Bien qu’une certaine partie me paraisse bien fantaisiste. ( navré, le but n’est pas d’offenser mais je suis d’une nature asses pragmatique et distante )
    En effet, un amis m’a fait m’intéresser à tout ce qui de près ou de loin pouvait avoir un rapport avec le concept de « théorie du complot » et « Dieu sait » qu’il y a matière à étude !

    Tout ça pour en venir au fait que, bien que tout cela m’intéresse énormément et pour m’être relativement intéressé au christianisme et à l’islam ; je ne pense pas que la vérité soit dans le christianisme au sens large (je ne cherche pas à rentrer dans une polémique au sein de cette religion)
    et même si je ne cherche pas à détruire le débat et ne prétend pas apporter quoi que ce soit à ce débat hormis une certaine forme de « recul » en quelque sorte.

    Tout ce que je cherche à manifester est en quelque sorte une admiration touchée bien que je pense que votre cause soit en quelque sorte perdue, du moins pour ce débat en particulier.
    Je m’explique puis je vous laisserais tranquilles :
    en effet, à notre époque de théories du complot, d’information, désinformation, canulars, médias ultra prolifiques etc…
    Et là je ne parle que de sujets dits « actuels » sur lesquels « relativement » peu d’encre a coulé.
    Donc imaginez à quel point il me parait complexe d’éclairer des sujets aussi millénaires que la religion chrétienne …
    Ces sujets qui ont tellement étés modelés à la guise de différentes personnes aux intentions multiples et variées …
    Comment arriver à distinguer le vrai du faux sur un pareil sujet quand on ne peu le faire sur un sujet à peine vieux d’une décennie ?

    Ainsi, il me parait bien difficile, malgré le fait que vous soyez beaucoup de philanthropes philosophes en quête de vérité
    aussi efficaces soyez vous et aussi nombreux soient vos prédécesseurs,
    je pense en quelque sorte que, malheureusement contrairement à ladite théorie du complot, votre travail ne se justifie pas par lui même et ses fruits bien au contraire.
    J’avoue que mon énoncé est lâche, paresseux et pessimiste mais comme vous l’avez vu simplement à 3 vous me semblez être d’accord sur le fond, mais comme toujours à mon sens dans l’humanité, vous vous déchirez pour des détails qui font que vous ne tombez pas d’accord.
    Alors imaginez défendre vos points de vue à grande échelle.

    C’est ce qui m’attriste le plus bien que vos causes m’intéressent et que votre énergie me touche beaucoup, en effet à mon sens les efforts intellectuels sont trop souvent gâchés par la nécessité de l’auditoire de faire entendre son point de vue bien qu’il ne diffère que sur des détails souvent peu importants et très secondaires.

    Désolé de vous avoir dérangé car je plaide coupable, mon discours est en grande partie ici hors propos.
    Mais je tenais à réagir et vous remercier comme je le peux quand à votre œuvre, les courage et les efforts dont vous et vos différents collaborateurs et lecteurs font preuve.
    Je vous encourage de tout mon cœur et souhaite avec la plus grande ferveur que tous, chercheurs de la vérité que nous sommes parvenons à mettre la lumière sur ce monde encore si obscure.
    Mais avant de partir mon message sera le suivant :
    bien que selon moi la diversité est la plus grande richesse, peut être parfois faut-il savoir laisser de côté nos différences autant les uns que les autres afin de voir ce qui nous unit et ainsi parvenir à nos buts qui sont finalement peut être les mêmes ?
    Abandonner un instant d’engendrer de la compétitivité via nos différents pour se rassembler autour de ce qui doit être fait.

    Tout comme le font ces groupuscules manipulateurs obscures dont votre site traite ;)
    d’autant plus qu’il parait que ce sont eux qui ont Raison de nous non ?

    Merci encore pour ces lectures enrichissantes et
    navré encore de m’étendre dans le hors sujet !
    à bientôt j’espère libertins !!!!

  8. « Le souci est toujours un manque de connaissance et la confiance aveugle que certains fidèles ont en des pasteurs charismatiques isolés. »

    Et Vous en jugeant ainsi, vous vous placez à quel niveau, au-dessus d’eux ?!….

    Que cela soit le Vatican actuel ou le Catholicisme fabriqué à Rome à son origine, ce n’est pas le Christianisme Original tel que décrit dans les 4 évangiles (pour quiconque sait lire) et enseigner par les apôtres du Christ.

    un aperçu à http://www.ccg.org/french/s/p225.html

    Un vrai chercheur de la vérité trouvera facilement la vérité sur l’origine du Catholicisme ROMAIN.

  9. cclag dit :

    J’ai essayé à plusieurs reprises de poster un commentaire pour répondre mais je n’y parviens plus… je réessaie une dernière fois.

    Je voulais simplement répondre au « copier-coller ». Je suis désolé mais celui-ci ne constitue pas du tout une argumentation valable, n’étant que l’avis isolé d’une secte protestante dont le problème est toujours le même, à savoir une interprétation systématique des écrits en faisant fi de toute la tradition, ce qui donne lieu à des avis complètement différents sur une multitude de sujets. Il suffit de lire le texte copié collé pour se rendre compte que c’est un ensemble de subjectivités reposant la majeure partie du temps sur des approximations comme toujours.
    En connaissant un peu l’histoire du protestantisme, son but poursuivi (briser l’Eglise), la fulgurante ascension de Luther auprès des grands bourgeois de l’époque en tant que précurseur du libéralisme, on ne peut que ne pas adhérer à ce système. Le souci est toujours un manque de connaissance et la confiance aveugle que certains fidèles ont en des pasteurs charismatiques isolés.
    De grands événements comme les apparitions de Fatima invalident leur théorie mais là évidemment pour eux, tout n’est que mensonges car cela ne les arrange pas. (même si 50.000 personnes sur place ont vu la même chose en même temps) Un vrai chercheur de vérité comme semble l’être le webmaster de NOM.cc par exemple est prêt à entendre toute la vérité! et pas simplement quelques bribes…

    Nous sommes tous d’accord pour dire que le Vatican est actuellement complètement dans l’erreur, mais cela ne veut pas dire qu’il l’ait toujours été.

    Pour épargner à notre gentil hébergeur un nouveau copier coller inutile, je vous renverrai simplement vers le site suivant où tout est bien et clairement expliqué. http://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/08/30/l’infaillibilite-pontificale/

    Cordialement,

  10. admin dit :

    On dit tous la même chose mais différemment, le VATICAN ne représente pas le vrai Christianisme. POINT. nan ?

  11. Voici ci-dessous un extrait de ce lien : http://ccg.org/french/s/p008.html

    Question: Est-ce que l’Église Catholique est la vraie Église, telle que fondée par Jésus Christ ?

    Réponse : Quand vous dites l’Église Catholique, vous devez être plus spécifiques. Il y a une Église Catholique originale et il y a l’Église Catholique Romaine. Il y a l’Église Orthodoxe, qui aussi a des branches. Il y a l’église Anglicane qui est une église Catholique qui a des branches au Royaume-Uni et dans le Commonwealth Britannique et des éléments Épiscopaux en Amérique du Nord. De laquelle voulez-vous parler ?

    L’Église Catholique Romaine – le Concile de Trente a défini que les sacrements qu’ils fixent à sept, de la « Nouvelle Loi » de l’église, ont été institués par Christ (Sess. VII, can 1). L’Église Catholique Romaine soutient que Dieu seul est la cause principale des Sacrements. Lui seul par autorité et par la puissance innée peut donner aux rites matériels externes le pouvoir de conférer la grâce aux hommes (Encyc. Cath. Sacrements, Vol. XIII, p. 298). L’Église soutient alors que Christ en tant que Dieu, égal au Père, possédait cette puissance, cette autorité innée principale ( Idem. pp. 298-299).

    Cependant, le Concile de Trente n’a pas défini explicitement et formellement que tous les sacrements ont été institués immédiatement par Christ. Les Grands théologiens des Conciles ont soutenu que les apôtres avaient institué les autres Sacrements (idem.). En fait, de graves doutes ont été exprimés concernant la confirmation et l’extrême-onction (idem.). Thomas rejette l’opinion que la confirmation a été initiée par les apôtres, affirmant que c’était une fonction du Paraclet (Esprit Saint) après l’Ascension de Christ à la Pentecôte. Le Concile de Trente a défini que le sacrement d’Extrême-onction a été institué par Christ et promulgué par Jacques (Sess. XIV can.1). Quelques théologiens comme Bécanus, Bellarmin, Vasquez, Gonet ont pensé que les paroles du Concile (Sess VII, peut 1) étaient assez explicites pour faire de l’institution immédiate de tous les sept sacrements par Christ un sujet de la foi définie. Ils ont été opposés par les théologiens du Concile : Soto et ensuite Estius, Gotti, Tournley, Berti. Ainsi, le Concile a soutenu, et maintenant l’église soutient, qu’il est théologiquement certain mais non défini (de fide) qu’elle a immédiatement institué tous les sacrements de la Nouvelle Loi. Toutes les églises Catholiques dans toutes ses branches sont d‘accord que les deux sacrements qu’il a vraiment institués étaient le Baptême et le Dîner du Seigneur.

    L’église (Catholique) Anglicane, dès la Réforme, et certains éléments parmi elle avant, soutenaient qu’il y avait deux sacrements et que les cinq autres sacrements étaient moindres et non pas de l’église. Le Concile de Trente soutenait que l’Église Catholique dans ses églises orientales et occidentales avait sept sacrements. Ceux-ci étaient : baptême, confirmation, la Sainte Eucharistie, la pénitence, l’extrême-onction, les ordres et le mariage. Cette même croyance a été exprimée dans le Décret pour les Arméniens dans le Concile de Florence (1439); la confession de la foi de Michel Palaeologus faite à Grégoire X au Concile de Lyon (1274); et le Concile de Londres (1237) sous l’autorité du légat papal Otto (idem. P. 299).

    Le premier à adopter, en fait, sept sacrements, comme sacrements de l’église, est soutenu par certains comme étant Otto de Bambourg, « l’Apôtre de Poméranie » qui a été le premier à clairement adopter sept comme le nombre de sacrements de l’Église en 1139 (idem.). Cependant, l’Église Romaine soutient que c’était probablement Pierre Lombard (m. 1164), qui, dans son quatrième livre de Sentences (d, 1 n, 2), définit le sacrement comme un signe sacré qui non seulement signifie, mais cause aussi, la grâce et ensuite (dans d, 2, n, 1), il énumère les sept sacrements. Les Conciles postérieurs étaient nécessaires parce que les sept n’ont jamais été acceptés comme de vrais sacrements et ce, par une grande multitude dans les états des nations. Ils n’avaient pas été promus pendant mille ans. Ils étaient le produit de l’église durant ce millénaire. Les objections sont évidemment justifiées en regardant l’histoire des doctrines. L’affirmation des deux sacrements, le baptême et le Dîner du Seigneur est claire. Ils ont été institués par Christ et sont contenus dans la Bible. Tous sont d’accord sur ce point. Le Dîner du Seigneur a été converti incorrectement en l’Eucharistie hebdomadaire. Ceci a été opposé durant la dispute entre la Pâque Biblique et les Pâques Romaines (voir Les Disputes Quartodécimènes (No.277)).

    La pénitence n’est pas une doctrine de l’église du Nouveau Testament. Tout péché repose sur la grâce de Dieu. La rééducation est explicitée selon la Loi de Dieu que Christ n’a pas changée. Pas un iota ou trait de lettre ont disparu de la loi. Ainsi, une objection est soulevée à ce décret. La confirmation est un droit que les apôtres ont réservé dans le cas des baptêmes des Samaritains dans le livre des Actes pour une raison spécifique et ce n’est pas un sacrement nécessaire, à moins qu’il soit réservé par les anciens dans des cas spécifiques comme nous voyons des actions de l’Esprit Saint avec Philippe et l’Eunuque éthiopien dans les Actes 8. Les autres n’ont aucun fondement biblique. La résurrection des Morts dans la première ou la deuxième résurrection n’est pas une fonction ou une décision de l’église mais repose sur le jugement de Dieu par l’entremise de Jésus Christ. La première église a rejeté le concept entier de l’âme immortelle allant au ciel ou en enfer en tant que doctrine impie et blasphématoire.

    Le mariage est un droit et un rite des nations et la Bible est claire que le mariage a été défini et issu de Dieu très longtemps avant même que l’église ne soit en existence et dès le tout début. Les ordres ont les mêmes objections. Ils étaient à l’origine le résultat de l’élection seulement pour exécuter ces deux sacrements. Ainsi, il y a eu une variété de réponses à la question à mesure que l’église adoptait et inventait des doctrines pour faire avancer d’autres buts et objectifs.

    Lorsque Christ a donné à Pierre les clefs du royaume des cieux, quelle autorité a été donnée à Pierre ? Est-ce que les Catholiques sont corrects de déclarer que Pierre a été le premier pape, plus précisément en référence à Matthieu 16:18-19 ?

    R: Le texte a été mal interprété pour justifier la domination romaine par l’entremise de l’église. Non, Il n’a donné à Pierre aucune autorité pour changer la loi. Pierre n’a jamais été un pape.

    Le texte utilise la distinction entre Petros et Petra où Pierre a été reconnu comme le caillou déplaçable, soit petros, mais c’était sur la roche qui était Dieu que Christ allait construire son église dont il était la pierre angulaire et les apôtres en étaient la fondation. Il est absurde de suggérer que Christ repose sur un rocher qui était un de ses propres apôtres qui n’étaient même pas alors convertis. Cela démontre un manque complet de compréhension de ce qui se passe dans la construction de la Cité de Dieu et le naos, le temple ou Naos que nous sommes. Voir l’étude La Cité de Dieu (No.180) et aussi Les Dépositions de la Foi (No.A1).

    Voir la liste des Papes dans l’étude Annexe A (No.288a) pour voir les anciens de Rome et ensuite les papes qui se sont développés à partir de ce système. La Bible est très claire que toute personne qui ne parle pas selon la Loi et le témoignage, n’a aucune lumière en elle. Si Pierre avait changé la loi, il aurait été disqualifié du royaume et de la Première Résurrection. Il a observé la loi et a enseigné aux autres à le faire aussi.

    La question à savoir si Pierre a jamais été à Rome ou non est très sérieuse. La plupart des érudits sont maintenant d’avis qu’il n’a jamais été à Rome et certainement, il n’a jamais été un pape. Le terme Pape était appliqué aux chefs des plus importants archevêchés au troisième siècle. Le terme qui était appliqué au chef des congrégations à Rome au milieu du deuxième siècle était « président » comme nous voyons de Justin Martyr.

    La croyance qu’il a été à Rome vient du texte de son épître où il écrit à partir de « Babylone ». Rome était traditionnellement identifié comme étant Babylone. Voir l’étude Annexe A (No.288a) pour les listes acceptées des évêques de Rome et les fondateurs de l’église là. Cette étude est une annexe à l’étude Le Dernier Pape :Examen de Nostradamus et Malachie (No.288).

    Le mot kai est ici emphatique. On devrait comprendre le sens comme le rendant distincte du texte qui l’a précédé. Ainsi, en français, nous dirions « mais » au lieu de « et ». Cependant, ‘ Sur ce Petra, je bâtirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle ’. Petra ou le Rocher, le Sur en hébreux, est Dieu. Dieu est notre Sur sur lequel l’église est construite, le Christ comme la pierre angulaire principale et les apôtres, la fondation.

    J’ai lu quelque part que dans le Décret sur l’Oecuménisme, l’Église Catholique Romaine affirme clairement qu’elle se considère comme étant la seule vraie église de Jésus Christ. Apparemment, toutes les autres églises ont perdu quelque chose par leur séparation de l’arbre historique principal – qu’on dit être l’Église Catholique Romaine. Êtes-vous d’accord ?

    R: La Bible est très claire. S’ils ne parlent pas selon la Loi et le Témoignage, il n’y a aucune lumière en eux (Ésaïe. 8:20). Ainsi, une église qui cherche à modifier la Loi de Dieu par des traditions cesse d’être la vraie Église. Les saints sont ceux qui observent les Commandements de Dieu et le Témoignage ou la Foi de Jésus Christ (Apocalypse 12:17; 14:12).

    Ainsi l’église, (ou les églises car il y a plusieurs opérations et plusieurs administrations, mais un Seigneur), est ce groupe de personnes qui font encore aujourd’hui ce que Christ leur a dit de faire et ce que lui-même et les apôtres ont fait. Ceci est la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes à laquelle fait allusion Jude, le frère de Christ.

    On dit que Christ a accordé à son église une façon d’offrir son sacrifice avec lui pour toujours – à savoir l’Eucharistie à la messe. Censément, il s’est offert au repas de la Pâque (le pain et le vin) et continue à offrir sa personne par ce moyen en utilisant des hommes.

    Je connais certaines personnes qui croient que l’Église Catholique est infaillible, basé sur 1Timothée 3:15 et Matthieu 16:18. Comment puis-je reconnaître où et quelle est la vraie église ?

    R: L’Église est la maison de Dieu, l’Église du Dieu vivant, la colonne et le fondement de la vérité. Ainsi, elle est fondée sur la vérité et non pas sur des mensonges et des traditions d’hommes. Les portes du séjour des morts n’ont pas prévalu contre elle comme Christ l’a promis à Pierre. Cette église a été persécutée impitoyablement par le dragon en colère avec la postérité de la femme. La terre a aidé la femme pendant 1260 ans et l’a cachée de la colère du dragon.

    L’église peut être reconnue par sa progéniture dans les saints. Les saints sont ceux qui observent les commandements de Dieu et le Témoignage ou la Foi de Jésus Christ. Le Cinquième Sceau de l’Apocalypse montre que les saints sont persécutés en deux phases principales au cours des 1260 ans et durant les derniers jours, cela correspond à la période depuis la fin de la Première Guerre Mondiale en continu après la Seconde Guerre Mondiale.

    L’église est prouvée par ses doctrines. S’ils ne parlent pas selon la loi et le Témoignage, il n’y a aucune lumière en eux (Ésaïe 8:20). Ainsi, toute église qui parle contrairement à la Loi de Dieu et place les traditions des hommes au dessus des lois de Dieu est une fausse église.

    L’Église a continué pendant deux mille ans à faire ce que Christ et les apôtres ont fait. Ils ont continué à le faire malgré une persécution atroce de la part d’autres Chrétiens. Examiner l’étude Le Rôle du Quatrième Commandement dans les Églises de Dieu Observant le Sabbat (No.170). Voir aussi le livre Kohn-Cox, Les Observateurs du Sabbat en Transylvanie, CCG Publication, 1998.

    La doctrine de l’infaillibilité Papale a été déclarée au 19ème siècle et personne n’y croit sérieusement sauf les crédules de la société. Il ont déclaré de façon infaillible que la terre est plate et que Galileo Galilée est infailliblement un hérétique parce qu’il a déclaré qu’elle est sphérique. Le fait de le réintégrer irait contre la doctrine d’infaillibilité papale. Le plus loin que Jean XXIII a osé aller a été de le déclarer comme un des fils les plus importants de l’Italie.

    L’Église est le pilier et le fondement de la vérité en observant les Commandements de Dieu et le Témoignage ou la Foi de Jésus Christ (Apocalypse 12:17; 14:12).

    La Société

    Y a-t-il eu un déclin d’assistance dans les Églises Catholiques et, s’il en est ainsi, à quoi est-il attribué ?

    R: Il y a eu un déclin d’assistance dans toutes les branches du Catholicisme, soit Romaine, soit Orthodoxe, soit Anglicane. Le déclin dans les systèmes Orthodoxes en Orient est arrivée sous les Communistes, mais la réapparition d’études religieuses là réanime le système Orthodoxe de nouveau à une certaine pertinence plus importante. Le déclin en occident est compensé par une hausse de paganisme au Royaume-Uni (150,000 à partir de cette année-ci) et une forme charismatique de religion aux États-Unis.

    Les gens deviennent plus matérialistes et le Relativisme Moral affecte tous les secteurs. Le Christianisme tel que présenté par le système Dominant ne peut pas survivre l’examen critique par la Science et l’Archéologie.

    Il y a aussi une attaque délibérée et systématique faite continuellement sur le Christianisme par les représentants du Nouvel Ordre Mondial. Ce qui y est substitué est une forme de Théologie de Processus et un faux système de théorie évolutionniste. La présentation de ces informations est délibérément biaisée contre toute explication de la Bible et la personne moyenne n’en voit pas la réalité.

    De plus, il y a des pressions pour du changement dans les organisations. La montée des ordres monastiques du douzième siècle et le célibat imposé arrivent à une fin. Il y a une pression sur Rome à retirer cette auto-mutilation.

    Le nombre de Prêtres Catholiques diminuent continuellement. Aussi, les gens découvrent de plus en plus les faits de ce qui s’est vraiment passé en Europe pendant l’Holocauste et les Grandes Inquisitions. Cela dégoûte tout simplement les gens du Catholicisme Romain aussi bien que des formes luthériennes du Catholicisme. Pour compenser cela, on fait appel aux crédules pour le mystique et la Mariologie .

    Le Catholicisme en Chine reçoit un soutien officiel tandis que les autres sont persécutés et donc il y a un léger équilibre là en comparaison avec les Églises Observant le Sabbat et les Pentecôtistes. La persécution hindoue en Inde favorise les systèmes principaux Catholiques. Aussi, l’Islam fait quelques incursions. L’Islam est plus grand que le Catholicisme, mais plus petit que le Christianisme qui compte 2 milliards d’adhérents.

    Quel est votre définition d’un culte ? Le Catholicisme Romain s’accorde-il cette définition.

    R: Le mot culte vient du mot latin cultus. Il a le sens signifiant ‘adorer’. De là, toutes les religions sont des cultes. Le système d’adoration dans le système Catholique est divisé dans le culte de Latrie et le culte de Dulie. La Latrie est centrée sur l’adoration de Dieu et de Christ.

    L’adoration ou la vénération des saints est appelée le culte de Dulie. L’adoration ou la vénération de Marie est nommé le culte de hyperdulie. Ainsi, c’est une élévation au-dessus de la vénération des saints. Elle est inférieure à celle donnée à Dieu et à Christ.

    Le mot culte a maintenant été isolé pour désigner ces systèmes qui ne sont pas en accord avec le système religieux du monde. Cela n’est pas sa vraie signification originale. Malheureusement, la capacité à encourager les gens aux niveaux de haine avec le langage émotif est présentement une forme d’art dans le système Européen. L’Holocauste du 20ème siècle a été un exercice délibéré de contrôle de race et de religion jusqu’au niveau du Génocide. Il continuera. L’étude La Mentalité de Culte (No.74) explique cet aspect plus en détail.

    L’Église Catholique était-elle correcte en déclarant l’année 2000 comme étant une année de Jubilé ?

    R: On a expliqué les erreurs du système de datation qui a abouti à l’an 2000 comme un jubilé dans l’étude La Signification de l’Année 2000 (No.286). Pourquoi les gens feront-ils n’importe quoi sauf obéir à Dieu et suivre les lois qu’Il nous a données au Sinaï par l’entremise de Jésus Christ.

    L’Église Catholique Romaine n’est pas l’Église Catholique entière malgré ce que certaines personnes pensent. De plus, des millions de Catholiques sont en désaccord avec les opinions des Catholiques Romains ici.

    Je commence à me rendre compte que la personne Catholique ordinaire s’est fait mentir et tromper pendant de nombreuses années. Ma question pour vous est : pourquoi pensez-vous que tant de personnes ne font que suivre aveuglément ce qu’on leur dit de faire, c’est-à-dire les traditions des hommes, sans prendre un peu de temps pour découvrir la provenance de leurs traditions et croyances ? Sommes-nous en tant que peuple tout simplement paresseux ?

    R: La plupart des gens place leur confiance en ceux qui sont au-dessus d’eux. Plusieurs sont éduqués à croire au système traditionnel Trinitaire. Quand ils lisent la Bible et commencent à étudier, ils se rendent compte que ce que la Bible nous commande de faire est totalement contraire à ce que fait le système Dominant.

    Si nous demandons aux prêtres pourquoi nous avons fait ce que nous avons fait, ils disent que nous avons tout simplement décidé de le faire ainsi, ou l’église a décidé de le faire ainsi. Il m’est devenu évident que je me suis fait mentir toute ma vie. Quand nous commençons à étudier, nous commençons à dénouer l’énorme horreur de l’histoire de la foi.

    Non seulement ces gens ont complètement changé la Foi Chrétienne mais ils ont tué toute personne qui a essayé d’exposer la vérité. Examinez l’étude Le Rôle du Quatrième Commandement dans les Églises de Dieu Observant le Sabbat (No.170).

    Ils attaquent et calomnient lorsqu’ils sont incapables de tuer. L’Holocauste a commencé en Europe au début du vingtième Siècle. Les Européens ont actuellement tué 122,000 Africains comme exercice d’entrée en matière.

    La nouveau Recours légal collectif contre les Franciscains pour crimes de guerre révélera plus d’horreur de l’Holocauste en Europe et particulièrement en Croatie.

    La plupart des gens sont effrayés. Certains s’en fiche simplement. La plupart ne connaît pas la vérité. Quiconque publie la vérité est soumis à toutes sortes de diffamation.

    La plus grande part de notre histoire a été délibérément réécrite ou obscurcie pour cacher la vérité. L’Europe a été plongée dans la période sombre pour établir ce faux système religieux. Nous continuerons à publier et à informer les gens de la vérité. Seulement la vérité vous affranchira. Continuez d’étudier et n’ayez pas peur d’exposer ces mensonges et cette hypocrisie.

    Que voulez-vous dire par : la religion Chrétienne dominante sera détruite par le paganisme dans un avenir très proche ?

    R. Dans la mesure qu’ils se fusionneront avec elle. Ensuite, les systèmes païens grandiront jusqu’à ce que les témoins arrivent et que la connexion de la Loi soit rétablie; à moins que nous nous repentions bien sûr.

    L’enseignement Catholique semble indiquer que le fait d’empêcher la conception des enfants en utilisant la contraception (autre que la méthode approuvée du rythme), est d’empêcher l’amour de réaliser ce qu’il cherche à faire, c’est-à-dire : créer la vie. Je suppose qu’ils disent en fait que c’est un péché de faire l’amour si vous empêchez la procréation durant cet acte. Cela semble être un fardeau épouvantable placé sur un mariage. Est-ce que la Bible dit quoi que ce soit sur la planification d’une famille ?

    R: Les arguments quant à cette hypothèse proviennent d’une série de positions philosophiques concernant l’objectif ou l’utilisation naturel d’une chose. Ainsi, l’objet ou le but des relations sexuelles est la procréation donc elles doivent toujours être utilisées pour ce but. L’argument quant à Onan est souvent utilisé pour censurer la masturbation et le refus de procréer. Cependant, ce n’est pas pourquoi Dieu a tué Onan. Dieu a tué Onan parce qu’il a refusé d’accomplir la loi Lévite par avidité et de fournir une progéniture pour son frère mort tel qu’exigé par la loi. L’église devait introduire cette doctrine fondée sur une interprétation erronée du péché d’Onan parce qu’ils étaient en train d’interférer eux-mêmes aux lois de la succession. Cette question est examinée dans l’étude Le Péché d’Onan (No.162).

    Il n’y a aucun doute que nous devons avoir des enfants et que nous étions commandés de se répandre et de se multiplier. Logiquement, il ne peut y avoir aucune différence quant à la méthode de contraception utilisée si le but est d’empêcher la conception. Si l’église approuve la méthode du rythme, elle approuve la contraception et nous tombons simplement dans une dispute quant à la méthode la plus pratique. L’église, en fait, semble avoir présenté cet argument comme un exercice politique afin d’attirer des groupes plus nombreux. Maintenant, avec la propagation du SIDA, ils sont obligés d’examiner de nouveau la situation concernant les condoms comme contraception.

    Cependant, la Bible est silencieuse au sujet de la contraception. Alors que l’objectif est d’avoir des enfants, la Bible rend aussi cela parfaitement clair que l’homme devrait être content avec les seins de sa jeunesse. Cela ne signifie pas d’être content qu’ils soient bien remplis de lait. Les relations sexuelles ont été évidemment prévues pour le plaisir dans une relation mariée ou du moins, cela semble un fait pour la plupart des personnes. Cela cause certainement assez d’ennuis dans le couple en regard des attentes de plaisir. Ceci tombe sous une autre loi artificielle des hommes, qui est impraticable.

    Quoique j’ai été éduqué en tant que Catholique, il y avait plusieurs choses que je ne comprenais pas. D’où provient le concept du Royaume de Dieu qui est établi dans son cœur ?

    R: Le royaume de Dieu est l’Esprit Saint qui vous est donné au baptême. Ceci est devenu la puissance de Dieu à devenir tout en tous (Éph. 4:6) et la capacité pour nous tous de devenir des Dieux ou elohim, ce qui était la doctrine originale de l’Église Catholique. Examinez l’étude Les Élus en tant qu’Elohim (No.1).

    La conservation de cet aspect avec l’obéissance aux commandements et le concept du baptême adulte signifiait que lorsque l’église à Rome a commencé le baptême d’enfants, alors la grâce de l’Esprit Saint qui transforme, a été réduite et le concept est devenu alors simplement « le royaume de Dieu est dans votre coeur » tandis qu’en vérité, c’est la nature entière de la personne qui est envahie par l’Esprit Saint. Examinez les études L’Esprit Saint (No.117) et Consubtantiel avec le Père (No.81).

    Êtes-vous d’accord ou non ? L’Église Anglicane a été fondée par le Roi Henry en 1534, parce que le Pape ne lui accordait pas un divorce avec le droit de se remarier ? L’Église Catholique a été fondée en l’année 33 ? C’est l’Église Catholique ou l’église universelle.

    R: L’Église Catholique a été fondée avec Adam. Elle était avec les patriarches et les prophètes. Christ, en tant que le Grand Ange de l’AT, a donné la loi à Moïse pour gouverner Israël qui était son héritage. L’Église à Rome enseignait cette doctrine au deuxième siècle (voir Justin Martyr, First Apology (Première Apologie) et Première Théologie de la Divinité (No.127). Nous enseignons toujours cette doctrine. L’Église a commencé comme étant une entité ouverte aux Païens (Nations) en 30 EC et non pas 33 EC. L’Église Catholique Orthodoxe a commencé en 381. L’Église Catholique Romaine était un produit du schisme de l’Église Orthodoxe. L’Église en Angleterre a été fondée au premier siècle. Elle était déjà bien établie quand Tertullien a écrit au deuxième siècle. Elle a été emmenée sous la domination Catholique Romaine à partir de la conversion des Angles en 597 EC et du Synode de Whitby en 663 et sous la menace des armes. Examinez l’étude Les Disputes Quartodécimènes (No.277). L’Église Catholique Romaine n’a eu du pouvoir réel qu’à partir de 590 EC. Examinez l’étude Les Guerres Unitaires/Trinitaires (No.268). Le système de l’Église originale a dû se cacher à ce moment-là pendant des siècles. Examinez Le Rôle du Quatrième Commandement dans les Églises de Dieu Observant le Sabbat (No.170).

    L’Église Chrétienne, qui est l’Église Catholique Originale, a coupé sa communion avec l’Église qui était à Rome en 192 pendant les Disputes Quartodécimènes suite à l’échec de Polycrate de persuader Victor de son hérésie de vouloir imposer le système païen des Pâques. Polycarpe avait sursis au schisme, mais avait aussi échoué à persuader Anicet quand il a présenté cette hérésie vers 150-152. L’Église en Angleterre était Quartodécimène, en suivant les disciples des apôtres et particulièrement Jean qui était le dernier apôtre. Jean a passé le relais à Polycarpe qui l’a passé à Polycrate. Donc, la lignée officielle des apôtres réside dans les Églises de Dieu observant le Sabbat et non pas avec Rome.

    Je lisais un texte, mais je n’ai pas entièrement compris le concept. Que signifie le sédévacantisme ?

    R: Le sédévacantisme est un terme utilisé dans l’administration d’un diocèse. Le sédévacantisme est le fait d’un poste vacant lorsque le diocèse qui n’a aucune salle capitulaire de cathédrale, devient libre par la démission, la mort ou l’ex-communion d’un évêque.

    Où une salle capitulaire de cathédrale existe, on élira un vicaire capitulaire pour administrer le diocèse. Autrement, un administrateur doit être nommé pour administrer le diocèse jusqu’à ce que ce soit confirmé par Rome.

    Dans des pays de Missions, l’évêque de vicaire apostolique peut lui-même désigner l’administrateur futur du diocèse ou vicariat. S’il néglige de le faire, c’est l’évêque ou le vicaire apostolique le plus proche. Aux États-Unis, c’est fait par le Métropolitain et en son absence, par l’évêque senior de la province.

    En Chine et en Inde orientale, si aucune disposition pour un pro-vicaire n’est faite par le vicaire apostolique, alors le prêtre le plus ancien dans la mission devient le vicaire apostolique du vicariat. En cas de doute ou d’autres difficultés, la décision repose sur le vicaire apostolique le plus proche.

    Quand un poste vacant a lieu par une démission, il peut être nommé par l’administrateur de Rome du même diocèse jusqu’à ce que son successeur en prenne possession. Quand un diocèse est divisé, l’évêque peut devenir l’administrateur du nouveau diocèse jusqu’à ce que le nouveau soit nommé ou s’il est transféré au nouveau diocèse, il reste l’administrateur de l’ancien diocèse jusqu’à ce que l’évêque soit nommé à l’évêché vacant. (Encyc. Catho. « Administrator » Vol. 1:143).

    Il y a quelques temps que vous avez expliqué ce qu’est le sédévacantisme, ce qui m’a été très utile. Mais je me demandais ce qu’est un Sédévacantiste ?

    R : L’explication que j’ai donnée était la définition Catholique Romaine traditionnelle du terme Sédévacantisme. C’est l’abandon d’un diocèse par son évêque soit par sa démission, sa mort ou son ex-communion.

    Un sédévacantiste, toutefois, est une toute autre chose. Il est apparu dans l’Église Catholique Romain un corps ultra orthodoxe qui a rejeté toutes les innovations modernes découlant de Vatican II. La plupart, sinon tous les Sédévacantistes soutiennent que le diocèse de Rome est maintenant vacant et sédévacant.

    Ils soutiennent que Jean Paul II est un anti-pape. En fait, la liste entière des papes à partir de Jean XXIII est considérée par plusieurs comme étant, dans le meilleur scénario, des libéraux. Plusieurs Sédévacantistes les considèrent tous, à partir de Jean XXIII jusqu’à Jean Paul II, comme étant des anti-papes invalides.

    Ils considèrent aussi l’ordre des Jésuites comme étant un ordre apostat. Certains voient même Opus Dei comme une farce. À partir de cette nouvelle définition de Sédévacantiste, nous pouvons considérer le diocèse de Rome comme étant Sédévacant depuis 192 EC quand Victor a imposé l’hérésie des Pâques.

    Le problème réel est que l’Église Romaine est tellement divisée quant aux doctrines et si désespérément compromise par les traditions Gnostiques et Païennes qu’elle a cessé d’être une église cohérente.

    Les Sédévacantistes sont les fers de lance d’une nouvelle contre-réforme dans l’Église Catholique Romaine qui est en réalité une nouvelle Inquisition en voie de préparation. Vous verrez et entendrez davantage au sujet de ces éléments à mesure que le drame de la bête et de la grande prostituée se développe.

    L’église sera purifiée dans le feu pendant les vingt-sept prochaines années. Ce qui en sortira de l’autre côté dans le millénaire, ne sera rien de semblable à l’église d’aujourd’hui. Elle sera ramenée comme elle était il y a vingt siècles, aux doctrines originales. Elle sera purifiée avec de l’hysope. Voir Les Grandes Lignes de la Chronologie de l’Âge (No.272).

    En lisant les sections sur le Pacifisme dans l’Encyclopédie Catholique, on semble donner une explication contradictoire. Pourriez-vous éclaircir un peu ce dilemme ?

    R: D’abord, il y a l’affirmation que la guerre est contraire à l’enseignement des Évangiles, mais ensuite, on continue en exposant les conditions pour la théorie de s’engager dans une « Guerre Juste ». Cela semble être une contradiction pour moi. La Théorie de la Guerre Juste est expliquée dans l’étude La Théorie de la Guerre Juste (No.110).

    La Théorie de la Guerre Juste est une invention du Système Catholique Romain qui est présentement en révison. La guerre fait partie de la vie humaine qui est un résultat, c’est à dire un produit de la planète sous le dieu de ce monde. Cela a été rendu nécessaire par la désobéissance aux lois de Dieu. C’est seulement quand Israël était mauvais ou échouait dans sa relation avec Dieu qu’il était envoyé en captivité ou tourmenté par la guerre.

    Les guerres du dernier siècle sont caractérisées par les guerres de la fin des quarante ans dans le désert entre Israël et Amalek. Moïse a eu besoin que ses bras soit soutenus par Aaron et Hur. Josué était l’instrument physique en tant que le leader de guerre.

    Examinez l’étude La Théorie de la Guerre Juste (No.110) pour les détails de la doctrine et l’opinion du Unam Sanctam.

  12. cclag dit :

    Nous pouvons discuter Mr Libre Penseur…

    Mais qu’avez vous comme argument à me donner si ce n’est que de traiter les gens de menteurs?

    Vous n’apportez aucune eau au moulin cher monsieur… soit vous argumentez ou malheureusement… il faut vous taire…

    Cordialement,

  13. « Je dis simplement que OUI l’Eglise Catholique officielle a représenté le Christ des siècles durant et a perpétué la tradition chrétienne. »

    C’est un mensonge complet d’une personne qui ne connaît pas l’histoire du Catholicisme ROMAIN.

    L’Église Catholique Romaine n’est pas Chrétienne, elle n »est que de nom.

  14. cclag dit :

    Et bien nous sommes en partie d’accord !!!

    En fait c’est juste qu’on n’utilise pas le même langage.

    La grande prostituée dont vous parlez dans l’apocalypse, c’est bien ça… !

    C’est cette « Église » qui s’est complètement vendue aux intérêts mondialistes depuis le concile. Je dirais « officiellement » depuis le concile Vatican II car en fait l’infiltration a déjà commencé avant mais les soupçons sur la sincérité du pape ont commencé à partir de Jean23.
    Avant ça, l’Eglise a toujours été le seul rempart au mondialisme et aux comploteurs maçonniques ou autres qui n’ont toujours eu de cesse à vouloir la briser. St PieX (début du 20èmeS) sentant le vent tourner avait même obligé les prêtres à faire une prestation de serment « antimoderniste » pour couper l’herbe sous le pied aux nouvelles théories arrivant à grands pas. Prestation de serment qui a tout bonnement été SUPPRIMÉE lors de ce même concile !!!
    C’est la seule clé de lecture efficace car toutes les grandes « théories » humaines n’ont été créées que par, pour ou contre elle. Dès le début tout a été mis en œuvre pour la briser. Les preuves sont innombrables et peuvent vous être fournies sur simple demande ;-)

    Merci.

  15. admin dit :

    Très bien, l’argumentation se passera par mails mais je veux en savoir plus sur le concile du Vatican II. Car je ne connaissais pas.

    Quand je dis que le Vatican n’a jamais représenté le Christ, ou Jésus, c’est surtout à cause du livre de l’Apocalypse qui parle d’une prostituée. Cette prostituée c’est le pape et la bête c’est le Vatican. Ils ont utilisé le nouveau testament à des fins de conquête du monde, d’éradication de toutes formes de fois païennes à travers le monde. Si le Vatican représente Jésus alors Jésus n’est pas du tout ce qui est écrit dans la bible, je suis désolé mais si on sait lire l’histoire on réalise que d’un côté il y a la version officielle bisounours ou le pape est la personne la plus importante du monde, et de l’autre c’est une société secrète qui cherche à convertir un maximum de gens pour contrôler le monde. Et si ça vous ne le voyez pas…

    Mais on peut parler de ça par mail… Et ce n’est pas être courageux, c’est juste dire ce qu’on pense, dans le pays des droits de l’homme on a peur de rien.

  16. cclag dit :

    Bonjour, je vous prie de rester courtois… au moins autant que je l’ai été.

    En tant que donneur de leçon, je n’ai rien à vous envier. Comment pouvez-vous être aussi affirmatif en disant que le vatican n’a jamais représenté le Christ? C’est un avis pour le moins tranché qui doit également reposer sur une argumentation.

    Je ne peux pas vous en vouloir car vous êtes un chercheur de vérité et tôt ou tard vous la trouverez… mais de grâce, ne vous fermez pas des portes.

    Pour en revenir à mon argumentation…
    Je dis simplement que OUI l’Eglise Catholique officielle a représenté le Christ des siècles durant et a perpétué la tradition chrétienne. Car il s’agit d’une tradition et non d’un discours figé, la bible et puis basta.
    C’est la tradition notamment qui a permis d’identifier les écrits du nouveau testament. Sinon, en toute franchise, vous êtes obligé de vous limiter aux écrits de l’ancien. La tradition a permis à travers les âges de préciser les écritures et de servir de guide pour donner aux fidèles la marche à suivre lorsque des situations nouvelles se sont présentées. Ce qui est le problème par exemple des protestants qui comptent autant de mouvements que de fidèles, le mouvement n’ayant pas de tête cohérente.

    Il faut savoir ensuite qu’évidemment au fil des siècles, tout a été mis en oeuvre pour briser l’Eglise Catholique, celle-ci a été infiltrée, des loges maçonniques ont été créées au vatican, le vent du modernisme a peu à peu (depuis plus ou moins le 18ème siècle) infiltré les rangs des représentants de l’Eglise. (on se demande pourquoi…!! – si l’Eglise n’était pas la digne représentante du Christ, pourquoi alors tous ces gens se sont donné autant de mal pour la briser??) Pour arriver finalement à 1962, et la convocation du concile oecuménique de Vatican II.
    Et là, ils ont finalement réussi leur coup. Ils ont changé le st sacrifice de la messe (qui n’en est plus un d’ailleurs) le rite d’ordination des prêtres, le rosaire, etc etc la liste est longue. Ce qui a été un coup fatal pour l’Eglise qui depuis, au fil des ans compte de moins en moins de fidèles et de prêtres… Pour ceux qui y croient, tout ceci avait été prédit par les apparitions de la salette au 19ème siècle…
    Il ne faut pas mélanger l’Eglise moderne, fruit maçonnique de ce travail séculier et la véritable Eglise qui existe toujours, mais qui est simplement occultée pour le moment.

    J’en discuterais encore volontiers avec vous, envoyez moi un mail nous pouvons chatter…

    Bravo quand même pour votre courage.

  17. admin dit :

    Le Vatican n’a jamais représenté le Christ. C’est vous qui ne comprenez pas! Et « le concile vatican II est passé par là » ça veut dire quoi? Donnez des sources, montrez sur quoi vous vous basez pour dire que le Vatican ne représente « plus » le christ au lieu d’être un donneur de leçon! Elle est où la leçon? Je suis sur que ça intéresse un paquet de gens.

  18. cclag dit :

    Petit cours d’histoire quand même…

    Le vatican NE représente PLUS le Christ… c’est différent.

    Le concile vatican II est passé par là, et c’est toute la différence. Il est vrai que toute la symbologie apportée depuis ce concile est ambigue et laisse vraiment croire que le vatican est occupé par des personnes ne représentant plus le message de la Tradition de l’Eglise Catholique.

    Evitez les raccourcis trop simples… merci.

Laissez un commentaire