Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le collège – Bilan des résultats de l’Ecole – 2010

Le collège – Bilan des résultats de l’Ecole – 2010

© La Documentation Française

Le Haut conseil de l’éducation (HCE) propose un bilan des résultats du collège. Il revient sur la loi du 11 juillet 1975 qui a instauré le « collège unique », accueillant tous les élèves au sortir de l’école primaire. Si le Haut conseil note des acquis majeurs depuis cette loi (démocratisation et plus grande clarté du système éducatif, prise en compte de la difficulté scolaire), il constate que le collège se trouve aujourd’hui dans une situation préoccupante : performances des élèves médiocres et en baisse, inégalités de réussite d’origine sociale accrues, malaise enseignant, problèmes de vie scolaire qui se multiplient. Après avoir analysé les causes de cette situation, le HCE émet plusieurs recommandations réunies autour de 3 axes : assurer à chaque élève la maîtrise du socle commun à la fin de la scolarité obligatoire, objectif assigné par la loi du 23 avril 2005, en passant du « collège unique » à l' »Ecole du socle commun » ; assurer aux enseignants une formation pour mettre en oeuvre des pratiques pédagogiques permettant de faire réussir tous les élèves ; octroyer aux établissements plus de responsabilités dans leur organisation pédagogique.

Télécharger le PDF ( 589 Ko, PDF)

Le collège hérite des déficiences de l’école primaire

L’incapacité de l’école primaire à faire acquérir à tous les élèves les compétences attendues à la fin du CM2 est connue : en 2007, dans son bilan annuel consacré à l’école primaire, le Haut Conseil de l’Éducation avait noté, en se fondant sur une évaluation-bilan réalisée en 2004 concernant la maîtrise du langage et de la langue française, que 25 % des élèves de CM2 avaient des acquis fragiles et que 15 % d’entre eux connaissaient des difficultés sévères ou très sévères. À propos des premiers, le Haut Conseil indiquait qu’ils étaient « condamnés à une scolarité difficile au collège et à une poursuite d’études incertaine au-delà », et à propos des seconds que leurs « lacunes rendent impossibles aussi bien un réel parcours scolaire au collège qu’une formation qualifiante ».

Bref si vous avez des enfants, vous feriez bien de lire ce rapport d’une cinquantaine de page, qui décrit bien statistiquement la situation de l’éducation nationale française en 2010.


Publié le 31 octobre, 2010 dans Education, France, Jeunesse.

Laissez un commentaire