Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Provocation à la haine: deux mois de sursis et inéligibilité requis contre Le Pen

Provocation à la haine: deux mois de sursis et inéligibilité requis contre Le Pen

© AFP

Deux mois avec sursis et un an d’inéligibilité ont été requis, ce jeudi, contre Jean-Marie Le Pen pour provocation à la haine. Attaqué par la Licra et SOS Racisme, le président du Front national est jugé par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir diffusé, lors des élections régionales, des affiches de campagne pour le Front national jugées offensantes à l’encontre des musulmans et de la population algérienne. Lire la suite l’article

L’affiche représentait une femme intégralement voilée à côté d’une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles, avec pour titre «Non à l’islamisme».

Lors des dernières élections régionales, le mouvement «jeunesse» du Front national, le FNJ, avait diffusé ces affiches en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et sur son site Internet, puis partout en France.

«Une blessure qui est restée»

La Ligue contre le Racisme et l’Antisémitisme (Licra) avait alors saisi le juge des référés du tribunal de Marseille, qui avait condamné le Front national à retirer les affiches. Le magistrat avait estimé qu’elles étaient «de nature à provoquer un sentiment de rejet et d’animosité à l’encontre d’un groupe de personnes dont sont visées les pratiques religieuses, les femmes et la nationalité». A l’époque, l’affaire avait d’ailleurs suscité des protestations de l’Algérie.

Cette fois, la Licra, accompagnée de SOS Racisme et du journaliste Mohamed Sifaoui, attaquent le Front national pour incitation à la haine raciale. «C’est une blessure qui est restée aux personnes musulmanes, invoque l’avocat de SOS Racisme, Me Patrick Klugman. La portée véritable de cette affiche, c’est maintenant qu’elle doit être jugée, en dehors de toute campagne électorale.»

Le procès se tient cet après-midi devant la 17e chambre. Le jugement sera mis en délibéré à plusieurs semaines.

(Source AFP)


Publié le 28 octobre, 2010 dans France, Islam.

Commentaires (5)

 

  1. admin dit :

    Je sais… je suis partagé encore… Je ne sais pas trop qui suivre ou quoi penser, je préfère me mettre en mode pause, mais je considère les deux côtés malgré tout. (ça veut rien dire mais bon)… Je me comprends!

  2. Chiff dit :

    Aaah bien vu. Je pensais que c’était au contraire pour enfoncer Lepen, désolé.

  3. admin dit :

    Parce que Le Pen tente de protéger son pays et que Sifaoui se joue en héros et ça m’énerve. Qui aime Sifaoui a de la merde dans les yeux.

  4. Chiff dit :

    Bonsoir,

    puis-je demander pourquoi cette information vous semble importante? En quoi elle est pertinente? Merci.

Laissez un commentaire