Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Allemagne: le représentant de WikiLeaks dénonce l’autoritarisme d’Assange

Allemagne: le représentant de WikiLeaks dénonce l’autoritarisme d’Assange

© AFP

BERLIN — Le représentant en Allemagne du site de publication de documents confidentiels WikiLeaks, Daniel Schmitt, quitte l’organisation et dénonce l’autoritarisme de son fondateur, Julian Assange, dans un entretien sur le site de l’hebdomadaire Der Spiegel.

« Julian Assange réagit à la moindre critique en m’accusant d’être désobéissant et déloyal envers le projet. Il y a quatre semaines, il m’a suspendu en jouant le rôle de procureur, juge et bourreau à la fois », dénonce M. Schmitt, 32 ans, présenté par Spiegel comme « la deuxième personne la plus connue » au sein de WikiLeaks, après son omniprésent fondateur.

« Je sais que personne dans le noyau dur (de WikiLeaks) n’approuvait sa décision. Mais apparemment, cela ne compte pas. WikiLeaks a un problème structurel. Je ne veux plus en porter la responsabilité, c’est pourquoi je quitte le projet », poursuit-il.

A l’origine du désaccord, « il y a des problèmes techniques, dont personne ne s’occupe (…) Nous avons crû à une vitesse folle ces derniers mois et nous avons un besoin impérieux de devenir plus professionnels et plus transparents dans tous les domaines », explique M. Schmitt.

Il affirme avoir parlé avec M. Assange de ces problèmes, « à de nombreuses reprises », mais « sans succès ».

Selon Daniel Schmitt, il existe « une poignée de personnes au sein du noyau dur de l’équipe qui ont la même vision que moi mais qui ne veulent pas le dire publiquement (…) Il y a beaucoup de rancune là-bas, et d’autres comme moi vont partir ».

Le fondateur de WikiLeaks fait l’objet depuis plusieurs semaines d’une enquête pour viol et une autre pour agression sexuelle en Suède.

Daniel Schmitt avait suggéré au fondateur du site de « prendre du recul » pour pouvoir « résoudre ce problème tranquillement ».

« Mais il a manifestement pris ma proposition pour une attaque contre son rôle » de chef, admet Daniel Schmitt.

WikiLeaks et Julian Assange, un Australien de 39 ans, se sont fait connaître en publiant sur internet la vidéo prise par la caméra d’un hélicoptère militaire d’une bavure de l’armée américaine à Bagdad en 2007, puis, en juillet, un paquet de 77.000 documents confidentiels sur la guerre en Afghanistan, provoquant une tempête médiatique et la colère du Pentagone.


Publié le 29 septembre, 2010 dans Etats-Unis, Internet, Wikileaks.

Laissez un commentaire