Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une nouvelle fuite de pétrole au large de la Louisiane

Une nouvelle fuite de pétrole au large de la Louisiane

© L’Express

Percuté par un bateau, un second puits déverse du brut dans le golfe du Mexique.

La marée noire due au puits Deepwater Horizon a déjà provoqué le déversement de 397 à 715 millions de litres de pétrole dans le golfe du Mexique

Le destin s’acharne contre le golfe du Mexique. Un bateau a en effet percuté un puits de pétrole, provoquant une nouvelle fuite de brut au large de la Louisiane. C’est ce qu’ont indiqué les garde-côtes hier mardi 28 juillet au soir, après avoir envoyé des secours sur place.

Situé à 104 kilomètres au sud de La Nouvelle-Orléans dans un marécage, le puits s’est fracturé après avoir été percuté par une barge baptisée « Captain Buford », tirée par un remorqueur. Un accident qui n’a aucun lien avec la marée noire provoquée par le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon, précisent les autorités.

Des témoins affirment avoir vu le pétrole jaillir à une hauteur de 6 mètres depuis la tête du puits, lui-même installé à 1,8 mètre sous l’eau. Les garde-côtes ont minimisé l’importance de la fuite, soulignant que seule une fine couche de pétrole est visible à la surface, à la verticale du puits fracturé.

« Des vapeurs de gaz et d’eau remontent à la surface » ainsi qu’une faible quantité de pétrole, a indiqué l’amiral Thad Allen, chargé de la lutte contre la marée noire pour le gouvernement.

Une équipe de garde-côtes et un hélicoptère ont été envoyés sur place. Des navires employés à lutter contre la marée noire ont également fait route vers le lieu de l’incident pour y déployer près de 2 kilomètres de barrages anti-pétrole.

« L’avantage, c’est qu’avec les infrastructures en place, nous disposons de nombreuses ressources. Nous avons du matériel pour écumer le pétrole à la surface de l’eau et des barrages anti-pétrole », a fait remarqué, pragmatique, l’amiral Thad Allen.


Publié le 29 juillet, 2010 dans Etats-Unis.

Laissez un commentaire