Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Bruxelles autorise la vente de six maïs transgéniques

Bruxelles autorise la vente de six maïs transgéniques

© L’Express

Ce maïs est destiné à l’alimentation humaine et animale.

De guerre lasse, la Commission européenne a tranché. Six maïs transgéniques destinés à l’alimentation humaine et animale seront finallement autorisés à la commercialisation dans l’Union, a-t-elle annoncé hier mercredi 28 juillet. Une proposition prise par Bruxelles faute d’un accord entre les Etats membres sur le sujet.

« La Commission fait une proposition pour autoriser la commercialisation. Les Etats doivent [ensuite] se prononcer à la majorité qualifiée et s’ils ne parviennent pas à s’entendre pour ou contre, la Commission est obligée de les autoriser », explique ainsi un des porte-parole de la Commission, rappelant les règles en vigueur au sein de l’UE.

Autorisé à la commercialisation mais pas à la culture

Les maïs concernés, essentiellement destinés à l’alimentation animale, seront autorisé à la commercialisation -et non à la culture- pendant dix ans sur le sol européen.

Face à cette décision finale, les réserves sont nombreuses. Le parti des Verts dénonce un  » passage en force » . L’eurodéputé libéral Jean-Luc Bennahmias a qualifié lui de « grossièreté » le feu vert de Bruxelles.

Une décision prise « pour sortir de l’impasse », souligne la Commission. Bruxelles avait en effet fait une proposition pour le moins étrange aux états le 13 juillet dernier. Elle consistait à laisser les mains libres aux Etats en matière de culture OGM, une fois les autorisations données au niveau européen. Une suggestion qui avait elle aussi provoqué toute une série de réactions violentes.


Publié le 29 juillet, 2010 dans Europe & UE, OGM.

Laissez un commentaire