Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le pape Jean Paul II se flagellait

Le pape Jean Paul II se flagellait

© Le Figaro

Jean Paul II se flagellait avec une ceinture et dormait à même le sol par mesure de pénitence et pour se rapprocher de la perfection chrétienne, affirme un nouveau livre écrit par le responsable du Vatican chargé du procès en canonisation du défunt pape. L’ouvrage, publié mardi et intitulé « Pourquoi il est saint », comprend des textes inédits – discours et documents rédigés par Jean Paul II – dont une note de 1989 dans lequel le prédécesseur de Benoît XVI affirme qu’il démissionnerait de sa charge s’il était dans l’incapacité de l’exercer. Mort le 2 avril 2005, il a souffert de longues années de la maladie de Parkinson et avait subi plusieurs opérations.

Le livre affirme que Jean Paul II a décidé de pardonner à l’homme qui a tiré sur lui le 13 mai 1981 place Saint-Pierre quelques minutes après, alors qu’il se trouvait dans l’ambulance qui le conduisait à l’hôpital. Il croyait initialement que son agresseur, le Turc Mehmet Ali Agça, était membre des Brigades rouges, précise l’auteur, le prélat polonais Slawomir Oder.

Le livre se fonde sur des entretiens avec 114 témoins et des documents collectés par Mgr Oder dans le cadre du procès en canonisation de Jean Paul II. Le défunt pape se privait souvent de nourriture, et « passait fréquemment la nuit à même le sol », mettant son lit en désordre au petit matin pour que personne ne se rende compte de son acte de pénitence, précise l’ouvrage.

« Un instrument de perfection chrétienne »

Mais ce n’est pas tout. « Certains membres de son entourage proche en Pologne et au Vatican ont pu entendre de leurs propres oreilles Jean Paul II s’auto-flageller. » Il avait dans son armoire, parmi ses habits, une ceinture qu’il utilisait dans ce but et emmenait toujours avec lui dans sa résidence de Castel Gandolfo, où il passait des vacances chaque été. Si des rumeurs avaient circulé sur le sujet, le livre constitue la première confirmation que Jean Paul II pratiquait l’auto-mortification et conclut qu’il le faisait par dévotion. Il s’agit d' »un instrument de perfection chrétienne », a affirmé Mgr Oder lors d’une conférence de presse mardi.

Le mois dernier, le pape Benoît XVI a signé un décret attestant des « vertus héroïques » de son prédécesseur, un préalable à sa béatification. Le Vatican doit maintenant confirmer un miracle dû à son intercession pour qu’il puisse être proclamé Bienheureux. Cette étape indispensable sur le chemin de la canonisation pourrait être franchie dès le mois d’octobre, selon les observateurs. Le livre de Mgr Slawomir Oder devait être disponible à la vente à partir de mercredi en Italie. Sa maison d’édition, Rizzoli, a précisé que la traduction dans d’autres langues n’était pas prévue pour le moment.


Publié le 30 janvier, 2010 dans Christianisme, Vatican.

Commentaires (2)

 

  1. Desty Nova dit :

    C’est pas de moi ça vient du Figaro, apprends à lire

  2. dan dit :

    je ne sais pas qui a mis ca mais sais de la vrai marde le pape jean paul 2 est loin detre un saint homme il est antichrist il a rien de chétien comment ossez mettre cette merde sur internet cest blasphematoire tu dvrait lire la bible et tu comprendrait un peu mieux

Laissez un commentaire