Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Derrière le NouvelOrdre Mondial, se cache une Religion Mondiale qui nous sera imposée !

Derrière le NouvelOrdre Mondial, se cache une Religion Mondiale qui nous sera imposée !

© Spreadthetruth.fr Ecrit par admin Articles les + populaires, Nouvel Ordre Mondial nov 11, 2009

peeps

Remarque: Nous vous invitons à consulter deux videos pour bien comprendre !

Video 1

Video 2

D’après les enseignements de Bahá’u’lláh, le véritable « nouvel ordre mondial » (pour reprendre ses termes) passe par la mise en place d’un gouvernement mondial, d’un parlement mondial, d’un code de procédure mondial, d’un tribunal mondial, d’une police mondiale, d’une langue mondiale, d’une monnaie unique permanente, d’une taxe internationale uniforme, et de l’unité de toutes les religions du monde sous le couvert de la Foi Bahá’ie.

La portée et l’influence de la Foi Bahá’ie est mondiale. Ses dirigeants ont contribué à la création des Nations unies et pris part à toutes les conférences sur la gouvernance mondiale ainsi qu’aux initiatives telles que la mise au point de l’avant-projet de l’Agenda 21 et de la Charte de la Terre.

Il est bien connu que la Foi Bahá’ie est quasiment la religion des Nations unies. Avec l’un de leurs bureaux situé dans les quartiers généraux de l’ONU, les Bahá’is ont influencé et converti nombre d’hommes politiques internationaux qui ont fini par adopter les enseignements de Bahá’u’lláh.

Dans le contexte du nouvel ordre mondial, la Foi Bahá’ie est une force aussi bien politique que spirituelle. Le terme « nouvel ordre mondial », tel que vous le verrez bientôt, vient de Bahá’u’lláh. Il remonte à la fin des années 1860. Je proposerai à la fin de cet article une série de citations qui retrace les croyances et le plan d’action de la Foi Bahá’ie.

L’organisation, ainsi que ses saintes écritures proposent les éléments ci-après :

• La mise en place d’un super État mondial ;

• Une législature mondiale ;

• Un parlement mondial ;

• Une police mondiale ;

• Un tribunal suprême ;

• L’élection des leaders sur la base du seul mérite, sans aucune nominations ni procédure administrative (l’Ordre administratif) ;

• Une seule langue universelle ;

• Une monnaie unique permanente ;

• Une taxe internationale uniforme ;

• La mise en application de l’Agenda 21 et de la Charte de la Terre ;

• L’unité de toutes les religions du monde sous le couvert de la Foi Bahá’ie.

En 1955, pendant la première décennie suivant la révision de la Charte des Nations unies, la Communauté internationale Bahá’ie a fait parvenir une correspondance à l’ONU, basée sur des idées formulées près d’un siècle auparavant par Bahá’u’lláh. Le concept Bahá’i d’ordre mondial est définit en ces termes :

Un super État dans lequel toutes les nations du monde cèderont toute prétention à faire la guerre, certains droits à lever des impôts et tout droit à maintenir des armements, sauf lorsqu’il s’agit de maintenir l’ordre interne au sein de leurs territoires respectifs.

Un pareil État devra comporter un pouvoir exécutif international capable d’imposer son autorité suprême et incontestable à tout membre récalcitrant de cette fédération (Commonwealth) ; un parlement mondial dont les membres sont élus par les populations de leurs pays respectifs et dont l’élection est confirmée par leurs propres gouvernements ; un Tribunal suprême dont les jugements auront force d loi, même dans des procès où les parties concernées n’ont pas volontairement soumis leurs cas à la juridiction du tribunal ». Cliquez ici

Au cours des années 1930, les écrits de Shoghi Effendi, qui était alors à la tête de la Communauté mondiale Bahá’ie, ont relevé certaines fonctions et responsabilités relatives à une future législature mondiale.

Entre autres choses, il écrit : « Une législature mondiale serait constituée de membres qui, en leur qualité d’administrateurs de l’humanité toute entière… devront promulguer des lois à même de réguler la vie des humains, satisfaire à leurs besoins et parfaire les rapports entre toutes les races et tous les peuples ». Cliquez ici

Tout au long de ses écrits, Bahá’u’lláh utilise de manière consistante les termes « ordre », « ordre mondial » et « nouvel ordre mondial » pour décrire la série de changements fondamentaux qui s’opèrent actuellement dans le monde sur les plans politique, social et religieux. Cliquez ici

Vers la fin des années 1860, il écrit : « L’équilibre du monde a été bouleversé par l’importante influence de ce très grand et nouvel ordre mondial. La vie ordonnée des humains a été révolutionnée sous l’effet de ce Système unique et merveilleux – que des yeux mortels n’aient jamais vu ».

« … Une fois que le Tribunal suprême rendra son verdict sur une question internationale, que ce soit à l’unanimité ou par la voie de la majorité, le plaignant et la partie demanderesse n’auront plus aucune raison de faire objection. Si dans l’exécution des décisions irréfutables du Tribunal suprême, l’un des gouvernements se montre négligent ou dilatoire, les autres nations se dresseront contre lui, car tous les gouvernements et nations du monde sont tenus de se soumettre à ce Tribunal suprême. Quelle solide fondation ! Mais il faut dire qu’avec une Ligue restreinte aux moyens limités, cet objectif ne saurait être atteint comme il se doit ». Cliquez ici

« Si les objectifs de l’Agenda 21 doivent être atteints, il est urgent de fournir un effort supplémentaire, différent de par sa nature mais comparable, du point de vue de sa portée et de l’ampleur de l’engagement, au Plan Marshall destiné à développer l’Europe d’après guerre. Dans le cas présent, les institutions de Bretton Woods devraient entrer en scène et mettre sur pied une stratégie à même de booster les efforts de mis en œuvre consentis au niveau national. Un mandat de cette nature ne peut qu’émaner d’une conférence semblable aux premières rencontres de Bretton Woods organisées 50 ans auparavant… » Cliquez ici

L’ILLUMINÉ( ILLUMINATIS )

« Il excellait non seulement en théologie, mais aussi dans d’autres branches du savoir, telles que les humanités, la philosophie de l’Illuminé, les enseignements ésotériques et ceux de l’École Shaykhí. Il était un homme universel, à lui seul une preuve convaincante ». Cliquez ici

Il y a de cela un millénaire environ, fut fondée en Perse la « Société des Amis », une assemblée qui se réunissait afin de communier avec la Tout-Puissant dans le silence.

Cette société a subdivisé la Philosophie divine en deux parties : D’une part, la connaissance que l’on peut acquérir à travers des lectures et des enseignements reçus à l’école, et d’autre part celle recherchée par l’Illuminé ou ceux qui suivent la Lumière intérieure. Les écoles de cette Philosophie se tenaient dans le silence. Il s’agissait de méditer et de tourner le visage vers la Source lumineuse, et de percevoir dans le cœur les mystères du Royaume reflétés depuis la Lumière centrale. Tous les problèmes divins trouvaient solution grâce au pouvoir de l’illumination.

… Ces personnes, « Ceux qui suivent la Lumière intérieure », atteignent un degré supérieur de puissance et deviennent totalement libres de dogmes et imitations aveugles. L’humanité se remet aux déclarations de ces individus ; ils élucident tous les mystères par eux-mêmes et dans leur for intérieur.

« Puis, Kahlil, ‘le Maitre’, eut un adepte. Il m’a confié appartenir à la Société des
Illuminés de Perse. Il se serait levé et aurait dit : En quoi est-il nécessaire pour nous d’avoir une Manifestation de Dieu ? Chacun de nous peut entrer en contact direct avec Dieu. Je suis en contact direct avec Dieu ».

Les philosophes du monde sont répartis en deux classes : les matérialistes, qui s’inscrivent en faux contre l’esprit et l’immortalité ; puis, les philosophes divins, qui possèdent la sagesse de Dieu, les véritables Illuminés qui croient en l’esprit et en sa continuité dans l’au-delà. Cliquez ici

Pour établir un véritable ordre mondial, il faudrait :

1. Un gouvernement mondial chargé d’initier des lois à même de satisfaire aux besoins de tous les peuples. Il aura à sa disposition toutes les forces du monde qui lui permettront d’assurer le maintien de la paix.

2. Un parlement mondial ; Les membres de cette institution seront élus par les citoyens de chacun de leurs pays et leur élection doit être confirmée par leurs gouvernements respectifs.

3. Un code de procédure mondial : Il sera fondé sur la justice pour les individus et les nations.

4. Un tribunal mondial : Ces décisions auront force de loi pour toutes les parties.

5. Une police mondiale : Une force policière internationale doit être créée et elle doit être déterminée à rendre justice en toute impartialité.

6. Une équité universelle : Tous devront avoir le même droit à l’éducation et seront égaux devant la loi. Une charte universelle des droits de l’homme doit être rédigée.

7. Une langue mondiale : Cette langue doit être soit choisie, soit inventée. Elle sera enseignée dans toutes les écoles de tous les pays, en plus des langues de chaque région. Cliquez ici

Les ressources économiques du monde devront être utilisées de manière responsable et seront distribuées équitablement.

Une monnaie mondiale est nécessaire pour stabiliser l’économie mondiale. Un système universel de poids et mesures est également indispensable pour améliorer les échanges commerciaux et les communications. Une communauté économique mondiale doit être créée dans laquelle toutes les barrières économiques seraient aplanies et une zone de libre échange devra être établie.

La structure administrative Bahá’ie est déjà établie aux niveaux local, national et international et peut être considérée comme le modèle de la future société. Dans les institutions Bahá’ies, les gens sont élus uniquement sur la base de leur mérite, sans candidature, ni campagne.

Dans le système Bahá’í, le pouvoir est transmis au plus bas niveau et est confié aux groupes, et non pas aux individus. La consultation à tous les niveaux est un élément fondamental de l’administration Bahá’íe.

L’essentiel des réunions des communautés locales repose sur les prières, la consultation et l’interaction sociale, destinée à renforcer l’esprit d’unité et de coopération. L’appel lancé par Bahá’u’lláh il y a de cela plus d’un siècle n’a toujours pas reçu de réponse de la grande majorité du monde. Mais l’avènement du nouvel ordre mondial est désormais à portée de mains. Cliquez ici

Reproduction Interdite

Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr

Toute reproduction même partielle, entrainera des poursuites judiciaires conformément au code de la propriété intellectuelle

Source: D’après un document qui se trouve sur le site SCRIBD


Publié le 10 janvier, 2010 dans Vie du site & Autres.

Laissez un commentaire