Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une nouvelle passée inaperçue

Une nouvelle passée inaperçue

© Branchez-vous.com

On va encore parler de Sarkozy. Mais cette fois, il y a une bonne raison. Le mari de Carla Bruni vient en effet de décorer son ami québécois Paul Desmarais. Ça devrait vous réjouir qu’un discret millionnaire bien de chez nous reçoive une jolie médaille du président français. Ça devrait aussi titiller votre curiosité. On en a pourtant peu parlé.

Paul Desmarais obtient donc la très rare et très convoitée Grand’Croix, la plus haute distinction française. Avant lui, quelques personnalités comme Alexandre de Russie, Gustave Eiffel, Lech Walesa ou l’abbé Pierre ont également pu s’afficher avec l’écharpe suspendue à un large ruban rouge qui passe sur l’épaule droite et se porte bien dans les soirées mondaines.

D’après nos informations, il y auraient actuellement seulement 61 «élus» qui auraient cette médaille et chaque année, le président français ne l’accorde qu’à deux étrangers qui ont rendu des services exceptionnels aux Français.

Alors, pourquoi un homme d’affaires québécois parmi les plus riches au pays mériterait-il la plus jolie médaille de l’hexagone?

C’est Nicolas Sarkozy lui-même qui dévoile les raisons de cette faveur présidentielle. Le chef de l’État français a en effet reconnu que s’il était président, c’était dû aux conseils, à l’amitié et à la fidélité de Paul Desmarais. Qu’a donc fait celui qui possède une grande partie de Charlevoix pour que le petit Nicolas devienne le grand guignol de l’info que nous connaissons aujourd’hui?

Desmarais aurait dit à Sarkozy: «Lâche pas mon Nic, tu vas les avoir.» Il n’en a pas fallu plus pour que l’ancien ministre abandonné par Chirac reprenne du poil de la bête et se lance dans une bataille qui s’est terminée, comme vous le savez les fesses sur le trône de l’Élysée et le reste dans le lit de Carla Bruni.

Il faut savoir que Sarko est un habitué du domaine de Sagard, la modeste propriété que possède la famille Desmarais dans Charlevoix. La petite terre qui a coûté la somme mirobolante de 1 $ à Desmarais et qui fait à peine 75 km carrés compte pas moins de 32 lacs, une faisanderie et un parcours de golf de neuf trous. Elle reçoit ses invités venus de Washington, de Paris, de Londres ou plus humblement d’Ottawa à l’aéroport de Saint Irénée retapé grâce aux subventions fédérales. Selon nos sources, des avions arroseraient abondamment la région afin d’en éliminer les bibittes qui dérangent tant les touristes en été.

Il faut rappeler que la famille Desmarais au Canada est très liée au pouvoir. Elle a appuyée Pierre Elliott Trudeau, soutenu Brian Mulroney, épousé la fille de Jean Chrétien et donné une job à Paul Martin. Il n’est pas étonnant qu’elle ait appuyé le président de la France où elle a pas de plus en plus de bidoux investis dans des affaires comme Total, Gaz de France (partenaire du fumeux projet Rabaska) ou Suez.

C’est fou comme l’argent attire l’or et le cash attire les récompenses. Reste maintenant à savoir ce qu’il y a au revers de cette médaille.

Les millionnaires reçoivent des distinctions et les producteurs de lait vont en prison. Elle est pas belle la vie?


Publié le 5 décembre, 2009 dans Sarkozy.

Commentaires (1)

 

  1. Desty Nova dit :

    http://www.page2007.com/paul-desmarais-le-mari-de-carla-bruni-et-la-grandcroix/

    —————————————————————————
    C’est Nicolas Sarkozy lui-même qui dévoile les raisons de cette faveur présidentielle.

    Le chef de l’État français a en effet reconnu que s’il était président, c’était dû aux conseils, à l’amitié et à la fidélité de Paul Desmarais.”

    “Un homme m’a invité au Québec dans sa famille. Nous marchions de longues heures en forêt, et il me disait: il faut que tu t’accroches, tu vas y arriver, il faut que nous bâtissions une stratégie pour toi”, a expliqué le président français, à propos de Paul Desmarais.
    —————————————————————————

    On sait qui a financé et aidé Sarkozy à devenir président maintenant!

Laissez un commentaire