Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Grippe A : Nicolas Sarkozy appelle à une intensification de la vaccination

Grippe A : Nicolas Sarkozy appelle à une intensification de la vaccination

© NouvelObs

Le président annonce l’ouverture d’un plus grand nombre de centres de vaccination avec des plages horaires élargies. Le chef de l’Etat estime qu’il faut « prendre au sérieux » l’épidémie.

Nicolas Sarkozy a affirmé, vendredi 27 novembre, que les autorités allaient « ouvrir un plus grand nombre de centres » de vaccination contre la grippe H1N1 en France, en marge du sommet du Commonwealth auquel il a participé, à Port-of-Spain (Trinidad-et-Tobago). Il veut aussi « élargir les plages d’ouverture » des centres, notamment les mercredis et samedis, « qui sont des moments pour les familles de disponibilité ». Le chef de l’Etat a appelé à « prendre au sérieux cette épidémie de grippe » et considère avoir « anticipé ce problème qui concerne d’ailleurs le monde entier » en ayant « acheté des millions de vaccins ». « Dans les journaux, il y avait des sondages disant: « les Français ne croient pas à la grippe et ne veulent pas se faire vacciner ». Trois jours après, il y a la queue dans les centres de vaccination », a-t-il fait remarquer, confiant que lui-même envisageait de se faire vacciner prochainement.

« Gardons notre sang-froid »

Le président de la République a donc confié cette tâche au ministre de l’Intérieur et à la ministre de la Santé, précisant qu' »un peu plus de la moitié (des centres sont) ouverts sur un potentiel d’un peu moins de 1.200″. Roselyne Bachelot a de son côté appelé vendredi au « civisme de chacun » pour permettre aux personnes fragiles de se faire vacciner selon l’ordre de priorité établi le gouvernement. Enfin, Nicolas Sarkozy a rappelé que « gouvernement comme médias, on doit garder notre sang-froid, faire en sorte de ne pas surréagir en permanence en disant un jour blanc, l’autre noir ». « Aujourd’hui en France, 750.000 personnes ont été vaccinées. Les demandes sont très nombreuses depuis quelques jours. L’épidémie est une réalité », a-t-il ajouté.


Publié le 28 novembre, 2009 dans Santé, Vaccins.

Commentaires (6)

 

  1. Tony dit :

    Tout à fait.
    Ne comptons plus sur l’école pour éduquer nos enfants, elle n’a jamais fait son travail. Etant encore dans le système scolaire, je peux vous assurer que nous sommes fortement conditionnés pour devenir des machines au service de la croissance économique et de la mondialisation. Cela dit, généraliser serait une grosse erreur, car certains profs font de la résistance…
    Aux parents d’éduquer, à eux de ne pas avoir la flemme de s’en occuper, et donc de ne pas les planter devant la télé, qui, dès leur plus jeune âge, fait des enfants des retardés mentaux.

    La surexposition des médias, comme vous le dîtes, entraîne une inertie totale de la population. Pourquoi se faire chier à réfléchir puisque toutes les informations arrivent directement chez moi ?
    Et oui, chers français, chères françaises, mais les informations qui arrivent chez vous ne sont pas brutes, elles ont été minutieusement étudiées et travaillées dans le but de ne vous montrer que ce que l’on veut vous faire voir. Entre versions officielles et réalité, le fossé s’appelle « mensonge »…

  2. jeanpatedemeyer dit :

    tony dit :
    Donc il y a quand même cette énorme difficulté qu’ont les gens pour prendre le temps et faire l’effort de réfléchir, d’analyser, de tirer des conclusions et surtout de les conserver. Et ça, c’est un problème majeur selon moi.

    ça c’est le fruit d’un système éducationnel de pointe combiné à la surexposition aux médias de notre planète

  3. Tony dit :

    Tu as raison. Au sujet de cette grippe, comme sur d’autres sujets d’ailleurs, moi j’en parle autour de moi. C’est ainsi que j’ai participé au refus de toute ma famille et de toute ma classe à se faire vacciner. Bien entendu, ils n’étaient pas d’eux-mêmes consentants, mais j’ai bien approuvé leur choix.

    Mais je vois que les gens sont très paradoxaux, bien plus que je ne le suis moi, c’est pour dire. Autant ils vont dire que des choses sont injustes, abusées, et qu’il faut réagir, autant la minute suivante ils vont regarder le nouveau portable à 500€ sur Internet. Et je ne rigole pas en plus, je l’ai vécu il y a à peine quelque mois et je le trouve souvent.
    Donc il y a quand même cette énorme difficulté qu’ont les gens pour prendre le temps et faire l’effort de réfléchir, d’analyser, de tirer des conclusions et surtout de les conserver. Et ça, c’est un problème majeur selon moi.

  4. Tony dit :

    Tout à fait. Comme tu le dis, les gens répéteront la même erreur mais je pense qu’il ne faut pas leur en vouloir car à mon avis, ils ne sont même pas conscients de ce qu’ils se passent. Pourquoi ?

    On nous balance tellement d’informations tous les jours que se rappeler de ce qu’il s’est passé il y a un an commence à devenir difficile. C’est pourquoi tout le monde a oublié la grippe aviaire. Si les gens s’en souvenaient, ils comprendraient que la grippe A est la grippe aviaire 2.
    D’autant plus que les laboratoires ayant synthétisé le virus pour cette grippe sont les mêmes qui souhaitaient ardemment une vaccination contre la grippe aviaire. Fortement appuyés par Bush, sa famille ayant des actions dans ces entreprises pharmaceutiques m’a-t-on dit, des millions d’américains s’étaient fait vaccinés contre la grippe aviaire.

    Bref. Quand tu n’allumes pas ta télé, et que tu n’absorbes pas la désinformation de masse, tu as une très bonne mémoire. Et là, tout devient si clair, si apparent… Cela fait bien un an que je ne regarde plus la télé, et ma tête va mieux depuis.

  5. Desty Nova dit :

    « Dans les journaux, il y avait des sondages disant: « les Français ne croient pas à la grippe et ne veulent pas se faire vacciner ». Trois jours après, il y a la queue dans les centres de vaccination »

    Lol ça montre clairement comment on se fout bien de notre gueule, et combien leur technique de la peur fonctionne à merveille.

    Et dans 1 an tout le monde aura oublié la grippe A. Et dans 30 ans tout le monde aura oublié qu’on était 8 milliards sur la planète. Et quand on sera mort on aura oublié qu’on existait tellement à ce rythme on sert à rien.

    Franchement ça me faire rire hystériquement cette situation quand on pense que des millions de gens sont suffisamment crédules et naïfs à ce point. N’empêche c’est une super leçon pour nous! On sait de quoi « on est capable ».

    Quand les français vont réaliser que la grippe A était bidon, j’espère qu’ils feront pas la même erreur une deuxième fois sérieusement. Mais l’histoire le démontre, font la même erreur constamment, encore et encore et encore….

    C’est pas égoïste de dire ça mais : Si nous on a conscience de ce genre d’informations et de ses implications, alors il faut déjà qu’on en bénéficie et que nos proches en bénéficient, le reste peu attendre. Personne ne me dira le contraire.

    Il faut se rappeler l’histoire du déluge quand même, chose que tout le monde ignore. Noé était le seul à savoir ce qui allait arrivé, personne la cru, plouf.

  6. Tony dit :

    Faut-il rire ? Je suppose qu’il faut le prendre avec humour, et c’est par conséquent ainsi que je le prends. La grippe A n’a tué quasiment personne, si l’on compare avec le paludisme par exemple qui tue des milliers de gens chaque jour. Mais ça, les médias n’en parlent évidemment pas.
    Vous rappelez-vous de la grippe aviaire ? Où est-elle désormais ? Bizarre, hein ?
    Bref, au sujet de la grippe A, ces amas de connerie, je vous renvoie au texte que j’ai écris sur ce sujet sur mon blog.

    Attention. Je ne dis pas que la grippe A est fictive ou inoffensive, simplement que la réaction gouvernementale est extrêmement exagérée par rapport au danger que représente cette grippe. Et cette incohérence totale implique forcément une raison purement économique, et purement manipulatoire, par la peur, de leur part.

Laissez un commentaire