Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Dominique Strauss-Kahn fait l’éloge de la Chine

Dominique Strauss-Kahn fait l’éloge de la Chine

© Money Week

Le directeur du Fonds monétaire international estime que la Chine jouera un rôle prépondérant dans la stabilisation de l’économie mondiale en sortie de crise. « Le rôle de la Chine, non seulement en termes de croissance, mais aussi en corrigeant les déséquilibres dans l’économie mondiale, aura un rôle majeur dans les prochaines années, » a-t-il indiqué jeudi dans un entretien télévisé aux Etats-Unis.

Comme c’est génial ! La Chine, qui n’est même pas encore comptée parmi les pays développés (mais parmi les émergents), va corriger les inégalité subies à l’occident, en particulier les Etats-Unis.

Mais sur quelle planète vivons-nous? Strauss-Kahn, l’un des personnages les plus influents de la scène économique mondiale, affirme devant le monde que c’est la Chine qui va rétablir l’égalité sur la Terre. Un bien beau scénario qui est parfaitement accepté par un public auquel on répète depuis des années que la Chine devient de plus en plus puissante. Que la Chine fait régner l’inégalité. Pour les Etats-Unis, les Chinois s’enrichissent au dépens des honnêtes Américains… qui sont de plus en plus désavantagés dans un monde qui profite d’eux.

Dominique Strauss-Kahn mise sur un nouvel ordre mondial propulsé par la croissance chinoise – une thèse qui fonctionne mieux dans les discours que dans la réalité. Chez MoneyWeek, nous le verrions presque comme une insulte, sauf que nous avons la suspicion que DSK y croit peut-être lui-même.

Il est vrai que la Chine figure tout de même parmi les plus résistants face à la crise, avec une croissance estimée à 10% pour le quatrième trimestre – contre 0,3% pour la France au troisième trimestre.

Mais la Chine protégera ses intérêts en premier, et non les nôtres. Si la Chine avance vers la prospérité grâce à l’exportation de produits peu chers, alors il est peu probable qu’elle remette ce modèle en cause alors qu’elle est encore en plein essor.

Henri Bonnère


Publié le 15 novembre, 2009 dans Nouvel Ordre Mondial.

Laissez un commentaire