Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Yahoo! débranche Geocities, un morceau d’histoire du Web

Yahoo! débranche Geocities, un morceau d’histoire du Web

C’est écrit en toutes lettres sur la page d’accueil de Geocities : sur décision de Yahoo! – qui l’avait acheté en 1999 pour 3,5 milliards de dollars, en pleine bulle Internet –, c’en est fini du service d’hébergement gratuit depuis hier, lundi 26 octobre.

Tous les comptes Geocities sont fermés et définitivement inaccessibles. Yahoo! avait annoncé la mort du service en début d’année et mis fin aux nouvelles inscriptions.

Ce morceau de l’histoire du Web qui disparaît aujourd’hui avait été créé pendant la préhistoire du Web, fin 1994, quand n’importe quel internaute se piquait de mettre en ligne sa page personnelle, pleine de couleurs mal assorties et de photos mal scannées et mal définies… Il est vrai qu’à l’heure des blogs et du Web 2.0 ce genre de plate-forme n’était peut-être plus très pertinente.

Pour ceux qui voudraient garder leurs pages hébergées chez Geocities, Yahoo! propose de migrer automatiquement vers son service payant (9,95 dollars par mois). Ou vers d’autres prestataires, mais, là, l’internaute devra se débrouiller tout seul.

Des initiatives ont vu le jour pour archiver des « morceaux » de Geocities, comme le Geocities Project d’Archive Team ou le projet d’Archive.org.


Publié le 27 octobre, 2009 dans Internet.

Laissez un commentaire