Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Grippe : les allergiques à l’oeuf devraient se faire vacciner à l’hôpital

Grippe : les allergiques à l’oeuf devraient se faire vacciner à l’hôpital

© Romandie

PARIS – Les personnes sévèrement allergiques à l’oeuf qui veulent se faire vacciner contre la grippe, saisonnière ou H1N1, devraient le faire en milieu hospitalier, le vaccin ayant été en général cultivé sur des oeufs de poule fécondés, a indiqué jeudi la Société française d’allergologie (SFA).

Le virus étant cultivé le plus souvent sur des oeufs de poule fécondés, « d’infime traces de protéines d’oeuf sont susceptibles d’être contenues dans les vaccins », relève dans un communiqué la SFA, société savante dans le domaine.

Selon elle, « dans la grande majorité des cas ces traces ne sont pas suffisantes pour provoquer des réaction anaphylactiques chez les personnes allergiques à l’oeuf, sauf en cas d’allergie très sévère ».

La SFA note encore que « la législation européenne autorise la présence d’une quantité d’ovalbumine dans une dose de vaccin pouvant aller jusqu’à 1 microgramme », ce qui « en principe » ne devrait pas constituer un danger pour les personnes allergiques à l’oeuf.

Cependant la SFA recommande en cas d’allergie à l’oeuf avérée de prendre « des précautions particulières » et de faire pratiquer la vaccination en milieu hospitalier, ce qui permettrait éventuellement « la recherche d’une sensibilisation vis-à-vis du vaccin et une prise en charge médicale d’urgence adaptée ».

Le blanc d’oeuf est au premier rang des allergies alimentaires chez les enfants.

Certains vaccins contre la grippe H1N1 -ceux de Baxter et un vaccin de Novartis- ne sont pas cultivés sur l’oeuf mais par division cellulaire.

(©AFP / 08 octobre 2009 12h50)

Conclusion

Il est ou le porc dans tout ça, c’est bien la grippe porcine le problème nan? Qu’est ce qu’ils nous parlent d’oeufs tous ces cons là? Encore une preuve que la grippe porcine est bidon et que c’est commercial.


Publié le 20 octobre, 2009 dans Santé, Vaccins.

Laissez un commentaire