Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

FOCUS/Asie: un an après la crise, le rebond augure d’un nouvel ordre mondial

FOCUS/Asie: un an après la crise, le rebond augure d’un nouvel ordre mondial

© Romandie.com

Singapour (awp/afp) – Un an après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers et la tourmente financière mondiale, le rythme de la reprise en Asie pourrait être le signal d’un nouvel ordre économique mondial, estiment des économistes.

La Chine et d’autres nations régionales, orientées vers l’exportation et longtemps dépendantes des marchés occidentaux, ont réussi à amortir les effets de la crise mondiale grâce à leur marché domestique, soutenu par des plans de relance et l’émergence de la classe moyenne, selon des économistes.

Pour Ashok Charan, professeur à la Business School de l’Université de Singapour, la tendance s’accentuera à l’avenir et l’Asie sera de moins en moins dépendante de l’Occident pour assurer sa croissance.

« A mesure que les économies asiatiques rebondissent, un nouvel ordre mondial pourrait se dessiner, dans lequel la puissance de l’Asie s’accroît », estime M. Charan, dans le journal singapourien New Straits Times.

« L’émergence et l’augmentation de la classe moyenne et de la bourgeoisie en Chine, en Inde et dans d’autres pays asiatiques va continuer à soutenir la consommation domestique dans la région », ajoute-t-il.

Alors que de nombreux pays exportateurs asiatiques ont vu leurs débouchés s’effondrer en Amérique du Nord, en Europe et au Japon, d’importants plans de stimulation économiques ont contribué à en atténuer les effets, estiment des économistes.

La bonne résistance de la Chine, qui a injecté près de 600 milliards de dollars dans son économie, a ainsi « contribué à empêcher la crise de s’accentuer », a souligné récemment Robert Zoellick, président de la Banque mondiale.

Les investissements en capital fixe dans les zones urbaines, indicateur des dépenses publiques chinoises dans les infrastructures, ont progressé de 33,6% au premier semestre 2009. Et la production industrielle a connu une croissance de 9,1% au deuxième trimestre, selon des chiffres officiels.

« Avec des prévisions de croissance en Chine proche de 8% sur 2009 et des signes de stabilisation dans de nombreuses économies asiatiques et dans le monde, les chances d’une réelle reprise mondiale se sont sensiblement accrues », a estimé au début du mois M. Zoellick.

Ainsi, Hong Kong et Singapour ont retrouvé la croissance, après avoir connu la récession, selon les chiffres du deuxième trimestre.

Durant la même période, la baisse du produit intérieur brut des Etats-Unis a fortement ralenti, à 1,0% en rythme annuel, selon les estimations publiées fin août par le département du Commerce à Washington. La zone euro a elle connu une contraction de 0,1%.

Selon Cyn-Young Park, économiste à la Banque asiatique de développement (BAD) à Manille, « la demande intérieure a fortement aidé, surtout dans des économies comme la Chine et l’Indonésie ».

Les pays à forte population, comme la Chine, l’Inde, l’Indonésie et le Vietnam ont ainsi poursuivi leur croissance économique, bien que ralentie. L’Australie de son côté, est la seule économie du monde développé à avoir évité la récession.

L’Asie de plus, a tiré les leçons de la crise financière asiatique de 1997, à l’issue de laquelle des mesures plus strictes de régulation du secteur financier ont été prises, selon des analystes. Résultat: les banques asiatiques étaient beaucoup moins exposées aux créances « pourries » qui ont mis en danger leurs concurrentes américaines et européennes.

jq
(AWP/10 septembre 2009 11h20)


Publié le 12 septembre, 2009 dans Nouvel Ordre Mondial.

Laissez un commentaire