Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La grippe A/H1N1 touche Alvaro Uribe

La grippe A/H1N1 touche Alvaro Uribe

© Agoravox

Fièvre, fatigue, courbatures… Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement sud-américains lui a été fatal. C’est lors de cette rencontre, vendredi, que le président colombien a contracté le virus de la grippe A(H1N1). Il continue cependant d’assumer la totalité de ses fonctions.

L’état de santé d’Alvaro Uribe, qui participait à un sommet en compagnie de ses homologues sud américains à Bariloche, en Argentine, ne suscite pas d’inquiétudes dans son entourage. Il évolue, selon le ministre de la Protection sociale Diego Palacio lors d’une conférence de presse à Bogota, « de façon satisfaisante ». Le président, âgé de 57 ans, ne présente, toujours selon la même source, « aucun facteur de risque » qui, rapporte Paris match, « pourrait aggraver son cas ».

Le chef de l’état colobien est actuellement en quarantaine dans le palais présidentiel, mais, a précisé son porte-parole, Cesar Velasquez, il continue d’assumer la totalité de ses fonctions. Les présidents latino américains présents lors du sommet ont été prévenus de son état de santé. Oscar Arias, président du Costa Rica, est également touché par le virus.

Question : Alvaro Uribe a serré de nombreuses mains lors de ce sommet. Il a pu contaminer d’autres personnes. En amérique du Sud, c’est l’hiver austral. On dénombre 621 cas de grippe A/H1N1, dont 29 mortels, en Colombie. En Argentine, pays où le président à contracté le virus on en dénombrait à la mi-août, selon l’OMS, 793 637 cas dont 404 décès.


Publié le 31 août, 2009 dans Santé.

Laissez un commentaire