Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Irlande votera sur le traité de Lisbonne le 2 octobre

L’Irlande votera sur le traité de Lisbonne le 2 octobre

© Le point

L’Irlande organisera son référendum sur le traité de Lisbonne le 2 octobre, a annoncé le Premier ministre Brian Cowen devant le Parlement.

En juin 2008, lors d’un premier référendum, étape préalable à une éventuelle ratification du texte, les électeurs irlandais avaient rejeté à 53,4% le traité dit « simplifié ».

Dublin a accepté la tenue d’une nouvelle consultation après avoir obtenu des garanties sur des questions de souveraineté nationale comme la fiscalité ou la neutralité militaire.

« Je crois que ces inquiétudes sont désormais levées grâce à des garanties juridiques », a déclaré Brian Cowen.

« De ce fait, j’ai recommandé au gouvernement que nous nous tournions à nouveau vers le peuple pour obtenir son approbation à la ratification du traité par l’Irlande, et ce référendum aura lieu le 2 octobre », a-t-il ajouté.

Le traité de Lisbonne, qui vise à adapter les institutions communautaires à une Europe élargie à 27 membres, doit être ratifié par tous les Etats de l’UE pour entrer en vigueur.

Lors du rejet du texte, l’année dernière, le gouvernement irlandais s’était vu reprocher de n’avoir pas su rassurer les électeurs ni contrer ses détracteurs.

Il s’était alors engagé à mener une meilleure campagne, plus vivante, et à beaucoup mieux informer la population sur un traité relativement complexe.

Les derniers sondages suggèrent que le traité de Lisbonne serait désormais approuvé par une majorité d’Irlandais, qui voient dans l’appartenance à l’UE un atout pour sortir de la crise économique.

Andras Gergely, version française Clément Dossin et Grégory Blachier

Publié le 19 juillet, 2009 dans Europe & UE.

Laissez un commentaire