Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La société

La société

Wiki : Par société, on désigne en sociologie un ensemble d’individus qui partagent des normes, des conduites et une culture, et qui interagissent en coopération pour former un groupe ou une communauté.

Très bien! Est-ce que nous coopérons tous? Oui nous coopérons tous pour faire plus d’argent et pour être tranquille et que personne ne nous emmerde chez nous. Car c’est notre droit que d’avoir envie de rien faire, de faire des erreurs, et de remettre le travail au lendemain. Ne dit-on pas que l’erreur est humaine? C’est vrai que la créature qui fait le plus d’erreurs sur Terre est l’homme, et c’est paradoxal car l’homme a l’outil le plus puissant pour éviter d’avoir à faire ces erreurs, cet outil est bien sur l’esprit humain.

Nous coopérons pour notre intérêt personnel et pas pour le bien commun de tout ce qui existe, que ça soit végétal, animal et humain. De part notre imbécillité nous élevons les animaux au rang d’humains, et nous sommes de plus en plus animalistiques. Aucun animal ne ferait le même genre d’erreurs que nous. Parce que les animaux sont pas au même niveau, ils sont réellement inférieur intellectuellement, ça ne veut pas dire qu’ils sont pas intelligents, ni sensibles, ça veut juste dire qu’ils ne sont pas au même niveau. Et l’âme d’un animal est différente de celle d’un humain.

L’humain est un être pensant intellectuel qui raisonne et qui en utilisant sa tête et son coeur, peut faire des choses magnifiques pour tout le monde, que ça soit scientifique ou artistique. On est les maîtres du monde, et ça tout le monde le sait. Le problème c’est qu’on prend pour acquit tout ça, et les gens ignorent d’où ils viennent, tout le chemin qu’ils ont fait pour devenir humain, et les gens pensent qu’en envoyant un homme sur Pluton on va arranger tous les problèmes sur Terre, et on ne sait même pas les problèmes qu’il y a sur Terre. Pour la plupart des gens, les gens ne savent pas ce qu’il va pas avec eux-mêmes, ils assument qu’ils sont ce qu’ils sont depuis la naissance, et qu’ils ne peuvent pas changer. Eh bien s’ils ne peuvent pas changer, je vous le dis, c’est la fin du monde bientôt.

Le changement est le seul espoir que nous pouvons avoir. Pour moi en tout cas. Si nous, les êtres pensants les plus intelligents de la planète, ne pouvons pas nous adapter aux besoins de toutes les autres créatures, et aux recommendations de la nature, nous allons y passer. Nous pouvons changer, nous pouvons devenir mieux que ce que nous sommes maintenant, et vous seriez étonnés. Si le destin de la race humaine est de périr à cause de ses vices, c’est une triste fin et je ne peux pas croire qu’on ait évolué pour ce simple but. Ce sera de notre faute si nous n’y arrivons pas, et pas la faute de Dieu ou de l’univers, c’est l’homme qui utilise mal ses facultés et qui exploite le monde autour de lui. L’homme n’est pas dans un gigantesque complot gallactique où il est la victime, l’homme est la victime de l’homme, et l’individu qui blâme le monde pour ce qui se passe n’a rien comprit. Dire qu’il n’y a pas de Dieu parce que quelqu’un qu’on aimait est mort, ou que la presse nous raconte des choses terribles, est ridicule. Tout cela n’est que des petits incidents dans une infinité, et tout sera inévitablement oublié et arrangé.

Tout avance dans le bon sens aussi, il ne faut pas croier que c’est un terrible chaos ce qui se passe, c’est inévitable, l’homme doit subir ce qu’il fait au monde et à lui même. L’homme est ambitieux, égoïste, et il n’est ni bon ni mauvais. Comme disait Platon, les choses qui ne savent pas le bien du mal n’ont pas d’âme. C’est l’interprétation du moment.

Cette société n’est pas le produit de la volonté divine, mais le produit de la volonté humaine contre la volonté divine. Pour arranger les problèmes, tout le monde le sait qu’il faudra sacrifier certaines choses. Tout les problèmes sur cette planète résident dans un seul facteur : l’abus. On pourrait être 12 milliards sur Terre et vivre en paix si personne ne trichait, si personne n’abusait des ressources en place.

Aussi la science devrait aider les gens à avoir un métier, en créant de nouveaux outils pour permettre aux hommes d’exprimer leurs potentiels. Mais la science fait totalement l’inverse. Bientôt on va demander aux ordinateurs de penser pour nous, puis les robots vont travailler à notre place, et la jeune science jouera à l’apprenti sorcier et cherchera à arranger les problèmes humains directement depuis l’intérieur, par la génétique, et l’eugénisme est la chose la plus terrifiante qui soit. Parce qu’à l’heure actuelle la science travaille pour des gens qui ont des intérêts vraiment scrupuleux. Ces gens veulent une société où les humains travaillent et produisent et ne font que ça, donc l’eugénisme sera à propos de créer un parfait travailleur, un parfait consommateur, et un parfait zombie.

Par l’eugénisme, la science réduira les facultés de l’homme à zéro, et l’homme redeviendra un animal, et ce sera la faute de l’homme et personne d’autre. Mais tout cela est nécessaire pour l’homme. On a pas encore apprit la leçon. La science devrait aider la race humaine, mais elle fait tout l’inverse. Elle prend l’attitude qu’elle n’est pas responsable de l’utilisation de ses découvertes. Celui qui a découvert E = mc2, en gros, dirait qu’il n’est pas responsable de la bombe atomique, hors c’est totalement faux. Quand on donne une telle formule à des ambitieux corrompus qui cherchent à contrôler les peuples, à créer des malades pour faire plus de médicaments, et qui cherchent à accomoder tous les business qui existent, on ne peut pas nous attendre à ce que la formule E = mc2 soit bien utilisée pour le bien commun. Les scientifiques sont des irresponsables qui n’ont aucune éthique. Les scientifiques faillissent moralement mais en même temps ils découvrent des choses extraordinnaires, ils envoient des hommes sur la Lune, ils créent des grands accélérateurs de particules, développent des technologies invisibles, bientôt la cybernétique, on pourra vous greffer un membre bionique, mais quand on observe la société, et les gens « normaux », rien n’a changé!

Je me posais souvent cette question: « Comment c’est possible qu’on aille dans l’espace, et qu’il y ait encore des guerres en même temps? ». En théorie ce devrait être impossible, et puis aussi l’ordinateur, comment est-ce que l’ordinateur existe dans un monde pareil? Les gens sont animalistiques, ils sont dirigés par leurs pulsions instinctives de toujours vouloir avoir plus, et rien n’a changé depuis l’ère du croc-magnon. Nous sommes toujours les mêmes. Mais le décor à changé! Aucun doute la dessus.

Nous avons le confort, l’énergie, l’abondance, la mondialisation qui est (et je suis désolé de le dire) un miracle dans un monde pareil, la mondialisation n’est pas un problème! La mondialisation est inévitable, car on devra tous s’unifier, mais la mondialisation qui veut créer une seule culture et éradiquer toutes les autres est un fléau et ce n’est pas la mondialisation, c’est un fascisme global. La mondialisation devrait être un partage et un échange mondial, on devrait être capable d’aller à new york en une heure depuis n’importe quel endroit de la Terre, puis ensuite aller en Chine, et on ne devrait pas voir la même chose n’importe où où on va. Partout maintenant il y a des buildings, gratte ciel, des trucs carrés super moche, qui sont absolument néfastes pour l’esprit humain. Ce n’est pas en harmonie avec le plan universel. La mondialisation détruit les cultures pour créer une culture mondiale et c’est mal. La mondialisation devrait être un respect des cultures, et un meilleur échange des ressources internationales, pour que tout le monde puisse profiter normalement des bonnes choses de la vie quoi, c’est ça que devrait être la mondialisation.

Et on sait tous que c’est l’inverse… Tout est inversé comme je dis souvent, les hopitaux tuent, les policiers ne protègent pas, les politiciens exploitent au lieu d’assister matérialistiquement la population, nous demandons aux banquiers de l’argent alors que c’est notre argent et ce devrait être l’inverse, les militaires attaquent au lieu de défendre, tout a été inversé. Le problème c’est pas les institutions, ni la structure politique de notre pays, le problème c’est l’idéologie et la logique derrière la structure, tout a été inversé.

Le gouvernement devrait travailler pour les gens, et les gens en contre partie devrait aider le gouvernement à faire le meilleur job possible et tout cela honnêtement, ça implique que les gens devraient savoir pourquoi le gouvernement existe, ce qu’ils doivent faire pour le gouvernement, et pourquoi ils devraient le faire. Inévitablement un jour il n’y aura plus de taxes, il n’y aura plus de factures abusives, mais parce que vous ne réfléchissez pas, parce que vous attendez un miracle, toutes ces abominations politiques prolifèrent non pas à votre insu, mais à cause de votre ignorance, car vous avez oublié pourquoi le gouvernement existe en premier lieu. La relation gouvernement et populace est simple! Vous décidez qui va au gouvernement, et le gouvernement investigue, fait des sondages, regarde ce qui se passe, voit les délires de la société, et décide de limiter ou d’autoriser certaines lois ou conduites, en utilisant les forces de l’ordre, le gouvernement devrait assister le bon développement moral et spirituel de la société, et pas faire des gens des consommateurs qui détruisent la planète et qui disent ensuite que c’est la faute des humains, les méchants humains, ou la faute des entreprises, sans entreprises il n’y aurait pas de monde de la consommation, c’est bien bas que de dire que c’est de notre faute. Tout a été inversé, maintenant le gouvernement demande à ce qu’on travaille pour lui alors que ça devrait pas être comme ça, le gouvernement demande de l’argent, et s’il a tout l’argent du monde le pays est dans un bon état et en bonne santé, c’est faux! Ce qui fait un pays c’est l’intégrité des gens qui vivent dans le payx, pas son niveau de fortune ou de richesse. Les Aztèques n’avaient pas d’argent et de système monnétaire et pourtant ils avaient des routes et 60 cités. Donc nan, ça n’a pas toujours été comme ça (l’argent).

Le gouvernement décide de l’éducation des gens dans le pays, quand on voit l’éducation de nos enfants, c’est clair que le pays va mal. Les enfants sont éduqués à exploiter, à manipuler et à devenir de bon vendeurs et consommateurs. Ils ne savent pas que tout ce système existe que depuis 200 ans et qu’avant c’était bien différent et à des niveaux inférieurs. La mondialisation est une bonne chose, traditionnellement, culturellement, et mentalement, mais la mondialisation de la consommation est un fléau, et nos enfants naissent dans ce monde, et on leur dit pas pourquoi ils sont là, pourquoi cette société existe, et ce qu’il y avait avant clairement, on leur dit rien. Ils savent pas ce qu’est l’humanité, pour ça c’est la religion ou la science qui l’explique. Mais ni la religion ni la science n’a la réponse. Dire scientifiquement que tout est le produit du hasard, que les formes sont le hasard, et que l’individu n’a aucun contrôle sur l’évolution, et qu’il est le corps, et qu’une fois mort il disparaitra pour toujours est glauque, ça incite pas les jeunes à vouloir améliorer le monde dans lequel ils sont. Et dire religieusement qu’il y a l’enfer et le paradis, et que le monde est le produit d’une création, et que ça fait que 5000 ans que tout ça existe est aussi une grossière erreur et les jeunes ne savent plus où se tourner.

D’un côté on a un système mécanique sans âme qui produit des formes du au hasard et sans logique, et que tout est un miracle scientifique dans un sens. Et d’un autre on vous dit qu’il y a un Dieu pervers omniprésent, omnipotent, omnitout, qui juge les âmes mortelles, qui elles ont seulement 80 ans et encore si on a de la chance, pour apprendre pourquoi le monde existe, et ce qu’on doit faire dedans, et si on passe pas le test on va en enfer, et si on passe on va au paradis. Sauf que personne n’est suffisamment mauvais pour aller en enfer, et personne n’est suffisamment bon pour aller au paradis.

Et scientifiquement, l’évolution parle de l’évolution des corps, et non pas de l’individu dans le corps qui utilise ce jouet, car les corps sont des jouets. Nous ne sommes pas les corps, les corps sont effectivement dirigés par une forme d’évolution en rapport à l’environnement et les créatures tout autour, mais il y a le corps et le pilote dans le corps. Et religieusement on pourrait dire que la mort est à propos de l’individu dans le corps qui est jugé pour ses mérites et défauts, mais même ça c’est pervers, car un dieu qui sait tout ne peut pas juger quelque chose qui ne sait pas. Et les religions sont des tentatives d’expliquer ce que veut l’esprit divin qui dirige l’univers, mais c’est aussi majoritairement politique, et pour rendre les gens moutons, les empêcher de réfléchir par eux-mêmes. Mais l’idée du paradis et de l’enfer est une mauvaise interprétation du concept « punition et récompense ».

Les punitions et récompenses ne viennent pas d’un pouvoir divin qui juge à l’extérieur, mais du pouvoir divin qui se trouve à l’intérieur de nous. Simple: S’il n’y a rien après la mort, alors la vie n’a aucun sens, donc logiquement il y a quelque chose après la mort. Notre corps est un jouet que nous emprutons momentanément, comme tant d’autres jouets, et nous sommes humain pour l’instant. Nous vivons dans ce monde pour l’instant mais nous ne sommes pas de ce monde. Nous n’avons jamais été qui nous sommes, à part pour l’instant, la mort est effectivement la fin du corps dans lequel nous habitons, mais ce corps est limité, et c’est une chance que nous ne vivons pas pour l’éternité dans un corps pareil. Le corps est un outil qui permet l’expression du pilote à l’intérieur du corps, et nous ne sommes pas le corps. Si vous voulez assumer que vous êtes le corps, alors vous allez disparaitre pour toujours, et dans un sens pas forcément, car rien ne se perd, tout se transforme.

J’ai toujours pensé que la bonne réponse à ce problème est, que nous sommes des pilotes sans corps, sans formes, qui empruntent différents corps à travers cette expérience que nous appelons la vie. Et la vie est censé être un jeu pour acquérir en expériences. Ce n’est pas censé être un endroit où nous batissons notre maison pour y vivre pour toujours. Jusqu’à ce que je sache les enfants ne naissent pas encore avec des poches et des cartes de crédits et de l’argent, et ils ne sont pas habillés à la naissance. Nous venons avec rien et partirons en n’emportant rien du tout. Donc si vous assumez que vous êtes les objets et choses que vous possédez c’est une erreur, et c’est normal que vous ayez peur de mourir dans ce cas là.

Le pilote dans le corps est individuel, et est dirigé par un plan universel. Le corps est personnel, et est temporaire. Vous êtes pas le corps, et si vous dites que vous avez 28 ans par exemple, vous dites que votre corps à 28 ans, mais votre âge réel vous en savez rien, c’est incalculable. Et puis votre nom ne veut rien dire, c’est juste le nom pour identifier le corps, un mystique choisit un autre nom quand il décide de prendre sa vie en main et de ne pas tomber dans les idéologies matérialistes pour explorer les hautes sphères de la conscience et de l’origine du monde.

Vous n’êtes pas le corps. Vous êtes l’individu dans le corps. Et cet individu ne peut pas mourir sinon à quoi ça sert de vivre, de souffrir, d’apprécier, je ne peux pas croire qu’Adolf Hitler et Mère Thérésa sont traités de la même manière après la mort (scientifiquement), tout comme je ne peux pas croire que Adolf Hitler aura eut une seule chance dans la vie pour expérimenter et qu’il brule en enfer pour toujours. Nous faisons tous des erreurs, localement, ou même internationalement. Nous évoluons, nous apprenons, nous mourons, mais notre apprentissage n’est pas perdu.

Rien ne meurt, car la mort n’est pas synonyme d’extinction. La nature doit bien créer des corps pour des pilotes adéquates, un animal ne peut pas être humain et un végétal ne peut pas être animal, pour le moment. Tout comme nous n’avons pas la conscience nécessaire pour devenir un monde, une planète, ou une étoile. Car vous croyez être la seule entité intelligente dans l’espace qui rationnalise? Vous êtes arrivés bien plus tard! Ce monde a existé avant votre existence présente, vous n’êtes pas les créateurs du monde, vous êtes les créatures. (créatures/créateurs). Et si vous voulez vous libérer de l’existence matérialiste, vous devez prouver au plan universel que vous pouvez vous contrôler et que vous savez le bien du mal, et que vous êtes prêts à vous sacrifier pour le bien, car vous savez que vous n’êtes pas le corps, et que vous êtes là temporairement, et que vous devrez partir tôt ou tard, et donc même votre mort est un incident mineur dans la course d’un projet universel bienveillant.

Tout ce que vous expérimentez fait désormais parti de votre CV cosmique. La seule chose qui survie la mort est notre CV cosmique.

Aussi, la grande question: savoir si la conscience est biologique ou si c’est un facteur ajouté, j’ai une réponse très simple à ça qui va mettre tout le monde d’accord. Si la conscience est un facteur ajoutée, alors cette conscience est nous dans un sens, et c’est le pilote dans le corps, et cette conscience s’appellerait l’esprit et est quelque chose d’individuel, alors que pour moi et pour plein de penseurs, la conscience est un facteur universelle et pourrait être comparée à la vie elle-même. Mais si la conscience est le produit de la forme de créature que nous sommes. Que c’est le produit de la forme de chimie, d’alchimie, dans le corps que nous sommes, et que notre esprit est purement biologique, alors souvent les gens se disent qu’ils sont le corps, et bien dans ce cas oui vous êtes le corps, cependant ça n’empêche pas que vous pouvez améliorer le corps, mais posez vous cette question alors : pourquoi vous êtes dans ce corps particulièrement plutôt qu’un autre? Pourquoi vous êtes pas quelqu’un d’autre? Admettez que c’est pas vous-même qui avez décidé de venir ici, ou alors peut être! Mais vous avez choisis, ou alors on vous a mi dans ce corps plutôt qu’un autre, pour continuer votre évolution. Il y a un grand administrateur dans l’espace, et cet administrateur vous envoie dans ce monde en rapport à votre CV comisque, voila pourquoi vous êtes cet individu plutôt qu’un autre. Donc que ça soit un facteur ajouté ou biologique ça change rien au plan.

Si c’est un facteur ajouté alors vous auriez pu être n’importe dans n’importe quel corps. Si c’est biologique (la conscience, si elle est biologique), alors vous êtes pas dans ce corps par hasard, et vous avez mérité d’être dans un corps pareil.

En revenant aux problèmes de la société, il y a trop d’intempérances, trop de colères, trop de gens primitifs qui s’énervent pour un rien et qui seraient prêt à allés juqu’à tuer pour prouver qu’ils ont raison. La paix n’existe pas dans ce monde, car le but de ce monde est de vous aider à changer, à affronter les pires situations. Et le plus pire est la situation, le mieux vous changerez si vous êtes suffisamment ouvert d’esprit et intelligent pour remarquer une telle opportunité. Vous êtes pas là simplement pour vous faire plaisir, ça devrait sauter aux yeux maintenant. Vous êtes là pour grandir, vous êtes là pour changer, devenir mieux, et pas pour justifier que vous ne pouvez pas changer car vous êtes ce que vous êtes depuis la naissance et qu’il n’y a rien à faire. Vos dispositions sont karmiques, causes et effets, vous êtes ce que vous étiez avant de partir de votre ancienne vie, et si vous vivez ici maintenant, à cette période précise, à cet endroit précis, dans ce corps précis, c’est pour vous aider à évoluer dans le bon sens, car ça suit la logique de qui vous êtes. Vous méritez tout ce qu’il vous arrive, et si vous ne changez pas vous allez vivre des centaines de vies avec les mêmes dispositions.

Je crois en la réincarnation, et elle est dirigée par la loi du karma. Vous n’êtes pas là par hasard, et rappelez vous, vous vivez dans ce monde, mais vous n’êtes pas de ce monde, ce monde est censé être un jouet pour nous, pour qu’on s’amuse et qu’on apprenne certaines choses. Sauf que l’homme a transformé ce jouet magnifique en une sorte d’enfer. Et là je rejoint Platon, « l’enfer n’est pas l’endroit où vous allez quand vous mourez mais quand vous naissez ». Vous méritez de vivre dans ce monde car vous n’avez pas encore corrigé certaines choses en vous, que s’il elles étaient corrigées, vous ne seriez tout simplement pas ici. Vous devez améliorer votre nature pour pouvoir passer à l’étape supérieure. Il n’existe pas que ce monde. Ce monde est juste une grande école, et après il faut travailler, il faut contribuer, il faut créer, nous apprenons à l’heure actuelle, et vous ne trouverez pas la paix dans ce monde. Jamais, car ce n’est pas un monde où il y a l’élite des âmes, nous sommes la merde et nous devons nous discipliner pour pouvoir passer aux stades supérieurs.

Nous sommes un tas de boue sous pression. Voyez tous les abrutis qui existent, s’il n’y avait pas de réincarnation alors d’où viennent tous ces crétins? Ce sujet va très loin.

Vous devez croire qu’après la vie il y a quelque chose, ou alors vous allez détruire ce monde, et vous allez croire que votre CV ne vous poursuivra pas. Ce qui est fait est fait et vous ne pouvez rien faire à cela! Améliorez vous, faites ce que vous devez faire, devenez mieux, vous êtes pas là juste pour admirer le paysage et vous assoier sur un banc à attendre votre mort.

Cette société nous la méritons, nous vivons dedans car nous méritons de vivre dedans. Mais c’est de votre faute si vous avez peur, de votre faute si vous ne comprenez pas, de votre faute si vous croyez tout ce qu’on vous raconte sans investiguer par vous-même. Ce n’est pas la faute de l’extérieur c’est de votre faute. Et personne à part vous, ne pourra faire les ajustements nécessaires à votre nature à votre place.

Franchement si vous comprenez ce message alors vous êtes pas encore mort spirituellement, courage les amis on a encore beaucoup de boulot à faire!


Publié le 28 juin, 2009 dans France, Génétique, Nouvel Ordre Mondial.

Commentaires (1)

 

  1. Desty Nova dit :

    puissant, j’ai lu et ça suit la logique dans un sens

Laissez un commentaire