Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

RFID : L’UE plus stricte face aux industriels

RFID : L’UE plus stricte face aux industriels

© Innovation le Journal

Afin de garantir le respect de la vie privée et la protection des données des consommateurs européens, la Commission européenne a adopté, le 12 mai, une série de recommandations à l’intention des concepteurs ou des exploitants de technologies utilisant des puces intelligentes.

« L’utilisation de petites puces pour permettre à des objets de communiquer entre eux présente un potentiel économique évident » a déclaré Viviane Reding, membre de la Commission responsable de la société de l’information et des médias. « La Commission souhaite que la technologie RFID permette aux consommateurs européens d’exercer un contrôle sur la sécurité de leurs données » poursuit-elle.
Plus de 6 milliards de puces intelligentes, qui utilisent la technologie d’identification par radiofréquence (RFID) permettant l’échange de données entre puce et « lecteurs » capables de l’activer, sont déjà en circulation. Pour garantir le respect de la vie privée et la protection des données des consommateurs européens, la Commission européenne a ainsi adopté, le 12 mai, une série de recommandations à l’intention des concepteurs ou des exploitants de technologies utilisant ces puces pour qu’ils suivent la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne proclamée le 14 décembre 2007.
La Commission estime que « les consommateurs devraient pouvoir exercer un contrôle sur les produits qu’ils achètent », notamment en ayant la possibilité de désactiver, immédiatement et gratuitement, les puces des produits qu’ils achètent. Par ailleurs, une information claire sur les données collectées et leur utilisation doit être diffusée. Les produits porteurs de puces doivent être indiqués. Enfin, les entreprises et les pouvoirs publics doivent « évaluer l’incidence des puces sur la protection de la vie privée et des données à caractère personnel avant de les utiliser. »


Publié le 19 mai, 2009 dans Biométrie, Technologie.

Laissez un commentaire