Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Lula réclame un nouvel ordre économique et moins de spéculation

Lula réclame un nouvel ordre économique et moins de spéculation

© AFP

RIO DE JANEIRO (AFP) — Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a réclamé mercredi la construction d’un nouvel ordre économique mondial basé sur la distribution des richesses, lors de l’ouverture à Rio de l’édition latino-américaine du Forum économique mondial.

« J’ai passé 20 ans de ma vie à réclamer un nouvel ordre économique mondial plus juste et maintenant j’entends dire qu’il faut un nouvel ordre mondial, en finir avec les paradis fiscaux et le manque de régulation du système financier », a dit Lula devant quelque 550 chefs d’entreprise et économistes et hommes politiques.

« Tous doivent reconnaître humblement que le monde contemporain a exagéré la +dose virtuelle+ qui n’était pas juste avec la partie pauvre de l’humanité. Il est inadmissible que quelqu’un gagne des milliards de dollars sans produire absolument rien, en n’échangeant que des papiers », ajouté le président.

« On ne mettra fin à la misère dans le monde qu’avec la distribution des revenus », a ajouté le président brésilien.

Peu auparavant, dans une interview à la radio Globo Lula avait de nouveau affirmé que les personnes « aux yeux bleus » étaient à l’origine de la crise mondiale, une métaphore des pays riches qu’il avait déjà utilisée et qui avait soulevé un tollé dans la presse.

Grâce à l’inauguration prochaine de piscines publiques dans une région de favelas à Rio « les pauvres qui n’en voyaient qu’à la télévision en auront maintenant pour nager et seront traités comme les personnes aux yeux bleus qui sont les responsables de la crise dans le monde financier », a dit le chef de l’Etat.

Le président a ajouté que « c’étaient les Etats-Unis, l’Europe et le Japon qui ont toujours dirigé le monde qui étaient en crise » mais que cela affectait les pays en développement parce que les riches importent moins et que le crédit baisse.


Publié le 16 avril, 2009 dans Nouvel Ordre Mondial.

Commentaires (1)

 

Laissez un commentaire