Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

TRAITÉ EUROPÉEN : CE QUE DOIVENT RESSENTIR LES IRLANDAIS

TRAITÉ EUROPÉEN : CE QUE DOIVENT RESSENTIR LES IRLANDAIS

© Liberté & Internets

Représentez vous la scène : après l’élection de Barack Obama, le Parti Républicain réclamme un nouveau vote afin que les électeurs puissent cette fois ci voter dans le bon sens. Imaginez que les Républicains aient présenté partout – avec l’aide de la totalité des médias – le vote pour Barack Obama comme étant un triomphe de l’ignorance, une erreur politique de la part d’une populace mal informée et ne répondant pas à  la question posée… Imaginez alors les cris de rage qui se seraient élevés un peu partout, on aurait hurlé à  l’élitisme, au mépris des électeurs, à  la violation des droits souverains du peuple…

Et bien maintenant vous savez ce que doivent ressentir les électeurs irlandais.

Les efforts de l’Union Européenne pour faire passer leur Traîté constitutionnel en force, au mépris du vote populaire de la dernière élection démocratique, en lachant quelques sucres d’orge aux Irlandais et en ridiculisant, voire méprisant les électeurs (Nicolas Demorand, sur France Inter, se permettant de phrases du genre Une poignée d’Irlandais ne peut se mettre en travers de 500 millions d’Européens)… tout cela fait apparaître les élites éuropéennes comme un groupe d’oligarques corrompus, retranchés dans leurs palais de marbre et de verre fumé, totalement éloignés du quotidien de la population.

Et pourtant, les Irlandais n’ont pas dit Non à  l’Europe, ils ont simplement – comme les Français en 2003 – dit Non à  un document abscon, concocté par ces mêmes élites européennes dans leurs tours d’ivoire et ne servant que les intérêts d’un petit groupe de financiers dont on voit aujourd’hui à  quel point ils sont philanthropes et soucieux du bien commun.

En 2003 déjà , Jean-Luc Dehaene, ancien premier ministre belge disait Si la réponse est non, il faudra recommencer le vote car il faut absolument que ce soit oui . On se demande vraiment pourquoi on perd son temps à  interroger le peuple, dans ce cas là …

Mais les Oui-Ouistes n’ont pas vraiment de pudeurs, quand il s’agit de pervertir la démocratie pour arriver à  leurs fins… comme le montre ce florilège compilé par l’Observatoire de l’Europe : http://www.observatoiredeleurope.com/-Si-le-Non-l-emporte,-il-y-aura-plein-de-gens-qui-quittero


Publié le 17 décembre, 2008 dans Europe & UE.

Laissez un commentaire