Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le « cerveau » présumé du 11-Septembre veut plaider coupable

Le « cerveau » présumé du 11-Septembre veut plaider coupable

© Reuters

Le Pakistanais Khaled Cheikh Mohammed, qui se présente comme le « cerveau » des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, et quatre co-accusés ont adressé lundi une note à  un magistrat militaire de la base de Guantanamo dans laquelle ils disent vouloir plaider coupable.

Les prévenus, dont certains se sont déjà  dits prêt au « martyre », ont toutefois décidé de ne rien faire avant d’être certains qu’une telle initiative leur permettrait d’échapper à  une éventuelle condamnation à  mort. Le sort des plus hauts responsables d’Al Qaïda sous les verrous ne sera donc pas tranché avant l’investiture de Barack Obama, qui prendra ses fonctions à  la Maison blanche le 20 janvier.

Le futur président des Etats s’est engagé pendant la campagne à  fermer le centre pénitentiaire de Guantanamo et ses tribunaux militaires d’exception pour remettre les détenus à  la justice civile ou militaire traditionnelle.

Le juge Steven Henley a fait savoir qu’il interrogerait les cinq hommes pour s’assurer de la réalité de leur voeu.

« Nous nous sommes mis d’accord tous les cinq pour demander à  la commission une audience immédiate afin de délivrer nos confessions (…) ce qui correspond à  notre désir le plus cher, sans que nous ayons été sujets à  des pressions, menaces, intimidations ou promesses d’aucune partie », écrivent-ils dans cette note rédigée le 4 novembre, jour de l’élection d’Obama.

Le document, lu par le juge, précise que les cinq souhaitent plaider coupable. Khalid Cheikh Mohamed, jadis numéro trois d’Al Qaïda, et ses quatre co-accusés – Ramzi Binalchibh, Moustapha Ahmed al Haousaoui, Oualid ben Attach et Ali Abdoul Aziz Ali – ont été inculpés de complot avec Al Qaïda dans le but de tuer des civils.

Ils sont visés au total par 2.973 chefs d’inculpation pour meurtre, un par victime des attentats du 11 septembre 2001 contre les tours jumelles du World Trade Center à  New York et le Pentagone, à  Washington, et encourent la peine capitale.

DES FAMILLES PRÉSENTES

Dans leur note, les cinq hommes écrivent en outre qu’ils retirent les recours déposés par leurs avocats militaires commis d’office, auxquels ils disent ne pas faire confiance et qu’ils ont tenté de renvoyer.

L’initiative intervient alors que le tribunal a entamé lundi une semaine d’audiences préliminaires consacrées à  l’examen de ces recours.

L’un d’eux visait notamment à  obtenir l’annulation des charges retenues contre les cinq hommes en invoquant des allégations de pressions politiques et militaires sur les procureurs pour hâter le traitement du dossier.

Ces audiences ont débuté comme prévu et Khaled Cheikh Mohammed, qui assure seul sa défense, a obtenu l’autorisation d’interroger un général américain qui a joué un rôle important dans les tribunaux spéciaux mis en place par l’administration de George Bush.

Le Pentagone avait autorisé cinq familles de victimes, parmi une centaine de volontaires, à  assister aux audiences, une première à  Guantanamo, prison ouverte il y a sept ans dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme »

Seuls deux procès ont eu lieu jusqu’à  présent et un accusé a plaidé coupable. Le Pentagone envisage de juger 80 des 250 prisonniers encore présents à  Guantanamo, d’où 520 personnes environ ont été libérées sans procès, parfois après des années de détention.

Version française Jean-Loup Fiévet, Grégory Blachier et Jean-Philippe Lefief


Publicité
Publié le 9 décembre, 2008 dans 11 Septembre 2001, Etats-Unis.

Commentaires (1)

 

  1. Gaia dit :

    Attention !
    Encore une mise en scène ridicule de la CIA…

Laissez un commentaire