Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Sarkozy est mort! Vive Sarkozy!

Jörg Haider est mort!

© Reuters

jorg haider

VIENNE (Reuters) – Jörg Haider, leader de l’extrême droite autrichienne, s’est tué dans un accident de voiture dans la nuit de vendredi à  samedi près de sa ville natale de Klagenfurt, confirme la police.

Haider, qui était âgé de 58 ans, a perdu le contrôle de sa voiture pour des raisons encore inconnues. Le véhicule a fait plusieurs tonneaux. Haider, qui était seul dans la voiture, a été mortellement touché à  la tête et au torse. Il se rendait à  une fête de famille à  l’occasion des 90 ans de sa mère.

« C’est pour nous comme la fin du monde », a réagi son porte-parole, Stefan Petzner.

Jörg Haider, qui avait conduit l’extrême droite au gouvernement dans la cadre d’une coalition avec les conservateurs, avait effectué un retour spectaculaire sur la scène nationale lors des élections législatives du 28 septembre.

Son parti, l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche (BZàƒ”“), créé après sa scission avec le Parti de la liberté (FPàƒ”“) en 2005, avait obtenu 11% des suffrages tandis que l’extrême droite dans son ensemble réunissait quelque 30% des voix.

Personnalité charismatique au teint toujours hâlé, le gouverneur de Carinthie était l’un des responsables politiques les plus décriés d’Europe du fait de ses propos sur l’immigration ou de ses phrases-choc sur le Troisième Reich, dont il avait vanté la politique de l’emploi.

Haider était né le 26 janvier 1950 à  Bad Goisern. Son père était un ancien membre des chemises brunes et avait servi sous le drapeau allemand durant la Deuxième Guerre mondiale. Sa mère avait été elle membre des Jeunesses hitlériennes.

Après des études de droit à  Vienne, il était devenu un permanent du Parti de la liberté (FPàƒ”“) en 1977.

Un quart de siècle plus tard, fort de ses 27% aux élections de fin 1999, il avait conclu en février 2000 un accord de coalition avec le Parti conservateur (àƒ”“VP) du chancelier Wolfgang Schüssel. Cette alliance avait soulevé un tollé en Europe, l’Union européenne avait imposé des sanctions, temporaires, à  l’Autriche.

En 2005, au terme de querelles intestines, il avait quitté le FPàƒ”“ et fondé l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche. Aux législatives de 2006, la BVàƒ”“ franchissait avec peine le seuil des 4% nécessaires pour siéger au parlement. Mais, en septembre dernier, il avait multiplié son score par trois tandis que le FPàƒ”“ progressait lui aussi nettement.

Sportif accompli, skieur, marathonien, Haider était marié et père de deux enfants.

Version française Henri-Pierre André

Pourquoi « Sarkozy est mort! Vive Sarkozy »?

D’après wikipédia, je cite, article de Jörg Haider, Idéologie:

Jörg Haider s’est fait connaitre de l’Europe entière pour sa politique populiste et xénophobe. Il est également célèbre chez ses voisins pour sa virulence contre les Slaves ce qui se traduit dans sa province par son opposition aux écoles slovènes et aux panneaux routiers bilingues.

Le 7 mai 2007, dans les colonnes du quotidien populaire àƒ”“sterreich, celui-ci s’est qualifié de modèle pour le nouveau chef d’État français, Nicolas Sarkozy . « C’est une ironie de l’histoire que les Français élisent maintenant leur Jörg Haider, et une satisfaction que le Napoléon de poche’, Jacques Chirac, appartienne désormais au passé ».

Il faudrait que Sarkozy puisse avoir un accident de la route, la loi des séries. Ce serait ironique quand on pense à  toutes les mesures prisent en France pour arrêter simplement les gens de conduire.


Publié le 11 octobre, 2008 dans Sarkozy.

Laissez un commentaire