Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

« Le plan Paulson est une transfusion sanguine à  un malade souffrant d’une hémorragie interne »

« Le plan Paulson est une transfusion sanguine à  un malade souffrant d’une hémorragie interne »

© LeMonde.fr

La crise financière s’envenime chaque jour davantage. Pourquoi les investisseurs ne parviennent-ils pas à  retrouver la confiance ?

Ce n’est pas une surprise si les choses ne s’améliorent pas. Les remèdes apportés jusqu’ici ne résolvent qu’une partie du problème. En particulier le plan initial américain de 700 milliards de dollars [517 milliards d’euros]. Il consiste à  racheter les mauvaises dettes des banques. Mais en rachetant des titres qui ne valent quasiment plus rien, l’Etat va transformer des pertes anticipées en pertes réelles. Les banques ont un trou dans leur bilan à  cause de ces mauvaises dettes. Il faut le reboucher. En cela, le plan britannique qui consiste à  injecter du capital aux banques est une meilleure option. Mais il n’y a pas que ce problème.

Que voulez-vous dire ?

La racine du problème, c’est la chute du marché immobilier. Aux Etats-Unis, on attend encore 2 millions de saisies immobilières, parce que les propriétaires sont incapables de rembourser leurs crédits hypothécaires. Tant qu’on n’aura pas stoppé ce mouvement, les dettes vont continuer de provoquer des pertes dans le bilan des banques. Henry Paulson [le secrétaire au Trésor] pense que le déclin de l’immobilier va s’arrêter, mais aucun économiste sérieux n’y croit. Son plan consiste à  faire une transfusion sanguine à  un malade qui souffre d’une hémorragie interne.

Enfin, les économies entrent en récession. Pour endiguer cela, il faut un stimulus à  l’économie. Aux Etats-Unis, l’assurance-chômage couvre vingt-six semaines, ensuite vous êtes à  la rue. La crise va durer bien plus de vingt-six semaines. Il faut des mesures plus protectrices, sinon la situation va devenir bien pire.

En Europe, quelles solutions seraient, selon vous, efficaces ?

Il faut une solution commune à  tous les pays d’Europe. Chacun d’entre eux ne peut faire comme si la crise ne concernait que lui. L’Europe est parvenue à  créer un système financier unique. Il faut en tirer les conséquences. Pour résoudre la crise en Europe, il faut des solutions européennes. Proposer une garantie de dépôt dans un pays et pas dans un autre, par exemple, ne fait que distordre la compétition entre banques : il est tellement facile de changer d’établissement au sein de l’Union.

Dans l’immédiat, il faut autoriser un déficit public supérieur à  3 % du PIB. Le statut de la Banque centrale européenne, qui est focalisée sur l’inflation et non sur la croissance, est aussi un problème.

On assiste à  un mouvement de défiance vis-à -vis des banques. Pensez-vous que cela va durer ?

Les banquiers se sont très mal comportés. Pourquoi aurait-on confiance ? Ils ne savent pas gérer les risques, même s’ils savent habiller leurs comptes pour que ceux-ci aient l’air corrects quelque temps. Et ce n’est pas nouveau, on a déjà  eu beaucoup de crises bancaires. Il faut revoir toute la manière de réguler le système. Il y a un trou dans le bateau et l’urgence est de le réparer, comme dit Ben Bernanke [le président de la Réserve fédérale américaine]. Mais il faut aussi changer le capitaine. Ce bateau est conduit par un alcoolique, qui nous mène encore droit sur les rochers.

Cette crise est souvent comparée à  celle de 1929. Redoutez-vous des conséquences aussi dramatiques ?

On évoque 1929, parce que l’on pense à  la faillite de Wall Street et que l’on veut éviter de trop grosses pertes aux banques. On devrait plutôt comparer cette crise à  celle de l’Indonésie. Il y a dix ans, cette crise financière s’est transformée en grande dépression : à  Java, il y a eu 40 % de chômage. On sait ce qu’il ne faut pas faire et comment stopper la chute. La question est de savoir si on le fera, et si on le fera correctement.


Publié le 11 octobre, 2008 dans La Bourse & L'Economie, Le Monde.

Commentaires (2)

 

  1. Desty Nova dit :

    Intéressant! Merci d’avoir poster cet article, ce qui est dommage c’est que la personne mélange NOM, crise financière, l’arrivée de la puce, Jésus et autres dieux païens, mais bon… c’est un philosophe en religion qui a écrit ça. Pour ce qui est du NOM et de la crise financière il a tout comprit, mais pour ce qui est de la religion je trouve que c’est dommage d’avoir fait ce genre de mix, tellement de gens font l’erreur de croire en la bible au premier degré c’est triste.

  2. Yahohannan dit :

    Voici un article for intéressant, je le partage.

    C’est un commentaire de la situation mondiale actuelle.

    Le point de vue de la situations actuelle est d’un philosophe en Religion, voici donc cequ’il dit :

    Chers Amis,

    L’actuelle crise financière force une rationalisation et une réorganisation de la structure bancaire. Cette semaine, les banques britanniques ont effectivement été nationalisées par un processus de sauvetage massif semblable à  ce qui a été observé aux Etats-Unis. Cela se traduira par l’achat d’actions privilégiées des banques par le gouvernement et leur nationalisation.

    L’ensemble des pays Occidentaux qui comprennent effectivement les pays du G7 ont baissé les taux d’intérêt de la moitié de un pour cent dans un effort concerté pour stimuler la disponibilité de crédit. L’Australie a baissé les taux d’intérêt de un pour cent entier mais les banques ont seulement transmis 0.8 de un pour cent aux clients.

    Le problème est que personne ne peut forcer les banques de se prêter les unes aux autres. Nous pourrions bien faire face à  la même folie que nous avons subi durant la période de la grande Dépression des années 1930 o๠les banques ont délibérément refusé d’accorder le crédit et ont rendu impossible le bon fonctionnement de la société. En dépit de ce qui est maintenant un dépannage de plus de deux trillions de dollars et encore beaucoup plus à  venir, il y a encore des ruées sur les marchés des actions et la destruction délibérée des fonds de pension.

    Les peuples Britanniques et Australiens deviennent très fâchés à  cause des sommes obscènes que les organisations financières payent à  leurs dirigeants au milieu de ce qui est un désastre complet conçu par ces mêmes dirigeants conspirateurs. Ils méritent en réalité d’être emprisonnés. Ils devraient actuellement être en attente de jugement sous incarcération.

    Le contrôle de leurs dirigeants par la Grande-Bretagne établira des plafonds de salaire sur toutes les banques et les financiers. Il est grand temps. Les États Unis ont une socialisation efficace en place malgré leurs prétentions au capitalisme. Ils ont joué avec les systèmes socialistes, mais n’ont pas mis en place les contrôles efficaces pour s’occuper du problème qu’ils ont créé. C’est comme s’ils voulaient que la femme soit seulement un peu enceinte.

    Le problème auquel nous sommes confrontés est qu’il y a un effondrement complet de l’éthique dans notre société. Il est amorcé par l’hédonisme des années post 1960 et des complots à  long terme pour le contrôle des finances du monde dans les coulisses par les Financiers et les Sociétés Secrètes du Nouvel Ordre Mondial.

    La scène qui se déroule devant nous est un transfert de pouvoir vers l’Europe et le Nouvel Ordre Mondial en utilisant le complexe militaire industriel des Etats-Unis. Cela est fait contre les intérêts tant du peuple des États-Unis que des peuples des autres nations. Nous observons actuellement le Pouvoir de la Bête émerger à  pleine maturité. La majeure partie de la société ne réalise pas ce qu’elle est et le sort qu’elle subit de sa part. Le problème est que le système financier européen doit aussi être détruit.

    Le marché boursier est attaqué jour après jour. Cela réduira l’indépendance financière des retraités auto-gérés. On a vu cette dernière semaine des attaques massives et des réductions massives de la valeur des marchés mondiaux.

    Une grande partie des désastres a été alimenté par l’avidité. Un bon exemple a été la minuscule nation d’Islande. Ses banques “ont tout perdu” la semaine dernière et la nation a décidé de ne pas secourir les banques. Une saine décision pourrait-on dire mais les plus grands perdants ont été les Conseils gallois. Comme leurs homologues Australiens, ils investissaient les fonds des contribuables en Islande pour obtenir un taux d’intérêt plus élevé. Plusieurs Conseils et associations de policiers ont perdu plus de soixante-six millions de livres avec ces banques. Deux Conseils sont du Pays de Galles. 300,000 citoyens du Royaume-Uni ne peuvent pas avoir accès à  leurs économies. Le Gouvernement Britannique a maintenant bloqué les actifs de Landsbanki au Royaume-Uni en représailles. Les représentants du ministère des finances vont maintenant en Islande pour s’en occuper. L’idée que les conseillers devraient être réprimandés et que les Conseils soient empêchés de spéculer dans les banques étrangères avec les fonds des contribuables ne semblent pas être compris par les politiciens Britanniques.

    Tout ceci est conçu pour forcer le système bancaire à  être soumis à  de plus grandes institutions financières plus facilement contrôlables. La prochaine étape est de contrôler les fonds et d’éliminer l’argent. En utilisant le système de la puce électronique, le Pouvoir de la Bête est capable de contrôler le comportement humain et les ordinateurs dans les véhicules modernes, permettent le contrôle du mouvement de populations entières.

    L’Asie a suivi la faillite de Wall Street avec une baisse de 11.3 % dans l’échange Japonais. L’Australie et le reste de l’Asie ont tous suivi tôt dans les échanges à  la Bourse Vendredi. L’Indonésie a tout simplement fermé la Bourse à  Jakarta mercredi et l’a maintenu fermée durant toute la semaine pour empêcher “encore plus de panique.” C’est ce qui devrait peut-être se produire dans toutes les régions pour protéger les fonds de pension contre les spéculateurs. La Bourse est un jeu manipulé, qui travaille contre les plus petits investisseurs et les fonds de pension.

    Les pays du G7 se réunissent aux États-Unis et les nations du G20 en font de même en essayant d’obtenir une certaine apparence d’ordre dans le désordre chaotique incité.

    Toute cette folie est à  l’encontre des Lois de Dieu. La vérité est que la charge d’intérêt est interdite par les Lois de Dieu. Toute exigence d’intérêt aura disparue dès l’année 2027. Il n’y aura aucun système basé sur l’usure en 2027. L’expérience que nous comprenons en tant que la Globalisation et le Nouvel Ordre du Monde sera terminée à  ce moment-là . Elle sera tombée aux oubliettes, de même que les gens qui insistent à  maintenir un tel système. Le système économique des États–Unis est non viable. Il s’effondrera bientôt et fera face à  une réorganisation totale. Il exigera ces changements en tant que la solution à  la crise qui a été délibérément imposée. Le Moyen-Orient développe une saine économie en utilisant sa base pétrolière. Il formera des sources financières et économiques alternatives. À mesure que la population Africaine se déplace vers le nord de l’Europe, l’Europe et le Moyen-Orient se déplaceront vers l’Afrique et il y aura des guerres pour l’eau, les ressources et la nourriture.

    Le NOM force délibérément le changement des systèmes financiers du monde. Le problème est que le Moyen-Orient sera forcé dans un vaste conflit et nous les verrons en tant que le Roi du Sud avec l’Égypte entrant en conflit avec l’Europe et le Roi du Nord. Ils sont présentement forcés dans cette situation.

    Le 11 septembre 2001 a été une attaque physique délibérée pour justifier l’expansion militaire en Afghanistan, dans les anciennes nations Centrales Soviétiques et ensuite en Irak. Ce mois de septembre 2008 a vu l’attaque financière qui justifiera davantage le NOM à  prendre des mesures additionnelles. Nous vous avons dit en 1997 ce qui devait arriver et nous vous avons dit quand cela devait se produire (voir l’étude Les Trente Dernières Années : la Lutte Finale (No. 219)). Écoutez la bande audio pour les dates et la séquence. Examinez les messages de Sabbat à  partir de 2001 et 2002 pour les explications détaillées de ce qui était fait en Irak et ce qui allait se produire. Examinez les messages de 2007 et de 2008 pour les détails de cette crise financière et o๠le NOM allait tous nous amené.

    Nous sommes à  la fin des jours et rien ne restera de ces systèmes du monde. Il est permis au NOM de faire ce qu’il fait parce que cela convient au plan de Dieu de le permettre.

    Satan a pour but de détruire la population humaine. Ses agents utilisent le mouvement écologique et toute son auto-haine à  cette fin. Dieu permet seulement ce qu’Il veut conformément à  Son plan.

    Tous ces prétendus serviteurs de l’Armée Déchue seront morts d’ici 2025. La société humaine sera réduite à  plus de 95 % d’ici 2025. Cela s’intensifiera à  partir de maintenant, et il n’y a rien qui puisse être fait pour l’arrêter, sauf se repentir mais ils ne se repentiront pas.

    Dieu travaille actuellement par l’entremise des nations les plus faibles et établit présentement un noyau du système Millénaire. Il a toujours eu un noyau de personnes qui n’ont pas fléchi les genoux devant Baal. Dieu donne présentement le noyau de personnes des derniers jours à  Christ. La structure du pouvoir du monde est en train de changer et la nature des Églises de Dieu avec elle.

    L’étude La Force de Gédéon et les Derniers Jours (No. 22) a montré ce qui arrivait mais la majeure partie des ministres des églises de Dieu n’ont pas voulu le croire. Ils n’ont pas vraiment compris Le Mesurage du Temple (No. 137) .

    Ils se sont battus comme des chiens pour les miettes des Églises de Dieu. Ils essayent de persuader les membres des États-Unis qu’ils ont toujours l’empire WCG sous leur emprise alors que la réalité est qu’ils la perdent actuellement en masse. La réalité est qu’ils ne leur reste pratiquement rien en Afrique. Les canailles qui leur restent, les extorquent et sont utilisées pour justifier leur existence aux États-Unis o๠une grande partie des fonds existent encore. Cela sera enlevé bientôt aussi et les brebis seront jugées sur leur accomplissement et la façon dont elles s’occupent les unes des autres. Les Écritures Saintes ne peuvent pas être anéanties et les ministres ne semblent pas comprendre que cela s’applique à  eux aussi.

    Nous devons traverser ce désastre. Il a été planifié depuis six mille ans. Aucune des prophéties ne peuvent être anéanties. Toutes les paroles de la Bible seront réalisées. L’humanité peut être sauvée à  tout moment qu’elle le désire. Tout ce que le monde a à  faire est de se repentir et d’observer les Lois de Dieu. Ils ne se repentent pas parce qu’ils ne se repentiront pas. Ils préféreraient tuer les messagers de Dieu que d’obéir à  Dieu (voir l’étude Les Témoins (No. 135)).

    La raison pour laquelle ils sont laissés gisant dans la rue pendant trois jours est pour s’assurer qu’ils ne sont pas emportés et pour montrer qu’ils ne sont pas les vrais serviteurs de Dieu et que les Écritures Saintes peuvent être anéanties. L’horreur des trois ans et demi sous leur prophétie sera terminée et ils auront réussi à  les tuer. S’ils ne ressuscitent pas, alors les sous-fifres de Satan croiront qu’ils ont gagné et que leur système sera ensuite reconstruit. Le problème est qu’ils ne seront pas en mesure de le faire, et les Témoins ressusciteront. L’énormité et l’horreur de tout cela deviendra évidente pour eux.

    Christ viendra et le monde le rejettera. Ils marcheront contre Christ sous les derniers restes du Pouvoir de la Bête et puis des Rois de l’Est. La plupart des personnes professant le Christianisme marcheront contre le Christ parce que la religion qu’ils pratiquent n’est pas le Christianisme, mais une forme de Gnosticisme de la dernière période. Cela convient à  Satan et à  ses créatures du NOM. C’est pourquoi ils utilisent le symbole de la tour de Babel aux États-Unis. Ils vont maintenant finir ce qu’ils avaient l’intention de faire il y a 4000 ans. Si cela leur avait été permis à  ce moment, la planète entière aurait déjà  été détruite et le système n’existerait pas. Ce que nous observons maintenant est un exercice délibéré pour établir le Pouvoir de la Bête des Derniers Jours. Nul ne pourra combattre contre lui et il écrasera la planète. Le système économique qu’il crée contrôlera tous les hommes de sorte que quiconque n’a pas leur marque ne soit capable d’acheter ou de vendre à  moins qu’ils n’aient la marque de la bête. Le problème est que ceux qui prennent la marque n’entreront pas au royaume de Dieu. C’est le test final.

    Nous avons expliqué comment Dieu s’occuperait du système durant les Derniers jours et que Dieu travaillerait progressivement vers le nord jusqu’à  ce que le système entier ait été atteint. Ils ont tous ri aux États-Unis parce qu’ils pensent qu’ils ont le monopole sur les prophéties de Dieu et sur l’Å“uvre de Dieu. Cependant, ce n’est pas ce que Dieu dit qui se produira (voir l’étude L’Avertissement des Derniers Jours (No. 44) ). Toutes les prophéties publiées à  partir des États-Unis durant les 200 dernières années ont échoué. Pas une seule personne n’a jamais prononcé la parole de Dieu aux États-Unis en tant que prophétie et surtout pas Herbert W Armstrong. Cela n’était pas leur tâche (voir l’étude La Fausse Prophétie (No. 269)).

    Ces mots font partie des Écritures Saintes et les Écritures Saintes ne peuvent pas être anéanties. L’ensemble des systèmes financiers entiers du monde sont présentement en réorganisation. Ils seront centralisés sous le Pouvoir de la Bête. Ensuite, ils seront anéantis avec le Pouvoir de la Bête lui-même et la puissance de Satan. Le faux système religieux de la soi-disant structure Chrétienne sera renvoyé sous les jupes de la Grande Prostituée et ensuite, il sera détruit. La Prostituée et le symbole du système Babylonien seront détruits avec lui. Babylone et son système entier tomberont, et ici, la Bible ne signifie pas la structure en Irak.

    Il n’y aura pas un seul ministre qui adore le Dimanche encore vivant et qui enseigne publiquement leurs hérésies en 2027. Ils essayeront de se rebeller mais ils seront écrasés et mourront.

    Cette crise financière n’est que la suite de l’usurpation par le NOM pour s’emparer du pouvoir mondial. Ils utilisent la stupidité du système financier pour les aider dans cet effort.

    On peut simplement s’émerveiller du fait qu’ils réussissent à  implanter leur ordre du jour par l’entremise de la stupidité de leurs marionnettes politiques et pas seulement aux États-Unis. Il ne reste qu’un cycle de temps jusqu’à  ce que le système Millénaire commence. Satan sera emprisonné dans l’entre-temps, et la majeure partie du monde sera détruit. Si vous êtes vivants en 2027, vous aurez passé par les guerres de la fin, l’avènement du Messie et la restauration.

    Une chose est certaine. C’est que vous ne ferez pas partie du NOM et du prochain système financier qui sera imposé par la force sur nous. Satan a donné son pouvoir à  la Bête mais elle finira avec lui.

    Priez que nous soyons capables de consolider les églises de Dieu dans la foi et de persévérer jusqu’à  la fin. Priez que les églises de Dieu soient éveillées et qu’elles travaillent pour établir le royaume. Ne soyez pas étonnés par ce qui est utilisé à  cette fin. Dieu utilise la faiblesse pour vaincre la force. C’est pourquoi Dieu consolide les églises nationales Africaines maintenant. Il enlèvera les menteurs du milieu d’elles car un menteur n’héritera pas le royaume de Dieu

    Wade Cox
    Coordonnateur Général

Laissez un commentaire