Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Sarkozy reçoit Chavez, l’invite à  ne pas s’enfermer dans un camp

Sarkozy reçoit Chavez, l’invite à  ne pas s’enfermer dans un camp

© Reuters – Vendredi 26 septembre

PARIS (Reuters) – Nicolas Sarkozy a invité le président vénézuélien Hugo Chavez, chef de file de la gauche radicale latino-américaine, à  ne pas « s’enfermer dans un camp », apprend-on auprès de la présidence française.

La France était pour le très prolixe leader antiaméricain l’avant-dernière étape d’une tournée qui l’a conduit à  Cuba, en Chine et en Russie et qu’il achèvera au Portugal.

Selon l’Elysée, le président français a exhorté Hugo Chavez à  ne pas fournir à  ses adversaires prétexte à  le « caricaturer » et l’a invité à  « penser à  l’avenir », alors que l’administration américaine est sur le point de changer.

Cela n’a pas empêché le président vénézuélien de se lancer devant la presse à  une nouvelle diatribe contre les Etats-Unis, dans la cour de l’Elysée, à  l’issue de son entretien de 40 minutes avec Nicolas Sarkozy.

« On est harcelé et attaqué par les Américains », a dit Hugo Chavez, qui a également dénoncé « l’hégémonie du dollar » et accusé les Etats-Unis d’avoir « acheté le monde avec du papier qui n’a pas de valeur réelle ».

Les Etats-Unis veulent régler la crise financière actuelle « en utilisant le même remède, en faisant marcher la planche à  billets, et je doute fortement qu’on puisse régler la crise comme ça », a ajouté le dirigeant vénézuélien, qui a dit compter « sur la sagesse européenne ».

Nicolas Sarkozy avait un temps misé sur Hugo Chavez pour faire libérer l’ex-otage franco-colombienne Ingrid Betancourt des mains des Forces armées révolutionnaires colombiennes, avant que l’armée colombienne la libère.

COOPÉRATION

Hugo Chavez a dit avoir félicité le président français pour « son leadership, son action et son dynamisme international » et a soutenu sa proposition d’une remise à  plat du système financier et monétaire mondial.

Il a cependant souligné que si Nicolas Sarkozy était favorable à  un « capitalisme régulé », il voyait pour sa part dans le socialisme la solution aux difficultés actuelles.

Selon l’Elysée, Nicolas Sarkozy a fait part à  son homologue vénézuélien du souhait de la France de développer ses relations avec le Venezuela, soucieux de diversifier son économie.

La France est prête à  des transferts de technologie, notamment en matière de transports et d’énergie, ainsi que dans le domaine de la défense, dans la perspective de lutter contre les trafics dans la région caraïbe, a-t-il fait valoir.

« Nous allons renforcer les relations entre les deux pays », a confirmé Hugo Chavez, qui a notamment mentionné les activités des sociétés pétrolières françaises Total et Perenco au Venezuela, le métro de Caracas et l’industrie automobile.

La coopération entre les deux pays sera examinée lors d’une réunion mixte les 2 et 3 octobre, a-t-il précisé.

Il enfin démenti des rumeurs selon lesquels il avait l’intention de demander l’extradition de l’ancien activiste vénézuélien Ilitch Ramirez Sanchez, alias Carlos, détenu en France et poursuivi par la justice française pour des attentats dans les années 1980.

« Il s’agit seulement de spéculations. Nous n’avons pas discuté de ce sujet. Nous n’avons pas de mandat juridique pour demander l’extradition de Carlos car il n’a pas commis de crime au Venezuela », a-t-il déclaré.

Emmanuel Jarry, édité par Gérard Bon


Publié le 27 septembre, 2008 dans France.

Laissez un commentaire