Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Rapport « secret » de l’Otan : les 10 soldats français tués en Afghanistan manquaient de tout

Rapport « secret » de l’Otan : les 10 soldats français tués en Afghanistan manquaient de tout

© Novopress

Les soldats français pris dans une embuscade meurtrière le 18 aoùt dernier en Afghanistan manquaient cruellement de moyens face à  leurs assaillants, rapporte aujourd’hui le quotidien canadien The Globe and Mail.

Citant un rapport « secret » de l’Otan qu’il est parvenu à  se procurer, le quotidien affirme que lors de l’attaque meurtrière, les soldats français manquaient cruellement de munitions pour faire face à  leurs assaillants et de moyens de communication pour demander de l’aide. Ils ont dù abandonner une contre-attaque après s’être retrouvés à  court de munitions 90 minutes seulement après le début d’un engagement qui aurait duré près de deux jours. L’une des sections françaises ne disposait, toujours selon le rapport, que d’une seule radio, laquelle s’est rapidement retrouvée hors d’état de fonctionnement, rendant impossible toute demande de renforts.

En outre, le document révèle que les soldats tués « montraient des signes donnant à  penser qu’ils ont été tués à  bout portant ». Leurs assaillants étaient pour leur part particulièrement bien entraînés et armés. L’enquête révèle également la présence de tireurs d’élite très efficaces – ce qui est très rare chez les talibans souvent raillés pour leurs piètres tireurs – et l’emploi de balles incendiaires capables de percer des gilets pare-balles. Des révélations qui ne manqueront pas de relancer le débat sur la présence de l’armée française, sous commandement de l’Otan, donc américain, en Afghanistan.


Publié le 22 septembre, 2008 dans France.

Laissez un commentaire