Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Globe and Mail maintient son information sur un rapport de l’Otan

Le Globe and Mail maintient son information sur un rapport de l’Otan

© AFP

MONTRÉAL (AFP) – Le quotidien canadien Globe and Mail a maintenu dimanche soir son information sur un rapport de l’Otan concernant l’embuscade qui a coùté la vie à  10 soldats français en Afghanistan et l’auteur de l’article a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un message électronique.

« Nous maintenons notre information », a déclaré dimanche soir Philippe Devos, chef-adjoint du service étranger du grand quotidien de Toronto, interrogé sur les démentis de l’Otan.

« Le Globe and Mail a obtenu le rapport en question d’une source fiable et a vérifié son authenticité avec d’autres sources », a ajouté M. Devos dans un courriel à  l’AFP, en précisant que le document porte la mention « NATO ISAF SECRET ».

L’Otan et les autorités françaises ont démenti l’existence de tout rapport de l’Alliance sur cet épisode.

Mais un responsable de l’Otan s’exprimant sous couvert de l’anonymat a révélé à  l’AFP qu’un courrier électronique, rédigé par un officier de l’Isaf à  l’adresse du quartier général de la force de l’Otan à  Kaboul et dans lequel il exprimait son avis sur l’embuscade contre l’unité française, avait fait l’objet d’une fuite.

Le quotidien The Globe and Mail avait fait état samedi d’un rapport de l’Otan, marqué « secret », soulignant notamment que l’unité française tombée dans une embuscade meurtrière le 18 aoùt en Afghanistan manquait de munitions et d’équipements de communication. Dix soldats français ont été tués dans l’affrontement.

L’auteur de l’article, le journaliste Graeme Smith, a déclaré que le document en sa possession n’était pas un courrier électronique. « C’est un document sur papier qui m’a été remis, il s’agit d’un examen par l’Otan des événements du 18 et 19 aoùt », a-t-il dit à  l’AFP par téléphone de Kaboul. Il a en outre fourni une photo de la première page du document à  l’appui de ses dires.

« La source qui m’a donné le document m’a spécifiquement demandé de ne pas le partager avec d’autres médias », pour éviter d’être identifiée, a-t-il ajouté.

M. Smith s’est d’autre part déclaré surpris par les réactions suscitées par son papier, ajoutant qu’il ignorait lorsqu’il l’a écrit que le Parlement français devait voter lundi sur la poursuite de la mission en Afghanistan.

« Je suis aussi surpris que l’Otan démente l’existence de son propre rapport. Je puis vous assurer qu’il existe », avait-il écrit un peu plus tôt dans un message à  l’AFP.


Publié le 22 septembre, 2008 dans France.

Laissez un commentaire