Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Iran et la Bolivie publie une déclaration commune

L’Iran et la Bolivie publie une déclaration commune

© Alter Info

L’Iran et la Bolivie ont publié une déclaration commune mardi pour déclarer que l’ingérence du Conseil de sécurité des Nations Unies dans le dossier nucléaire de l’Iran n’a aucune justification légale ou technique.

La déclaration commune a été publiée après une rencontre entre le président bolivien Evo Morales et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad mardi à  Téhéran.

Selon la déclaration commune, les deux états ont qualifié leur rencontre de très fructueuse.

L’Iran et la Bolivie ont annoncé un renforcement de leur coopération afin de continuer à  lutter contre « l’impérialisme ».

« Aucun pays, ni aucune puissance, ne pourra affaiblir nos relations avec l’Iran révolutionnaire, » a déclaré le président bolivien Evo Morales.

« C’est seulement grâce à  la solidarité que nos pays pourront affirmer leur puissance, » a-t-il ajouté. « Nous sommes partenaires et nous nous aidons mutuellement », a dit Mahmoud Ahmadinejad précisant que l’Iran et la Bolivie poursuivaient des idéaux communs.

La déclaration commune précise également que les activités nucléaires de l’Iran sont de nature pacifique et l’Iran a fait du mieux qu’il a pu pour gagner la confiance de la communauté internationale par ses activités transparentes.

Le conseil de sécurité n’a aucune légalité pour intervenir dans ce dossier qui doit simplement être résolue dans le cadre de l’AIEA.

Le président bolivien a soutenu l’adhésion en tant que membre non-permanent au conseil de sécurité en 2009-2010.

Le président bolivien Evo Morales, accompagné d’une délégation de responsables de haut rang, est arrivé lundi à  Téhéran, capitale iranienne, pour
effectuer une visite officielle.

M. Morales a été accueilli par le ministre iranien des Industries et des Mines Ali-Akbar à  l’aéroport international de Mehrabad à  Téhéran.


Publié le 4 septembre, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire