Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Ingrid Betancourt en Italie pour remercier le pape

Ingrid Betancourt en Italie pour remercier le pape

© Le Point

ingrid betancourt pape

La Franco-Colombienne Ingrid Betancourt se rendra la semaine prochaine auprès du pape afin de le remercier du soutien du Vatican et des appels qu’il a lancés pour la libération des victimes d’enlèvement au cours des six années où elle était retenue en otage dans la jungle.

Betancourt, libérée en juillet, sera reçue lundi 1er septembre en audience privée par Benoît XVI à  sa résidence d’été de Castelgandolfo, non loin de Rome, a indiqué Federico Lombardo, porte-parole du Saint-Siège.

« Elle était très reconnaissante au pape de son intérêt et de ses appels pendant le temps où elle était prisonnière, aussi a-t-elle demandé après sa libération la possibilité de le rencontrer rapidement et de le remercier », a-t-il dit.

Le pape a exhorté à  maintes reprises la guérilla colombienne à  libérer tous ses otages, dont Betancourt, fervente catholique qui dit avoir prié chaque jour avec un chapelet durant sa captivité.

En février, cinq mois avant qu’elle ne retrouve la liberté, Benoît XVI avait reçu au Vatican sa mère, Yolanda Pulecio. Il semble aussi s’être entretenu de son cas lors d’une rencontre avec le président français Nicolas Sarkozy en janvier dernier.

Betancourt doit rencontrer plusieurs dirigeants italiens, dont le président Giorgio Napolitano, afin de remercier leur pays de ses marques de soutien durant sa captivité.

Elle a été faite citoyenne d’honneur de trois villes italiennes, dont Rome, alors qu’elle était encore séquestrée, et recevra une autre distinction mercredi prochain à  Florence, en Toscane.

Stephen Brown, version française Philippe Bas-Rabérin


Publié le 3 septembre, 2008 dans Vatican.

Laissez un commentaire