Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Sachsenhausen: Regardez la forme du premier camp de concentration créé par Adolf Hitler

Premier camp de concentration Sachsenhausen

sachsenh

sachsenhausen model of camp

sachsenhausen2

Source Photos: Google Images, Ulrich Wagner
Source Texte: Wikipedia

Oranienburg-Sachsenhausen dit « Sachso » fut un camp de concentration nazi d’une superficie de 600 hectares implanté en 1935 à  30km au nord de Berlin.

De 1936 à  1945, on estime que 200 000 personnes y ont été internées et que 100 000 y sont mortes.

Parmi les personnalités internées dans le camp, on citera :
– Georges Mandel, homme politique français
– Fritz Thyssen, baron allemand de l’acier
– Kurt von Schuschnigg, ancien chancelier d’Autriche
– Herschel Grynszpan, assassin d’Ernst vom Rath, conseiller de l’ambassade d’Allemagne à  Paris en 1938
– Francisco Largo Caballero, chef du gouvernement de la République espagnole au début de la guerre d’Espagne, arrêté en France.
– Iakov Djougachvili, fils aîné de Joseph Staline
– Paul Reynaud, homme politique français
– Léon Blum, homme politique français
– Salah Bouchafa, résistant algérien

C’est dans ce camp que Himmler installa son état-major et que l’inspection centrale des SS fit expérimenter ses méthodes d’extermination avant de les faire appliquer dans les autres camps.

À la différence de beaucoup d’autres camps nazis, Sachsenhausen fut un camp où peu de juifs furent envoyés. En effet, on y internait essentiellement des prisonniers dits politiques. Des ressortissants de nombreuses nationalités y furent internés, y compris des résistants français.

Les détenus étaient utilisés pour l’effort de guerre des nazis et travaillaient alors dans des conditions extrêmement pénibles dans des petites unités souvent extérieures au camp principal et constituant des camps annexes, appelés kommandos. Outre des travaux de manufacture (menuiserie), certains prisonniers devaient réparer le matériel de guerre allemand..
Un atelier de fausse monnaie y fut également installé. Il produisit environ 15 millions de livres sterling utilisées pour contourner le blocus anti-nazi. C’était l’opération Bernhard.

Fin avril 1945, le camp fut libéré par l’Armée rouge. De nombreux prisonniers étaient morts entre temps au cours de l’une des nombreuses marches de la mort. Il restait environ 3000 survivants au camp dont la moitié de femmes. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le camp de Sachsenhausen fut occupé par les Soviétiques, qui y internèrent des petits fonctionnaires du régime nazi et des opposants au régime communiste de 1945 à  1950. On estime à  12€”°000 le nombre de morts lors de cette période, dus essentiellement aux épidémies et aux mauvaises conditions de détention.

Publié le 31 août, 2008 dans Nazi & Néo-Nazi, Symbolisme & Symboles.

Commentaires (1)

 

  1. NAVORET Masha dit :

    Je recherche des informations sur mon arrière grand père interné à Sachsenhausen, décédé le 20 février 1944 à Oranienbourg arrivé par le convoi de compiègne le 28/04/43. Nous cherchons les conditions de son décés Nom NAIL Maurice
    Merci de votre réponse

Laissez un commentaire