Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Géorgie: Washington a testé une intervention contre l’Iran (expert)

Géorgie: Washington a testé une intervention contre l’Iran (expert)

© Mondialisation.ca

MOSCOU, 27 aoùt – RIA Novosti. Les Etats-Unis ont armé la Géorgie et l’ont poussée à  un conflit en Ossétie du Sud pour tester un projet d’opération militaire contre l’Iran, a estimé jeudi le général Leonid Ivachov, président de l’Académie des problèmes géopolitiques, lors d’une conférence de presse à  Moscou.

« Nous sommes au bord d’un conflit majeur: les Etats-Unis et les pays de l’OTAN préparent une offensive stratégique. L’opération menée par l’OTAN sur le territoire géorgien a été dirigée contre la Russie, et les Sud-Ossètes en sont des otages. Nous la considérons comme une répétition de frappes sur l’Iran. Il y a beaucoup de « nouveautés » qui sont testées aujourd’hui dans cette région », a-t-il indiqué.

Selon M. Ivachov, la probabilité d’une guerre contre l’Iran se renforce de jour en jour. « Finalement, la situation sera entièrement bouleversée dans la région. Le chaos et l’instabilité deviennent les objectifs de la politique officielle de Washington », a-t-il estimé.

S’agissant du conflit osséto-géorgien, M. Ivachov considère que cette « opération géopolitique » de l’OTAN avait pour objectif d’évincer la Russie de l’arène des « grands ».

La Géorgie a lancé le 8 aoùt une offensive militaire contre l’Ossétie du Sud et a pilonné Tskhinvali, la capitale, tuant près de 2.100 civils selon les autorités sud-ossètes. Pour protéger les Sud-Ossètes, dont la majorité sont de nationalité russe, la Russie a déclenché une riposte militaire de grande envergure que l’OTAN a qualifiée d’usage disproportionné de la force armée, suspendant les réunions du Conseil Russie-OTAN à  tous les niveaux.


Publié le 28 août, 2008 dans Etats-Unis.

Laissez un commentaire