Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Géorgie: la Russie « est hors de la loi internationale », selon Bernard Kouchner

Géorgie: la Russie « est hors de la loi internationale », selon Bernard Kouchner

© La Tribune

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a affirmé mercredi que « la Russie est hors de la loi internationale » en reconnaissant l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie, et a évoqué un possible « nettoyage ethnique ».

« Nous ne pouvons pas accepter ces violations de tout le droit international, des accords de sécurité et de coopération en Europe, des résolutions des Nations unies et la prise d’un territoire par une armée d’un pays voisin », a souligné Bernard Kouchner sur Europe-1 avant de juger que « ce sont les Russes qui font monter » la menace d’une guerre. La Russie « est hors la loi internationale, et ce n’est pas seulement selon l’opinion de l’Union européenne ».

Interrogé sur les propos du président russe Dimitri Medvedev qui n’a pas peur d’une nouvelle guerre froide, Bernard Kouchner y voit « un danger » et prévient du « refus très clair de la part de l’Europe qui se manifestera lors de la réunion des 27 chefs d’Etat lundi qui vont évidemment réagir ».

Et de lancer que « la force économique doit se manifester dans cette crise pour l’arrêter et négocier une solution politique ». Il a même évoqué le fait que la Russie ait « d’autres objectifs que l’on peut supposer en particulier la Crimée, l’Ukraine et la Moldavie ».

Le ministre français des Affaires étrangères a d’ailleurs mis en garde contre un « nettoyage ethnique ». « Il y a déjà  eu des preuves que les armées poussent devant elles les Ossètes qui étaient favorables à  la Géorgie, et d’une certaine façon, il se produit un nettoyage ethnique ».

« Cela va empirer, c’est une situation extrêmement dangereuse », a conclu Bernard Kouchner, qui s’est dit prêt à  retourner à  Moscou « si nécessaire ». AP


Publié le 27 août, 2008 dans France.

Laissez un commentaire