Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

CERN: mise en service le 10 septembre de l’accélérateur géant de particules

CERN: mise en service le 10 septembre de l’accélérateur géant de particules

© AFP

cern

GENEVE (AFP) €” Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) a annoncé jeudi qu’il mettra en service son accélérateur de particules géant, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le 10 septembre.

Le premier faisceau de particules devrait ainsi circuler dans l’anneau souterrain de 27 km avec près d’une année de retard sur le calendrier prévu.

« C’est un marathon qui se termine par un sprint », a commenté le chef du projet du LHC Lyn Evans dans un communiqué. « Cela a été un long chemin et nous sommes tous très désireux que le programme de recherche commence », a-t-il ajouté.

La construction de l’équipement géant a commencé en 2003 et ce n’est qu’à  la fin juillet 2008 que l’installation a été refroidie à  -271 degrés, une température toute proche du zéro absolu (-273) pour permettre la mise en service des aimants supraconducteurs qui jalonnent l’anneau du LHC.

Les chercheurs du CERN doivent à  présent procéder aux réglages et aux essais qui leur permettront de propulser un faisceau de particules à  99,9999% de la vitesse de la lumière.

Grâce au Grand collisionneur de hadrons, les scientifiques espèrent trouver le boson de Higgs, une particule instable qualifiée de « divine » car beaucoup de chercheurs l’ont étudiée sans que personne ne l’ait vue. Le boson de Higgs permettrait d’expliquer l’origine de la masse et pourquoi certaines particules en sont bizarrement dépourvues. Le Cern est sous pression pour trouver le « Higgs » avant les Américains du Tevatron de Chicago.

Le LHC a également pour mission d’explorer la supersymétrie, un concept permettant d’expliquer l’une des découvertes les plus étranges des dernières années, à  savoir que la matière visible ne représente que 4% de l’univers. La matière noire (23%) et l’énergie noire (73%) se partagent le reste.

Les chercheurs du CERN veulent également étudier le mystère de la matière et de l’anti-matière.

Enfin, ils veulent recréer les conditions qui prévalaient dans l’univers dans les millièmes de secondes qui ont immédiatement suivi le big bang.

Le CERN, premier laboratoire de recherche au monde pour la physique des particules, est un organisme international fondé en 1954 par 12 pays européens.


Publié le 27 août, 2008 dans Grand collisionneur de hadrons (LHC).

Laissez un commentaire