Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

« Il faut dire la vérité aux Français »

« Il faut dire la vérité aux Français »

© Le Post, JDD

Selon Nicolas Baverez, économiste et analyste politique proche de Sarkozy, nous allons vivre « 2 années difficiles »…

Il propose d’abandonner (soyons fous) le thème du pouvoir d’achat, auquel il préfère (de loin) le cap sur les réformes.

« Il », c’est Nicolas Baverez, 47 ans, économiste et analyste politique. Proche de Nicolas Sarkozy qui plus est (il l’a conseillé pendant la campagne présidentielle.)

« On ne peut pas être le président du pouvoir d’achat et celui des réformes » selon l’économiste.

Une France en récession?
« Sans aucun doute », affirme l’économiste dans les colonnes du JDD.

Pourquoi?
« 4 crises s’entremêlent: financière et bancaire, immobilière, krach boursier larvé, choc pétrolier et produits alimentaires. C’est plus profond que lors de la précédente récession, en 1992-94 » explique Nicolas Baverez au JDD.

Que devrait faire le gouvernement?
A cette question posée par le JDD, l’analyste est formel: « D’abord, dire la vérité aux Français. C’est un manque de compréhension des mécanismes de l’économie mondiale que d’avoir cru que l’Europe échapperait à  un choc qui est indissociable de la mondialisation et provoqué par son principal moteur, les Etats-Unis. Dire la vérité, ce n’est pas être un marchand de désespoir, mais préparer la nation à  deux années diificiles. Et mobiliser les énergies en montrant l’horizon et en dessinant une stratégie » dit-il au JDD.

Des bonnes nouvelles?
« Les Français sont plus intelligents que ne le croient leur dirigeants. (…) Ils ont déjà  modifié leurs pratiques quotidiennes de consommateurs. Regardez quelques faits: la chute des transactions immobilières, notamment loin du coeur des villes, la diminution de la consommation d’essence, l’effondrement du marché des 4X4, la montée des marques de distributeurs au détriment des grandes marques…(…) Tout cela montre une capacité d’adaptation rapide » conclut l’analyste.

(Source: JDD)

Publié le 18 août, 2008 dans France, La Bourse & L'Economie.

Laissez un commentaire