Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pourquoi je mets en garde contre les expériences prévues à  l’aide du Grand collisionneur à  hadrons

Pourquoi je mets en garde contre les expériences prévues à  l’aide du Grand collisionneur à  hadrons

© Alter Info

par Otto E. Rà¶ssler, biochimiste et physicien

Le texte ci-dessous du biochimiste, pionnier de la théorie du chaos et physicien Otto E. Rà¶ssler expose tout d’abord ses inquiétudes à  propos des expériences qui vont être réalisées au CERN. Cette première partie du texte ne sera pas immédiatement accessible à  la plupart des profanes, mais les conclusions de ces réflexions scientifiques le seront et elles sont si importantes que nous tenons à  présenter le texte à  nos lecteurs dans sa totalité. En résumé, il s’agit de ceci: A partir du 1er aoùt, le CERN va procéder à  une série d’expériences permettant très probablement de créer des trous noirs. Deux théories s’opposent à  ce sujet: selon Stephen Hawking, les trous noirs ainsi produits se désintègrent en l’espace de 10-26 secondes. («évaporation des trous noirs»). D’autres scientifiques, notamment Rà¶ssler, craignent que les trous noirs ne se dématérialisent pas mais restent sur terre, se nourrissent d’autres particules de matière (quarks), se développent de manière exponentielle et ne puissent plus être éliminés de l’environnement terrestre. En conséquence, il demande qu’avant le début des expériences, une commission de sécurité scientifique examine attentivement les théories existantes.
C’est un honneur pour moi de pouvoir écrire un article accessible à  tous. Les auditeurs de mon cours sur le chaos et moi-même sommes tombés sur un fait nouveau de la théorie générale de la relativité qui nous distingue de la presque totalité des spécialistes mais n’a jamais été contesté. Nous l’avons exposé en anglais en 1998 sous le titre Gravitational slowing-down of clocks implies proportional size increase (in: A Perspective Look at Nonlinear Media, Lecture Notes in Physics, Springer Verlag, 1998;503:370-372) sans enregistrer de critiques. Ce résultat est la vraie raison de ma mise en garde contre les expériences prévues par le CERN sur des faisceaux protoniques soumis à  des accélérations extrêmes, jamais atteintes jusqu’ici.

Lire la suite


Publié le 13 août, 2008 dans Grand collisionneur de hadrons (LHC).

Commentaires (1)

 

  1. T3T5U0 dit :

    Personnellement j’y crois moyennement en cette histoire de trou noir. Et puis de toute façon, je vois pas en quoi ça effraye. Si ça a lieu, c’est tout le monde qui disparaîtra, je trouve ça donc moins grave que n’importe quelle arme de destruction massive ou expérimentale, n’importe quel Codex Alimentarius ou Bohemian Grove, et tout ce qui pourrait permettre à d’autres de prendre le contrôle, par quel moyen que se soit, d’autres gens. En plus avec un trou noir je doute qu’on souffre beaucoup…

Laissez un commentaire