Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Fin de la riposte russe en Ossétie du Sud (Medvedev)

Fin de la riposte russe en Ossétie du Sud (Medvedev)

© Alter Info

Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé mardi la fin des opérations militaires visant à  contraindre la Géorgie à  la paix dans la zone du conflit osséto-géorgien.

Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé mardi la fin des opérations militaires visant à  contraindre la Géorgie à  la paix dans la zone du conflit osséto-géorgien.

« Compte tenu de votre rapport, j’ai pris la décision d’achever l’opération qui a été lancée en vue de contraindre les autorités géorgiennes à  la paix », a-t-il affirmé, recevant au Kremlin le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov et le chef d’Etat-major général des forces armées russes Nikolaï Makarov.

« L’objectif de l’opération a été atteint: la sécurité des forces de maintien de la paix et de la population civile a été rétablie, l’agresseur a été puni et a subi des pertes considérables », s’est félicité M. Medvedev.

« Les forces armées (géorgiennes) sont désorganisées, mais dès qu’un nouveau foyer de résistance apparaît, détruisez-le », a ordonné le président russe, qui est le commandant suprême des forces armées russes conformément à  la Constitution.

L’armée géorgienne est intervenue dans la nuit du 7 au 8 aoùt dernier en Ossétie du Sud, une des deux républiques sécessionnistes qui revendiquent leur indépendance par rapport à  la Géorgie. Elle a pilonné Tskhinvali, la capitale, à  coups de mortier et de lance-roquettes multiples Grad, détruisant complètement la ville et tuant au moins 2.000 civils selon les estimations russes. Plus de 34.000 Sud-Ossètes auraient déserté la région, et au moins dix-huit soldats de la paix russes ont trouvé la mort.

La Russie a riposté par une opération militaire de grande envergure visant à  contraindre la Géorgie à  la paix dans la zone du conflit, opération qualifiée par certains responsables politiques occidentaux d’usage disproportionné de la force armée.


Publié le 12 août, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire