Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Saakachvili propose d’instaurer la loi martiale en Géorgie

Saakachvili propose d’instaurer la loi martiale en Géorgie

© Alter Info, RIAN

saakachvili

Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a signé samedi un décret instaurant la loi martiale en Géorgie, mais son entrée en vigueur passe par l’approbation du parlement.

« Ce décret sera déposé au parlement pour obtenir son approbation », a-t-il affirmé lors d’une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité géorgien à  Tbilissi.

La Géorgie fait face à  une « agression » de la Russie qui mène une « opération terrestre de grande envergure » mobilisant son armée de l’air et sa marine, a déclaré M. Saakachvili.

Selon le président géorgien, la Russie cherche délibérément à  semer la panique parmi la population civile se livrant à  une campagne de « désinformation » sur la situation en Ossétie du Sud.

Dans la nuit de vendredi à  samedi, l’administration géorgienne a ordonné l’évacuation des sites stratégiques, mais aussi des habitants du quartier Avlabari de Tbilissi où se trouve la résidence de Mikhaïl Saakachvili, ont annoncé plus tôt des médias géorgiens, sans que le ministère de l’Intérieur ait confirmé ces informations.

A partir du 9 aoùt, les autorités géorgiennes ont interrompu les émissions des chaînes de télévision russes en Géorgie soupçonnées de « désinformation ».

L’armée géorgienne est intervenue dans la nuit de jeudi à  vendredi en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes qui revendique son indépendance par rapport à  la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali, la capitale sud-ossète. Une grande partie de la ville est sous les décombres, et beaucoup de villages ossètes ont été fortement endommagés. Les autorités sud-ossètes font état de nombreuses victimes parmi la population civile, et le ministère russe de la Défense a annoncé la mort de 12 morts et de 150 blessés parmi les casques bleus. Moscou a envoyé en renfort des unités de la 58e armée relevant de la région militaire du Caucase du Nord.

Conflit dans le Caucase: la Russie n’est pas en guerre avec la Géorgie (militaire)

La Russie n’est pas en guerre avec la Géorgie, a déclaré lors d’une conférence de presse samedi au siège de RIA Novosti l’adjoint au chef d’Etat-major général des forces armées russes le colonel général Anatoli Nagovitsyne.

« Toutes les unités de la 58e armée qui sont arrivées à  Tskhinvali y ont été dépêchées pour appuyer le bataillon de paix qui avait essuyé des pertes importantes suite aux tirs effectués par l’armée géorgienne contre ses positions », a indiqué le général.

L’armée russe n’a pas porté de coups contre Tbilissi, a-t-il encore souligné. Selon lui, les tirs géorgiens ont fait 12 morts et 150 blessés parmi les militaires russes.

Ossétie du Sud: Moscou confirme la perte de deux avions

Deux avions militaires russes ont été abattus dans la zone du conflit osséto-géorgien, a déclaré samedi le général Anatoli Nagovitsyne, chef adjoint d’Etat-major général des forces armées russes, lors d’une conférence de pesse à  Moscou.

Il s’agit d’un avion d’assaut Su-25 (code OTAN: Frogfoot) et d’un bombardier Tu-22 (code OTAN: Blinder), le sort des pilotes étant inconnu.

L’armée géorgienne est intervenue dans la nuit de jeudi à  vendredi en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes qui revendique son indépendance par rapport à  la Géorgie, et a pilonné Tskhinvali, la capitale sud-ossète. Une grande partie de la ville est sous les décombres, et beaucoup de villages ossètes ont été fortement endommagés. Les autorités sud-ossètes font état de nombreuses victimes parmi la population civile, et le ministère russe de la Défense a annoncé la mort de 12 morts et de 150 blessés parmi les casques bleus. Moscou a envoyé en renfort des unités de la 58e armée relevant de la région militaire du Caucase du Nord.


Publié le 9 août, 2008 dans Monde.

Commentaires (1)

 

  1. Yanis/Moi123 dit :

    Tiens tiens, tombé comme par hasard pendant les J-O.

Laissez un commentaire