Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les anciens Grecs prédisaient les éclipses avec une grande précision

Les anciens Grecs prédisaient les éclipses avec une grande précision

© AFP – Mercredi 30 juillet

PARIS (AFP) – Le célèbre mécanisme de calcul astronomique grec d’Anticythère, datant du deuxième siècle avant notre ère, permettait aux Grecs de prédire les éclipses avec une grande précision, selon une étude à  paraître mercredi dans la revue Nature.

Les éclipses, qui se répètent selon un cycle, dit de Saros, qui dure environ 19 ans, sont notées sur une grande roue dentée.

Elles indiquent à  l’utilisateur si elles sont solaires ou lunaires et à  quelle heure elles doivent se produire, ont découvert les scientifiques du Projet de recherche sur le mécanisme d’Anticythère.

En effet, les éclipses se décalent de 8 heures, soit 120 degrés de longitude, à  chaque cycle.

« Le mécanisme comprend également une petite roue dentée qui indique à  l’utilisateur comment opérer cet ajustement temporel », explique John Steele, l’un des auteurs de l’étude, dans un communiqué.

« Nous savions que cet ancien mécanisme grec vieux de 2.100 ans calculait des cycles complexes d’astronomie mathématique. Nous avons été surpris de constater qu’il mettait aussi en évidence un cycle quadriennal des anciens jeux grecs, dont les jeux Olympiques », ajoute Tony Freeth, un autre auteur de l’étude de Nature.

En utilisant des images obtenues grâce à  des rayons X en trois dimensions, les scientifiques sont parvenus à  déchiffrer les noms de tous les mois au dos du mécanisme, composé d’un arrangement complexe d’au moins 30 engrenages de précision.

Le mauvais état dans lequel cet instrument a été retrouvé au tout début du 20ème siècle par des pêcheurs d’éponges a longtemps freiné la mise en évidence de ses fonctions.

« Cette technologie est extraordinaire. Chaque fois que nous l’explorons un peu plus, nous trouvons quelque chose de plus sophistiqué », a déclaré M. Freeth.


Publié le 2 août, 2008 dans Astronomie.

Commentaires (1)

 

  1. Matt dit :

    Vous pourriez classer cet article dans d’autres catégories, en effet l’histoire du mécanisme d’anthycère remet en question tout ce que nous connaissions jusqu’à sa découverte sur la Grèce Antique. Qu’ils avaient des notions d’astronomie, les calculs nécessaires à des prédictions est une évidence (Erastosthène qui à calculé le diamètre de la Terre, Aristarque qui à proposé le système héliocentrique).
    Mais il était communément admis qu’ils n’utilisaient pas la mécanique.

Laissez un commentaire