Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pomme de terre OGM: l’allemand BASF dépose une plainte contre Bruxelles

Pomme de terre OGM: l’allemand BASF dépose une plainte contre Bruxelles

© AFP – Jeudi 24 juillet

pomme de terre caen 2007

FRANCFORT (Allemagne) (AFP) – Le groupe chimique allemand BASF a déposé une plainte auprès de la Cour européenne de justice (CEJ) contre la Commission européenne qui repousse depuis des mois l’autorisation de sa pomme de terre transgénique, a-t-il annoncé jeudi.

Le motif est l’absence de décision de Bruxelles, notamment sur la période courant de juillet 2007 à  mai 2008, précise le numéro un mondial de la chimie.

« La Commission européenne a repoussé l’autorisation de l’Amflora (le nom de la pomme de terre OGM, ndlr) malgré les avis positifs répétés prononcés par l’EFSA, l’Autorité européenne de sécurité des aliments », a expliqué Stefan Marcinowski, membre du directoire de BASF, cité dans un communiqué.

« Nous ne sommes pas prêts à  accepter de nouveaux reports », a-t-il ajouté.

Début mai, la Commission européenne avait encore reporté toute décision sur l’autorisation de deux variétés de maïs et de l’Amflora, en demandant à  l’EFSA de réexaminer ses avis jusqu’ici favorables.

Pour BASF, le processus d’agrément dure au total depuis douze ans, rappelle le groupe de Ludwigshafen (ouest), qui a lancé de nombreux projets OGM depuis plusieurs années, notamment en 2007 en collaboration avec l’américain Monsanto.

Uniquement réservée au marché européen, l’Amflora est une pomme de terre modifiée génétiquement pour être renforcée en amylopectine, un composant de l’amidon utilisé par l’industrie pour fabriquer des textiles, du béton ou du papier –les restes pouvant servir d’aliments pour le bétail.

Elle aurait dù être le premier brevet OGM de BASF, pour un gain estimé de 100 millions d’euros par an pour l’ensemble de la filière.

Mais, comme de nombreux produits transgéniques, elle suscite la polémique. La Commission européenne n’a plus délivré d’autorisation pour la mise en culture d’OGM depuis 1998.


Publié le 28 juillet, 2008 dans Génétique, OGM.

Laissez un commentaire