Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Obama, vous y avez vraiment cru ?

Obama, vous y avez vraiment cru ?

© Solidarité & Progrès

25 juillet 2008 (Nouvelle Solidarité) – La tournée de Barack Obama en Asie du Sud-ouest semble avoir été faite pour discréditer le candidat à  la Maison-Blanche et démoraliser un peu plus la base populaire dont il avait gagné le soutien lors des primaires démocrates. A chaque étape de son voyage, le candidat démocrate à  la présidence américaine s’est montré être un suiveur fervent des pires politiques anglo-américaines visant à  déstabiliser la région.

Dans une interview à  CBS, Obama a appelé à  un engagement accru en Afghanistan, affirmant que les soldats et l’argent que Bush avait consacré à  l’Irak auraient dù être engagés en Afghanistan.

En Jordanie, où le roi Abdullah II lui a dit que les Etats-Unis devraient pratiquer une politique impartiale entre la Palestine et Israël, Obama a fièrement indiqué qu’il ne comptait pas changer la politique américaine actuelle.

A peine arrivé en Israël, Obama a déclaré son soutien à  la frappe israélienne sur un site syrien prétendument nucléaire, au sujet duquel pourtant même le gouvernement hébreu s’était montré circonspect. « Je pense qu’il y avait suffisamment de preuves que les syriens développaient une installation nucléaire semblable au modèle nord-coréen ». Puis, selon Ynet, il a repris les arguments du néo-conservateur Benyamin Netanyahou, disant que« les israéliens vivent dans un voisinage très dur où de nombreuses personnes proclament publiquement qu’Israël est un ennemi, puis agissent en conséquence ».

Plus tard à  Sderot, Obama s’est étendu sur le cas de l’Iran et a expliqué qu’il n’exclurait « aucune option face à  la menace iranienne ».

Le sénateur de l’Illinois a ensuite rencontré le président du Likoud, Bibi Netanyahou. Ce dernier a déclaré après leur entretien qu’ils étaient tous deux d’accord sur la priorité « d’empêcher l’Iran de devenir une puissance nucléaire », chose qui « doit guider nos politiques communes ».


Publié le 28 juillet, 2008 dans Palestine, Présidentielle Américaine 2008.

Laissez un commentaire