Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Démocratie ? non, ploutocratie

Démocratie ? non, ploutocratie

© Altermonde sans frontières

« réformette » des institutions sous un régime bonapartiste

J.Lang a trahi la gauche. De toute façon il n’y a plus de gauche, excepté les courants genre Besancenot. Il y a les bobos et la gauche caviar. Que peut espérer le peuple de ces gens là  ! La réforme des institutions vient d’être votée avec une seule voix de majorité. Quelle victoire ! acquise après des pressions sur certains élus par exemple la menace de suppression de la circonscription d’un député centriste.

la réforme des institutions c’est de la poudre aux yeux, quelques miettes jetées aux moineaux pour qu’ils piaillent un peu moins fort. Le pouvoir est entre les mains d’un seul homme N.Sarkozi. Je n’ai rien contre N.Sarkozy, homme et citoyen français honorable comme la plupart des citoyens, mais je n’aime pas N.Sarkozy Président et surtout je n’apprécie pas son style autoritaire.

Pourquoi attribuer plus de pouvoir au parlement alors que les élus de l’UMP ont intérêt à  ne pas s’opposer au monarque ?

Je n’ai rien contre M. Fillon, homme et citoyen français honorable comme la plupart des citoyens, mais je n’aime pas F.Fillon homme politique et Premier ministre. Premier ministre il ne sert à  rien (et coùte au contribuable), puisque le tsar Nicolas s’occupe de tout.
Le régime bonapartiste en place s’est arrogé tous les pouvoirs, musèle ou manipule les élus et les médias, quand il ne les menace pas.
F.Fillon, comme tous les ministres, députés et journalistes, me font penser aux courtisans de Louis XIV.
F.Fillon et les membres du gouvernement participent aux changements imposés par le président et la garde rapprochée des ministres préférés.

Ces changements seraient justifiés s’ils s’attaquaient aux vrais problèmes : chômage, délocalisations, vie chère, problèmes écologiques, construction européenne, etc…Ils seraient justifiés s’ils réduisaient les dépenses de l’Etat :
– train de vie de l’Elysée et suppression de Matignon
– diminution substantielle de la rémunération des ministres et des députés
– suppression du sénat qui ne sert à  rien et qui coùte très cher(double emploi avec la chambre des députés), élu par le clientélisme et le copinage politique.
– suppression de l’ENA et autres grandes écoles, qui multiplient les postes de hauts fonctionnaires grassement rémunérés, qu’il faut caser dans la fonction publique, alors que par ailleurs des milliers d’emplois vont être supprimés, notamment à  l’Education nationale.

Ils seraient justifiés s’ils réduisaient les dépenses de l’Etat :
– train de vie de l’Elysée et suppression de Matignon
– diminution substantielle de la rémunération des ministres et des députés
– suppression du sénat qui ne sert à  rien et qui coùte très cher(double emploi avec la chambre des députés), élu par le clientélisme et le copinage politique.
– suppression de l’ENA et autres grandes écoles, qui multiplient les postes de hauts fonctionnaires grassement rémunérés, qu’il faut caser dans la fonction publique, alors que par ailleurs des milliers d’emplois vont être supprimés, notamment à  l’Education nationale.

Ils seraient justifiés s’ils taxaient les revenus des capitaux et des spéculateurs, s’ils limitaient la rémunération des grands patrons du CAC40 « voyous » et s’ils poursuivaient en justice les « bons français » qui planquent leur argent dans les paradis fiscaux, s’ils supprimaient le paquet fiscal.

La liste est trop longue des avantages accordés aux riches dans un système ultra libéral qui j’espère va exploser, comme vont disparaître les régimes ploutocratiques des pays occidentaux, comme la mondialisation va imploser du fait de ses excès. Trop d’injustices en ce bas monde.

La mondialisation et la construction européenne telle qu’on veut nous les imposer sont des jeux de poker menteur.

Un citoyen retraité,
électeur trompé,
consommateur pressuré,
contribuable grugé

Publié le 28 juillet, 2008 dans France.

Laissez un commentaire