Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le mythe du consensus sur le réchauffement planétaire explose — L’APS ouvre le débat

Le mythe du consensus sur le réchauffement planétaire explose — L’APS ouvre le débat

© Alter Info

monckton
Le Vicomte Monckton fait un exposé lors de la Conférence de 2007 sur le changement climatique

Une « présence considérable » de sceptiques

L’American Physical Society (APS), une organisation qui représente près de 50.000 physiciens, a inversé son point de vue sur le changement climatique, proclamant désormais que bon nombre de ses membres ne croient plus que l’homme induise le réchauffement planétaire. L’APS parraine aussi le débat public sur la validité scientifique du réchauffement planétaire. Auparavant, la direction de la société déclarait « incontestables » les preuves du réchauffement planétaire [apparemment, il est ici question de la réalité du réchauffement climatique, qu’il soit naturel ou artificiel, ndt].

Dans un courrier sur le forum de l’APS, le rédacteur en chef Jeffrey Marque explique : « Au sein de la communauté scientifique, il y a une présence considérable de gens qui ne sont pas d’accord avec les conclusions du GIEC, selon lesquelles l’émission anthropique de CO2 serait très vraisemblablement le principal responsable du réchauffement planétaire qui se produit depuis la Révolution Industrielle. »

L’APS ouvre le débat avec la publication d’un document de Lord Monckton de Brenchley, qui conclut que la versatilité climatique, la vitesse de changement de la température provoquée par une quantité donnée de gaz à  effet de serre, a été grossièrement sous-estimée par la modélisation du GIEC. Une versatilité basse impliquant que du CO2 en plus dans l’atmosphère aura peu d’effet sur le climat mondial.

Larry Gould, professeur de physique à  l’Université de Hartford et Président de la Section Nouvelle-Angleterre de l’APS, a traité le document de Monckton d’« exposé du GIEC détaillant de nombreuses exagérations et des « erreurs notables. »

Dans un courriel à  DailyTech, Monckton déclare, « J’ai été consterné de découvrir que les rapports de 2001 et 2007 du GIEC n’ont consacré aucun chapitre à  la question centrale de la  » versatilité climatique,  » et n’expliquaient pas systématiquement avec les détails appropriés la méthode employée pour ses estimations. Lorsque j’ai commencé à  enquêter, il semble que le GIEC ait délibérément caché et opacifié sa méthode. »

Selon Monckton, ses résultats ont un soutien solide « dans la littérature scientifique révisée par comité de relecture, la plupart des articles sur la versatilité climatique concluant, comme je l’ai fait, qu’elle doit être suffisamment basse pour être inoffensive. »

Monckton, qui fut conseiller scientifique en Grande-Bretagne sous l’administration Thatcher, a déclaré que l’inconstance naturelle est la cause de la majorité du récent réchauffement terrestre. « Dans les 70 dernières années, le Soleil a été plus actif que dans presque toute autre période de ces 11.400 dernières années . . . Mars, Jupiter, la plus grande lune de Neptune, et Pluton, se sont réchauffés en même temps que la Terre. »

Mise à  jour du 17 juillet 2008

€”¹Â€”¹Â€”¹Après la publication de cette histoire, l’APS a répondu par une déclaration que son Physics and Society Forum n’est qu’une unité au sein de l’APS, dont les idées ne reflètent pas forcément celles de la société dans son ensemble.

Original : www.dailytech.com/…article12403.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info


Publié le 21 juillet, 2008 dans Réchauffement de la Planète.

Laissez un commentaire