Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Obama n’apprécie pas que le New Yorker caricature des rumeurs

Obama n’apprécie pas que le New Yorker caricature des rumeurs

© Reuters – Lundi 14 juillet

the new yorker

WASHINGTON (Reuters) – Barack Obama n’a pas apprécié la couverture du New Yorker de cette semaine, qui met en scène les rumeurs qu’ont fait circuler ses adversaires en le montrant vêtu d’un turban et d’une djellaba alors que sa femme Michelle arbore une coupe afro, un fusil en bandoulière et une veste militaire sur le dos.

Sur cette couverture, le couple ainsi dessiné se tape le poing comme on se tope la main et en arrière-plan, le drapeau américain brùle.

Le magazine, positionné à  gauche sur l’échiquier politique, entend ainsi tourner en dérision les allégations contre le candidat démocrate à  la présidence américaine, qui a été accusé d’être un « musulman secret » haïssant les Etats-Unis et son épouse de nourrir une haine semblable à  celle des Black Panthers à  l’encontre de la société blanche.

Un présentateur de la télévision conservatrice Fox News a même décrit leur façon de se taper dans la main en se cognant les poings comme un « poing terroriste menaçant », avant de s’excuser.

L’équipe de campagne d’Obama, qui s’est attachée à  combattre ces images, a fait savoir qu’elle n’avait pas goùté cette couverture.

« The New Yorker doit estimer, comme l’un de leurs membres nous l’a expliqué, que leur couverture est une satire des caricatures qu’ont tenté de créer les critiques de droite du sénateur Obama. Mais beaucoup de lecteurs vont la trouver de mauvais goùt et offensante. Nous aussi », a déclaré le porte-parole d’Obama dans un communiqué.

Andy Sullivan, version française Grégory Blachier


Publicité
Publié le 15 juillet, 2008 dans Présidentielle Américaine 2008.

Laissez un commentaire