Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les Etats-Unis se félicitent de l’annulation de la dette irakienne par les Emirats

Les Etats-Unis se félicitent de l’annulation de la dette irakienne par les Emirats

© Les Echos

Les Etats-Unis se sont félicités lundi de la décision des Emirats arabes unis d’annuler les sept milliards de dollars de dette dont l’Irak leur était redevable et d’envoyer un ambassadeur à  Bagdad.
« Les Etats-Unis se félicitent de l’annonce par les Emirats arabes unis d’annuler la dette irakienne, de nommer un ambassadeur et de rouvrir leur ambassade à  Bagdad », a déclaré le porte-parole du Conseil natinal de sécurité (NSC) Gordon Johndroe.
« Nous apprécions le fait que les Emirats reconnaissent qu’un Irak sùr et prospère est dans l’intérêt de tous dans la région », a-t-il déclaré. Le président américain George W. Bush est arrivé dimanche à  Toyako (Japon) pour participer au sommet des huit pays les plus industrialisés (G8).
Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki et son gouvernement « doivent aussi être applaudis pour leur volonté de se rapprocher de leurs voisins et de progresser vers leurs objectifs par le biais de la diplomatie régionale », a ajouté M. Johndroe.
Les Etats-Unis tentent depuis longtemps de convaincre leurs alliés au Moyen-Orient d’aider à  la reconstruction de l’économie irakienne et d’ancrer l’Irak dans le camps des pays sunnites face à  l’Iran chiite.


Publié le 7 juillet, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire