Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Traité de Lisbonne : ratification contestée en Italie

Traité de Lisbonne : ratification contestée en Italie

© Solidarité & Progrès

4 juillet 2008 (Nouvelle Solidarité) €” Le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des députés italienne, Stefano Stefani, a proposé que le professeur Giuseppe Guarino soit invité à  parler du Traité européen devant quatre commissions parlementaires. Selon La Padania du 26 juin, estimant que « les questions à  traiter sont nombreuses et complexes, j’ai proposé par conséquent, dans le contexte du calendrier que nous prévoyons, d’y inclure une audition avec le professeur Guarino, expert en droit constitutionnel. Je crois qu’il est utile de tenir cette audition avant les vacances et avec la plus large participation possible. Je crois que ma demande peut être satisfaite, que Guarino sera entendu par les commissions des Affaires étrangères et de la Politique de l’UE de la Chambre et du Sénat. »

Stefani, qui est membre de la Ligue du Nord, met donc un bâton dans les roues des eurocrates, à  commencer par le président Napolitano, qui poussent à  tout va à  un vote de ratification en Italie « courant juillet ». Les arguments juridiques du professeur de droit sont inattaquables puisqu’il a montré en quoi le Traité de Lisbonne constitue une violation d’au moins deux articles de la Constitution italienne. Si l’audition se tient effectivement, cela provoquera un débat national, faisant ainsi de toute ratification rapide une « mission impossible ».

Publié le 5 juillet, 2008 dans Europe & UE.

Laissez un commentaire