Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Contrôler le son d’un baladeur MP3 d’un simple regard

Contrôler le son d’un baladeur MP3 d’un simple regard

© Par Nicolas.G PCINpact

jap tech

Rouler des yeux pour actionner un baladeur MP3 ou claquer des doigts pour démarrer son lecteur DVD (Blu-ray ?), voilà  les technologies sur lesquelles des chercheurs japonais travaillent. Récemment, un casque truffé de capteurs et de puces permettant de capter le courant électrique produit par les yeux de son porteur a été révélé par Masaaki Fukumoto, ingénieur exécutif au NTT DoCoMo.

« Nous travaillons sur le téléphone portable du futur », explique-t-il. Cette technologie sera adaptée sur des appareils mobiles permettant de télécharger de la musique, de jouer à  des jeux vidéo et de faire des achats en ligne.

Lors d’une démonstration, les journalistes ont pu s’apercevoir que le casque en question a permis au cobaye de monter le son d’un lecteur, en se contentant de rouler des yeux, et de changer de piste en clignant des yeux.

D’autres éléments comme un téléphone portable en mesure de lire les codes barre, certes moins impressionnant, mais qui réagira au simple regard de son porteur, ont été présentés. Autre gadget digne de l’inspecteur éponyme, une bague du diamètre d’une balle de ping-pong, qui dissimule en fait un téléphone portable. Lorsque le porteur amène l’objet à  son oreille et que son doigt entre en contact avec l’oreille, le son se déplace et les vibrations traversent ses os, pour reproduire le son.

Ces petites choses qui rempliront probablement notre quotidien demain restent pour l’heure à  l’état de prototypes, et leur commercialisation est toujours hypothétique. Crédit photo AP


Publié le 26 juin, 2008 dans Technologie.

Laissez un commentaire