Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un policier se suicide à  l’aéroport au départ d’Israël de Nicolas Sarkozy

Un policier se suicide à  l’aéroport au départ d’Israël de Nicolas Sarkozy

© Al-Oufok, Alter Info

La dernière journée de la visite d’Etat de Nicolas Sarkozy en Israël s’est achevée dans un vent de panique mardi, avec le suicide d’un policier lors de la cérémonie de départ organisée en l’honneur du président français à  l’aéroport de Tel Aviv.
Le policier israélien s’est tué d’une balle dans la tête, selon les forces de l’ordre, faisant craindre une tentative d’assassinat. Le coup de feu a semé la panique lors de la cérémonie à  l’aéroport Ben-Gourion, qui marquait la fin d’une visite de trois jours de M. Sarkozy.

Les gardes du corps ont brusquement escorté le président français et son épouse Carla à  l’intérieur de l’avion officiel, Mme Bruni-Sarkozy gravissant les escaliers en courant. D’autres, armes à  la main, ont emmené Ehoud Olmert et le président israélien Shimon Pérès vers leur voiture. Le tir a retenti alors qu’un orchestre jouait, et le couple présidentiel et ses hôtes ne semblaient pas l’avoir entendu.

L’alerte a été levée après quelques minutes et Ehoud Olmert est ensuite monté à  bord de l’avion présidentiel français pour informer Nicolas Sarkozy de ce qui était arrivé. Le corps du policier, recouvert d’un drap, reposait sur le tarmac. Selon des témoins, il est tombé d’un toit après le tir. Il se trouvait à  une centaine de mètres de l’avion.

Le porte-parole de la police, Shlomi Sagi, a confirmé qu’un agent de police s’était suicidé alors que le chef de l’Etat s’apprêtait à  monter dans son avion. Un autre porte-parole, Micky Rosenfeld, a souligné que le président n’avait pas été visé par une tentative d’assassinat, contrairement à  ce qu’affirmaient certains médias.

Le commandant de police du secteur, Nissim Mor, a fait savoir qu’une enquête avait été ouverte. « Nous enquêtons sur les circonstances (de cet incident) pour voir s’il s’agit d’un suicide ou s’il a accidentellement tiré », a-t-il expliqué. « Il avait pour mission de sécuriser la zone pour éviter que des gens n’atteignent la cérémonie ».

Il s’agissait de la première visite d’Etat d’un président français en Israël depuis celle de Jacques Chirac en 1996. Avant cette cérémonie perturbée, Nicolas Sarkozy s’était rendu à  Bethléem pour y rencontrer le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.


Publié le 25 juin, 2008 dans Sarkozy, Sionisme & Israël.

Laissez un commentaire