Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Maladies longue durée: la fin du remboursement à  100% des médicaments envisagée

Maladies longue durée: la fin du remboursement à  100% des médicaments envisagée

© AFP

carte vitale

PARIS (AFP) – Le directeur de l’Assurance maladie Frédéric van Roekeghem juge nécessaire un nouveau plan de redressement de 3 milliards d’euros à  partir de 2009, selon le quotidien Les Echos paru mardi, qui passerait notamment par une réduction du taux de prise en charge de certains médicaments des patients souffrant d’affections longue durée (ALD).
(Publicité)

Certains d’entre eux ne seraient remboursés qu’à  35% au lieu de 100% actuellement. Huit millions de personnes sont atteintes en France d’une ALD.

Les prescriptions des professionnels de santé seraient également plus étroitement contrôlées et les tarifs réduits, selon les propositions de l’Assurance maladie.

Les décisions relèvent toutefois du gouvernement et du parlement, notamment à  travers les lois de financement de la sécurité sociale. « Plus les mesures seront mises en oeuvre vite, plus le retour à  l’équilibre sera conforté », déclare M. van Roekeghem aux Echos.

Il n’y aucune remise en cause du remboursement à  100% des affections longue durée » (ALD), a assuré mardi matin sur France Culture le ministre du Budget et des Comptes publics Eric Woerth.

Selon le quotidien, le plan permettrait de réduire le déficit de la branche maladie à  2,8 milliards d’euros en 2009, puis à  1,4 milliards en 2010 avant un retour à  l’équilibre en 2011.

La Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) a annoncé mercredi dernier un déficit prévisionnel de 8,9 milliards d’euros pour 2008 pour l’ensemble de la « sécu » (maladie et retraites notamment), avec un déficit de l’Assurance maladie en léger recul à  4,1 milliards d’euros.

Le ministre du budget Eric Woerth a promis d' »amplifier l’effort de redressement » des comptes de la Sécurité sociale, avec un objectif d’équilibre pour 2011.


Publié le 24 juin, 2008 dans Santé.

Laissez un commentaire