Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Liban : le nouveau complot du régime sioniste contre la Résistance

Liban : le nouveau complot du régime sioniste contre la Résistance

© IRIB

IRIB- Un nouveau complot américano-sioniste semble menacer ces jours-ci le Hezbollah. La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, récemment en visite inopinée au Liban, a affirmé que pour Washington, le temps était venu désormais pour régler la question des fermes de Chaaba, déclaration qui est à  comprendre dans le contexte d’une concrétisation préalable des conditions posées par les Etats-Unis et le régime sioniste. En ce sens, l’opinion publique, les milieux politiques et les principaux dirigeants politiques libanaises ne sont pas restés silencieux et ont fustigé la nouvelle machination des Etats-Unis, alliés des sionistes contre les forces du mouvement de la Résistance islamique. Le Cheikh Afif al-Naboulsi, président de l’association des oulémas de Jabal Amel a déclaré à  ce sujet que les derniers propos de Rice sur les fermes de Chaaba, préfigurait un nouveau complot, aussi dangereux que les précédents, contre le Hezbollah. » Nous, a-t-il précisé, n’échangerons pas nos armes contre les fermes de Chaaba.  » (fin de citation). « Les armes de la Résistance ne sont pas une monnaie d’échange car nos combattants les ont utilisées pour libérer les territoires occupés et défendre le pays devant l’ennemi sioniste », a-t-il encore avancé. Même son de cloche du côté de la commission des sympathisants politiques de la Résistance qui a affirmé que le marchandage sur les armes du Hezbollah était tout simplement impossible. La commission ajoute également que la stratégie de la défense nationale recommande que la résistance ne dépose pas ses armes afin de faire front à  toute éventuelle menace israélienne. De son côté, Fouad Siniora, occupé ces jours-ci à  mettre sur pied le cabinet d’union nationale, a affirmé que le retrait des forces d’occupation des fermes de Chaaba était une question interne et que les militaires sionistes devaient s’en retirer inconditionnellement. Les observateurs politiques croient que si Washington soutient le plan de l’évacuation des occupants sionistes des fermes de Chaaba c’est parce qu’il cherche en quelque sorte à  arracher de la Résistance des concessions en faveur du régime de Tel-Aviv, régime dont l’armée est définitivement marquée par sa lourde défaite de 2006. Mais, il est à  rappeler que même après le retrait éventuel des sionistes des fermes de Chaaba, le peuple libanais ne renoncera pas à  la résistance devant le régime usurpateur sioniste dont tout le monde connaît la propension innée à  l’aventurisme.


Publié le 22 juin, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire