Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Immigration : les expulsions en hausse de 80% en 2008

Immigration : les expulsions en hausse de 80% en 2008

© Le Figaro

brice hortefeux

Selon Brice Hortefeux, les expulsions d’étrangers ont augmenté de 31% et 2007 et de 80% depuis le début de l’année.

Nicolas Sarkozy lui avait, comme à  la plupart des ministres, fixé des objectifs chiffrés. Et même s’il ne les a pas tout à  fait tenus en 2007, Brice Hortefeux, ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, a pu se féliciter du bilan de sa politique, «à  la fois honnête, juste et équilibrée», un an après son installation.

Le ministre a annoncé jeudi une hausse de 31% des reconduites à  la frontière en 2007 et surtout une augmentation de 80% pour les cinq premiers mois de 2008. «Jamais sur une année autant de clandestins n’ont été reconduits dans leur pays d’origine», s’est félicité Brice Hortefeux.

En valeur absolue, ce sont 14.660 immigrés sans-papiers qui ont été expulsés depuis le premier janvier. En un an, de mai 2007 à  mai 2008, le chiffre atteint 29.729 reconduites à  la frontière. A partir de ces résultats, Brice Hortefeux estime qu’il pourra accomplir son objectif de 26.000 expulsions pour l’année 2008. Autre satisfecit du ministre, 38 de ces reconduites à  la frontière se feraient «de manière volontaire», assure-t-il.

L’immigration de travail en hausse

Quant à  l’entrée sur le territoire de nouveaux immigrants, Brice Hortefeux évoque un «rééquilibrage très net en faveur de l’immigration professionnelle». Selon les chiffres de son ministère, le nombre d’étrangers venus travailler de manière légale en France s’est élevé à  30.170, soit une progression de 36,7%.

Plus précisément, la hausse est de 28,6% sur les cinq premiers mois de 2008 pour les visas long séjour et 16% pour les cartes de séjour délivrées pour motif de travail. Quant au regroupement familial, il est en baisse de 12,6% sur un an.

Et Brice Hortefeux de répondre à  ses nombreux détracteurs, expliquant que la politique «d’immigration choisie» était «comprise des Français». Quant à  la défense de l’Identité Nationale, l’autre intitulé de son ministère, il a appelé ses opposants à  réfléchir au «non» Irlandais au traité de Lisbonne. «Qu’ils analysent le vote, ils découvriront que parmi les multiples raisons, il y a précisément cette inquiétude sur l’avenir de l’identité de leur Nation».

L’UMP s’est félicité dans un communiqué de la «réussite» gouvernementale en matière d’immigration. Fédéric Lefèbvre, porte-parole du parti de la majorité, a souhaité que cette politique soit celle «de l’Europe tout entière à  l’occasion de la présidence française» de l’UE.


Publicité
Publié le 19 juin, 2008 dans Immigration.

Commentaires (1)

 

  1. jean-pierre Milcent dit :

    Non seulement de tels chiffres sont dérisoires eu égard au nombre d’immigrés illégaux ( baptisés Sans Papiers selon le jargon de la novlangue politiquement correcte ), puique ceux ci sont estimés entre un million et un mllion et demi d’individus, mais encore il faut considérer que ces chiffres viennent tout juste d’atteindre le niveau promis ( tout au moins officiellement puisque personne ne peut les contrôler, et que son ministère a pris la facheuse habitude d’en publier de très fantaisistes ).

    Il s’agit simplement d’une fausse action qui a été organisée afin de manipuler l’opinion en lui faisant croire que l’actuel gouvernement prend enfin des mesures que souhaite la population exédée par le raz de marée de l’immigration et les graves troubles qu’il entraîne dans maints domaines.

    En parallèle, le président et son gouvernement continuent la politique ultra immigrationniste qui bouleverse et ruine notre pays.

Laissez un commentaire