Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Sicile: des francs-maçons aidaient la mafia à  retarder des procès (procureur)

Sicile: des francs-maçons aidaient la mafia à  retarder des procès (procureur)

© AFP, La-Croix

Huit personnes, dont plusieurs francs-maçons, ont été arrêtées mardi en Italie pour avoir aidé des chefs de la mafia à  retarder leur procès, a annoncé le procureur de la République de Palerme au cours d’une conférence de presse à  Rome.

Plusieurs francs-maçons ont utilisé leurs réseaux pour aider, moyennant finances, des chefs mafieux de Trapani (ouest de la Sicile) et d’Agrigente (sud) à  retarder leur procès jusqu’à  ce que les faits soient prescrits, a expliqué le procureur Francesco Messineo.

« Il s’agissait d’un réseau très complexe qui interférait dans des procès pénaux grâce à  des contacts bien placés », a-t-il commenté.

« Ils allaient jusqu’à  trafiquer le calendrier des audiences », a précisé le procureur adjoint Roberto Scarpinato.

Un certain Rodolfo Grancini, 68 ans, sans profession mais décrit par le procureur comme « un intrigant » disposant d’un cercle d’amitiés haut placées était le pivot du système de corruption.

Outre les francs-maçons, dont le nombre n’a pas été précisé, une policière de la Direction anticriminalité du ministère de l’Intérieur, un employé du greffe de la Cour de cassation, plusieurs chefs d’entreprise et un gynécologue de Palerme, déjà  condamné pour violences sexuelles sur une mineure, figurent parmi les personnes interpellées.

Elles sont accusées d’association mafieuse, de corruption, de détournement d’argent public, d’accès illégal au système informatique de la justice et de violation du secret de l’instruction.

Un prêtre jésuite, résidant à  Rome et lié à  l’un des entrepreneurs arrêtés mardi, s’est également vu notifier son inculpation, selon l’agence Ansa. Son logement et son bureau ont été perquisitionnés.

Le grand maître de la Grande Loge sérénissime « Unité de l’Italia », Stefano De Carolis, est également poursuivi dans cette affaire, selon la même source.

L’enquête baptisée « Hiram » avait été lancée en 2006 à  la suite d’écoutes téléphoniques effectuées dans le cadre d’une autre affaire concernant la mafia. Elle s’était concentrée sur les familles mafieuses de Mazara del Vallo et de Castelvetrano, dans la région de Trapani, « terre de mafia et de franc-maçonnerie », selon le procureur.


Publié le 18 juin, 2008 dans Franc Maçonnerie.

Laissez un commentaire